En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Julie

Ses blogs

Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.
Julie Julie
Articles : 265
Depuis : 13/10/2015
Categorie : Humour

Articles à découvrir

Le devoir du lundi de Lakevio : l'abandon

Le devoir du lundi de Lakevio : l'abandon

1) Commencez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Je suis née à quatre heures du matin, le 9 janvier 1908, dans une chambre aux meubles laqués de blanc, qui donnait sur le boulevard Raspail. " (emprunt à Simone, jeune fille rangée.) 2) Terminez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Je vais laisser pousser ma mo
Le devoir du lundi de Lakevio : la maison où j'aimerais vivre

Le devoir du lundi de Lakevio : la maison où j'aimerais vivre

Voilà une maison qui me plairait bien, si joliment fleurie. Pourquoi on en trouve pas des comme ça qui entrent dans notre budget ? C'est injuste, injuste, comme dirait Calimero. Au fait, vous l'ai-je dit ? Nous allons bientôt repartir. Oui, oui, vrai de vrai. J'attendais d'avoir des milliers de visites pour l'annoncer à la face du monde. Voilà
A 11 ans, est-on consentante ? Plaidoyer pour une enfance mal protégée.

A 11 ans, est-on consentante ? Plaidoyer pour une enfance mal protégée.

Je dis NON.....Qui sont ces gens pour décider qu'une enfant de 11 ans est consentante, tout simplement parce qu'il n'y a pas eu traces de coups, parce qu'elle a suivi # son porc gentiment, en toute innocence, n'imaginant pas un instant qu'un prédateur pouvait se cacher derrière un sourire, à l'affût d'une proie facile, crédule, naïve. Un lie
L'hiver arrive

L'hiver arrive

Je n'ai pas le temps de vous écrire quelque chose de long. Je dois partir dans 2 heures pour la journée. Non, je ne vais pas à des obsèques. Pourtant, j'aurais pu, ma mère m'appelant hier : - tu ne connaissais pas la J......? - heu, ça fait si longtemps que je l'avais oubliée...Encore une de l'âge de ma mère. Ma mère va finir par devenir
Le devoir du lundi de Lakevio : la pianiste en herbe

Le devoir du lundi de Lakevio : la pianiste en herbe

partir du tableau proposé, écrire un texte en prose ou un poème en plaçant judicieusement les huit mots de la liste suivante que vous mettrez en gras dans votre texte. dictionnaire pianiste hortensia bouée affreux mordant pénible éclairer Il n'est pas permis de changer l'orthographe des mots. Impossible donc de les accorder ou de conjuguer l
Quelques nouvelles du front

Quelques nouvelles du front

Vous vous demandez sans doute pourquoi je n'écris pas ? Et ben, tout simplement parce que j'ai la tête ailleurs ; tête occupée par mille choses.. Tenez que je vous en donne vite fait un petit (ou long, ce sera selon si j'ai le temps et l'envie) aperçu. - entre chercher dans le garage telle ou telle chose, par exemple un imperméable que nous v
Je vous laisse en compagnie des lions du Pal

Je vous laisse en compagnie des lions du Pal

J'aime beaucoup les lions. Probablement parce que je suis une lionne moi-même. Ces lions, nous les avons vus, lors de la journée de la Fondation Le Pal pour la protection des espèces menacées. Voilà, en attendant mon article de lundi qui est programmé, je vous laisse en compagnie de mes amis les bêtes... . Vous pouvez devenir un heureux dona
Vacances d'automne

Vacances d'automne

Je n'ai pas eu le temps de penser au devoir du lundi de Lakevio, mais, que ça ne vous empêche pas, vous, d'aller lire les différentes histoires en cliquant sur le lien de Lakevio dans l'article précédent. J'en profite d'écrire quelques lignes, pendant que mon petit bavard de lionceau fait la sieste - oh, la tchatche ! ). Une chance qu'il la f
Mieux qu'Usain Bolt !....Attention, je veille.

Mieux qu'Usain Bolt !....Attention, je veille.

Cette mise en garde est affichée sur le portail d'un voisin. La première fois que je suis passée devant le grillage, il m'a dévisagée des pieds à la tête, sans dire un mot. Mais, dès que j'ai voulu lui dire un mot gentil tel "t'es beau, toi, tu sais", il s'est mis à m'aboyer à la figure comme un chien enragé, genre "qu'est-ce-qui te perm