Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Annick Boidron

Annick Boidron

Je jardine depuis bien longtemps. Sans méthode, sans organisation... quand j'en ai le temps et l'envie. Pas de stress, rien à prouver. Comme je ne les dérange pas, les oiseaux, les grenouilles et bien d'autres petites bestioles font une grande partie du travail à ma place.

Ses blogs

Au jardin des Quatre Moineaux

Le bonheur de jardiner simplement, en accord avec la nature
Annick Boidron Annick Boidron
Articles : 580
Depuis : 23/01/2016
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Vivre avec une serre quand il fait chaud

Vivre avec une serre quand il fait chaud

Ma serre, je l'aime, n'en doutez pas. Mais comme dans les couples qui durent, nous traversons des crises et la vie en commun n'est pas toujours facile. En particulier quand il fait chaud : elle n'aime pas ça. Tout a commencé en été 2019 : 2019 : Cladiosporose, fleurs qui avortent ... ce premier été très chaud depuis longtemps a été catastr
Réponse à Marie : comment vont les Codonopsis lanceolata ?

Réponse à Marie : comment vont les Codonopsis lanceolata ?

Les quoi ? Voilà déjà une photo, comme ça, on sait de quoi on parle : Fleur de Codonopsis lanceolata (la clochette verte) Comme on dit "c'est une plante qui ne séduit pas au premier regard mais qui gagne à être connue". C'est vrai. Quand on prend la peine, en se contorsionnant un peu, de la regarder par en-dessous, cette fleur est bien jolie
Une zone sèche en plein soleil... qui va bien

Une zone sèche en plein soleil... qui va bien

Je vous ai déjà parlé de cette étroite bande devant la maison, : elle reçoit le soleil pratiquement toute la journée et, quand il fait chaud, c'est un vrai cagnard : le mur blanc orienté plein Sud et la route noire de l'autre côté créent à eux deux un véritable microclimat. Coincée entre un trottoir en pavés et un "parking" en tarmac
La sauge officinale :  souvent oubliée et pourtant si jolie... et résistante

La sauge officinale : souvent oubliée et pourtant si jolie... et résistante

Il y a des plantes qui résistent à la sécheresse (très courtisées pour le moment), d'autres tiennent tête aux limaces (c'est bien aussi). Certaines peuvent subir un gel intense et prolongé et la plupart supportent un été pluvieux...pas toujours avec grâce, cependant. Oui mais combien y-en-a-t-il qui passent à travers tout ça sans même
Des bettes pour les feuilles... et rien que pour les feuilles

Des bettes pour les feuilles... et rien que pour les feuilles

Quoi, il n'est pas clair mon titre ? J'explique : tout le monde connait les bettes à cardes. (Alias poirées en France). On les cultive pour... leurs cardes (les pétioles épaissis) et on peut aussi manger leurs feuilles. Mais il existe des variétés de bettes sélectionnée rien que pour leurs feuilles... et dont les cardes sont par conséquent
Ombre, mi-ombre, terre sèche, sol frais ? Quel casse-tête

Ombre, mi-ombre, terre sèche, sol frais ? Quel casse-tête

La semaine dernière, je vous ai parlé d'une zone somme toute assez simple : en plein soleil, sol sec (c'est ici). Voilà une situation plutôt facile à identifier. Mais c'est loin d'être toujours le cas... comme le long de ce chemin encaissé qui longe le côté ouest de la maison. Ce passage a été creusé du côté ouest de la maison. Le Sud
Fruitiers : pourquoi ne pas planter un nashi pour changer ?

Fruitiers : pourquoi ne pas planter un nashi pour changer ?

Le nashi est une poire. Mais une poire asiatique, ce qui change tout. C'est une poire en forme de pomme, tout simplement. Son goût n'est ni celui d'une poire ni celui d'une pomme, cependant. Vous suivez ? Allez, je reprends. Voici un nashi : C'est tout de suite plus clair avec une petite photo, non ? Notez bien que je ne suis pas LA grande spécia
Les acanthes de Carole ne poussent pas. Mais pourquoi ?

Les acanthes de Carole ne poussent pas. Mais pourquoi ?

Question de Carole : J'ai commencé à aménager le jardin de notre nouvelle maison au printemps. J'ai planté des acanthes (sous des chênes, à l'ouest) qui végètent/dépérissent à vue d’œil depuis... J'ai l'impression qu'elles n'apprécient pas le soleil d'après-midi, pourtant il s'agit me semble-t'il de plantes de soleil... Ou alors les
Comment occuper les zones qui se libèrent au potager ?

Comment occuper les zones qui se libèrent au potager ?

En juillet, j'arrache les petits pois et je récolte les pommes de terre. Les fèves sont déjà parties depuis un petit moment, ainsi que l'ail. Les légumes qui restent en place en profitent pour prendre leurs aises mais, malgré tout, il reste des endroits inoccupés. C'est bête ! Un coin du potager après que j'aie enlevé les pommes de terre
Et si on allait faire un petit tour au potager ?

Et si on allait faire un petit tour au potager ?

Ne vous attendez pas à un exposé sur la quantité extraordinaire de ceci ou ça récoltés et le nombre faramineux bocaux de conserves engrangés pour l'hiver. Si je cultive un potager, c'est pour le plaisir : Le plaisir de récolter, je ne le nierai pas, mais aussi celui de découvrir, de tester, d'admirer et même de me souvenir. Allez, on va y