Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Thierry L.

Thierry L.

Ses blogs

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs
Thierry L. Thierry L.
Articles : 1052
Depuis : 11/02/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Le Soleil se lève aussi - Ernest Hemingway

Le Soleil se lève aussi - Ernest Hemingway

"Et ces yeux continueraient à regarder après que tous les yeux du monde auraient cessé de regarder. Elle regardait comme s'il n'y avait rien au monde qu'elle n'eût osé regarder comme ça, et, en réalité, elle avait peur de tant de chose !" Quel objet étrange que ce roman qui commence abruptement par une fausse piste (le narrateur nous plong
Hervelino - Mathieu Lindon

Hervelino - Mathieu Lindon

Hervé Guibert écrivait comme on arrache des ongles. Sous l'auréole de ses boucles blondes, l'écrivain gracile dissimulait un diablotin féroce qui malmenait, dans son purgatoire autofictif, parents, amants et amis. Mathieu Lindon, proche parmi les proches de Guibert, se lançant dans l'oraison funèbre de l'enfant terrible et évoquant leurs an
Elle et lui - George Sand

Elle et lui - George Sand

"(...) avant d'être ta maîtresse, j'ai été ton ami. (...) nous nous aimions trop bien ainsi pour ne pas nous aimer plus mal autrement" Vingt-cinq ans après, George Sand tisonne les souvenirs d'un amour dont il ne reste que des cendres, une passion incandescente qui consuma l'auteure alors consacrée et son amant, le poète avorton Alfred de Mu
Un an dans la forêt - François Sureau

Un an dans la forêt - François Sureau

Avec ce court récit, gourmand et substantiel, François Sureau nous propose une échappée sylvestre en Ardenne en très bonne compagnie. Revenant sur la rencontre fortuite entre Blaise Cendrars, le manchot céleste, et Élisabeth Prévost, une insouciante et improbable aventurière, il poétise l'année mystérieuse que les deux amis de fortune p
Garden Party - Florent Marchet en concert

Garden Party - Florent Marchet en concert

Une piscine à balle, un barbecue, une chaise longue... Bienvenue chez Florent Marchet pour une garden party sous le haut patronage de la délicieusement distinguée Nadine de Rotschild. C'est qu'il ne fait pas les choses à moitié, le bougre : Kronenbourg et Ricard, bob et peignoir et, clou de la soirée, une projection de diapos ! Tout de blue(s
Les Complices - Georges Simenon

Les Complices - Georges Simenon

"Pour la première fois, il avait vu les narines d'Edmonde se pincer comme celles d'une morte, sa lèvre supérieure se retrousser en découvrant les dents en une grimace douloureuse qui ne rappelait en rien un sourire." La quintessence du roman dur selon Simenon. Un canal et ses péniches, la solitude au sein du couple, l'alcool, les prostituées,
Le Vin de Paris - Marcel Aymé

Le Vin de Paris - Marcel Aymé

"Foutez-moi le camp, salauds de pauvres (...)" Dans sa cave, Marcel Aymé entrepose grands crus et piquette. Si l'on ouvre une bouteille au hasard, on peut tomber sur un nectar inoubliable comme sur une bibine aux relents de vinaigre. Personnellement je rangerais dans la catégorie des tisanes la nouvelle éponyme dans laquelle un brave soiffard,
Le Carillon - Charles Dickens

Le Carillon - Charles Dickens

"Je me demande où nous allons, nous autres pauvres gens. (...) Il semble qu'on ne puisse aller droit, agir droit ni obtenir aucun droit, dit Tobie. Je n'ai pas reçu beaucoup d'éducation pour ma part dans mon jeune temps ; et je ne puis démêler si nous avons une raison d'être sur cette terre ou non." "Pauvreté n'est pas vice !" pourrait affir
Troie - Malik Djoudi en concert

Troie - Malik Djoudi en concert

Gestuelle improbable et élocution hésitante, Malik Djoudi n'offre qu'un tour de chant réduit et on ne peut que le déplorer, tant on en voudrait davantage. Lorsque sur son électro-pop classieuse, à la fois sensuelle et nerveuse, vaporeuse et dense, il pose ses mots, l'univers chavire. Quel Tempérament ! Androgyne, vacillant entre aigus volupt
Clara Haskil, Prélude et Fugue - Serge Kribus - Laetitia Casta

Clara Haskil, Prélude et Fugue - Serge Kribus - Laetitia Casta

L'immense Clara Haskil méritait bien qu'un spectacle lui fût consacré. Le texte de Serge Kribus retraçant la vie de la pianiste prodige est certes scolaire mais il insuffle de la vie à cette grande dame de la musique, d'une humilité confondante, d'un manque de confiance en soi absolu et dont le fantôme s'estompe. Feuilletant le journal d'une