Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
François Thirion

François Thirion

Ses blogs

Les monts émerveillent

Marcher, grimper, skier, contempler et partager les petits reliefs de notre planète.
François Thirion François Thirion
Articles : 168
Depuis : 07/02/2016
Categorie : Sport

Articles à découvrir

Le Vilain Petit Granite

Le Vilain Petit Granite

Il était une fois un petit massif en rive droite de l'Arve... Que la montagne était belle ! On était au milieu de l'été: les gentianes agitaient leur longue tige garnie de pétales d'un jaune magnifique, les mélèzes étaient verts et dans les alpages les fleurs s'élevaient en massifs odorants; les chocards se promenaient sur leurs courtes p
Vol au-dessus d'un nid de gabian

Vol au-dessus d'un nid de gabian

Retour sur une série de "grandes voies" (pas génial, cette appellation désignant des voies plus ou moins longues...) parcourues ces dernières semaines. Merci tout d'abord à Jean-Pierre, Julien, Pascal, Patrick et Sylvain, compagnons de cordée de ces escalades. Avant de rejoindre les gabians, je termine mon séjour à Senez par le Verdon avec
S'il vous plaît, dessine moi une Montagne...

S'il vous plaît, dessine moi une Montagne...

Suite à une rencontre extraordinaire, j'ai décidé d'utiliser le merveilleux texte d'Antoine de Saint Exupéry (en gras) en le modifiant quelque peu pour rendre compte ( mais aussi rendre conte... ) d'une superbe errance dans le Haut Verdon avec Patrick, de par les gorges de Saint Pierre, le petit Coyer, les lacs de Lignin et le grand Coyer... Lo
L'autre Verdon (2)

L'autre Verdon (2)

Pour ce deuxième jour dans le Haut Verdon, direction les Tours du Lac d'Allos et l'Encombrette, au départ de la Fontaine de Valplane. Je n'avais pas le choix puisque la route était fermée, mais cela vaut vraiment le coup pour profiter de la verdure en "basse" altitude et ainsi traverser tous les étages de la montagne. Lac d'Allos avec la Petit
Nous sommes Vernis

Nous sommes Vernis

Nous sommes vraiment chanceux de pouvoir grimper sur la crête des Vernis, et plus largement dans le Verdon. Cadre, ambiance, qualité de rocher, variété de styles: tout y est exceptionnel ! Et ce secteur des Vernis, où les voies modernes sont arrivées tardivement, ne déroge pas à la règle. Je n'ai pas été déçu par ma première visite, d
Vieux con des neiges d'antan

Vieux con des neiges d'antan

Mais que fais-je dans les Alpes du sud avec 10 à 20 cm de neige au-dessus de 2 000 m sans la moindre sous couche ? Quel c_ _ , je me souvenais que c'était comme ci-dessous en avril : Mais ça, c'était les neiges d'antan... Trêve de plaisanterie, espérons que cette sécheresse record et fort préoccupante pour l'agriculture et les forêts en r
Balade au gré du grès

Balade au gré du grès

Ah not too bad, Annot ! Depuis le temps, il fallait bien que j'aille voir les grès d'Annot un jour. Je me suis donc décidé cette fois, n'ayant plus l'excuse du "c'est trop loin" avec un pied à terre à 45 min d' ORP (Objet Roulant Polluant)... Et pour les paysages et la balade, impossible d'être déçu malgré un ciel par moment laiteux diffus
Overdondose

Overdondose

Overdondose ? Rassurez-vous, si tout grimpeur peut devenir accroc au Verdon, il n'y a aucun risque pour la santé quelque soit la dose consommée ! Rendons à Barney ce qui appartient à Barney: il est l'inventeur du terme et la preuve vivante de mon assertion... Après mes deux randonnées dans le Haut Verdon, des symptômes caractéristiques tels
La noce était belle !

La noce était belle !

"Le mariage de la Terre et du Vent", bien qu'il puisse être parfois rude pour de simples humains, nous offre souvent des spectacles et des aventures grandioses... Il y a bien longtemps que je rêvais de parcourir la voie ainsi baptisée et tracée par Michel Piola, Pascal Strappazzon et Christian Hug au cœur de la magnifique paroi Sud-Est du Belv
L'autre Verdon (1)

L'autre Verdon (1)

Ce n'est pas ce qui vient en premier lieu à l'esprit des grimpeurs, mais le Verdon, c'est aussi une zone de montagne avec un bassin versant atteignant les 3 000 mètres, quelques lacs à 2 600 m qui ne dégèlent pas entièrement avant juin (même en ce mois de mai caniculaire), d'où les eaux descendent précipitamment les barres rocheuses avant