Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
DCD

DCD

Ses blogs

Histoires naturelles

"Il saute du lit de bon matin [...].<br /> Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. <br /> [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard
DCD DCD
Articles : 216
Depuis : 20/12/2015
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

Noir, c'est noir ?

Noir, c'est noir ?

Le noir absolu existe-il chez les oiseaux ? Le merle noir l'est-il vraiment entièrement sous les gouttelettes d'eau qui perlent de ses plumes ? L'étourneau sansonnet ponctue lui son plumage de taches claires printanières. Et si le mâle de la fauvette à tête noire a bien une calotte de cette couleur, sa femelle porte elle une calotte brune rou
Prés fauchés, buses comblées

Prés fauchés, buses comblées

Dans les hautes tiges de la haie, un couple de buse scrute l'apparition de son dîner ; au sol, des rongeurs vont bien finir par quitter le couvert protecteur des herbes fauchées. Ca y est, on plonge vers le festin ! Les allers-retours se multiplient des branches au sol. Une orgie de rongeurs et de gros insectes !
Paradis fleuri

Paradis fleuri

La femelle de chevreuil ne sait plus où donner de la tête ou plutôt de la mâchoire : les renoncules boutons d'or sont à croquer !
Brève rencontre

Brève rencontre

Le soleil se couche doucement et éclaire encore un peu les herbes hautes du bord de la pelouse. Un renardeau sort du sous-bois et s'arrête. Il voit quelque chose qui l'intrigue puis l'inquiète au point de repartir à couvert. Rien dans la pelouse ne semble pourtant digne d'attention : les chats sont loin, les corvidés se sont envolés ainsi que
Emergences !

Emergences !

Si les mots odonate, imago et exuvie ne vous disent rien, cette histoire est pour vous : L'ordre des odonates regroupe les demoiselles et les libellules. Les demoiselles ont des yeux bien séparés et referment verticalement leurs ailes sur leur corps. Les libellules ont des yeux qui se touchent et écartent leurs ailes à l'horizontale au repos. A
Le rouge et le noir

Le rouge et le noir

Un couple de rougequeues noirs approvisionne sa nichée cachée dans l'écurie désaffectée.
Paradis fauché

Paradis fauché

La pelouse a été fauchée dans la matinée. Je me prépare à une longue soirée d'affût aux renards. Mais je n'avais pas prévu que les renards commenceraient leur soirée dès 18H30 : ils sont sur place avant moi. Je tente quelques photos caché dans les massifs de fleurs de la maison mais une buse, elle aussi en chasse dans la pelouse, m'a re
Innocence

Innocence

A 18h00 comme hier, le renardeau apparaît dans le carré vert en pente au fond du jardin. A quelques mètres devant le filet de camouflage, il écoute les bruits des herbes, s'effraie d'une mouche qui se pose sur lui, observe les feuilles qui s'agitent. Puis il continue son chemin en entrant dans les sous-bois. Après un bref coup d’œil aux obs
Boiteux mais battant

Boiteux mais battant

Au fond du pré, la silhouette claudicante d'un renard apparaît derrière les lignes d'herbe fauchée. Le canidé boîte de la patte avant droite. Malgré sa blessure, il arpente lentement le carré rayé. Il sautille, s'arrête, se lèche, repart, hume avec insistance. Son odorat ne le trompe pas, une charogne se cache quelque part Persévérant,
Autres champs, autres mœurs

Autres champs, autres mœurs

Dans un autre carré d'herbe fraîchement fauchée, un renard inconscient, distrait ou simplement gourmand, n'a d'yeux (et d'odorat et d'ouïe) que pour les rongeurs qui se croient bien cacher et ne me voit pas arriver. Je m'installe à la lisière, au pied d'une haie clairsemée, sans aucun camouflage. Dès que je suis prêt, le renard arrive droi