Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

andika

andika

Juriste, cinéphile, féru de littérature, de musique, de théâtre et de politique. J'ai également été scientifique dans une autre vie et il m'arrive parfois de jouer du piano. Je vais tenter de parler de toutes mes passions ici.
Tags associés : 007, autre, bach

Ses blogs

Le blog de andika

Le blog de andika

Ma vie culturelle et bien d'autres choses encore... Critique cinéma, concert, théâtre, opéra, disques et des interviews
andika andika
Articles : 457
Depuis : 19/08/2011
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Les films du confinement [Partie 2]

Les films du confinement [Partie 2]

Old Boy (2004) de Park Chan-Wook Enfin vu Old Boy de Park Chan-wook. Film célébré à Cannes en 2004, qui aurait sans doute dû remporter la palme d’or, prix décerné étonnement à Farenheit 9/11 de Michael Moore. Ce film coréen a donc dû se contenter du Grand Prix. Ce long métrage opère une certaine fascination chez les cinéphiles, sans
Les films du confinement [Partie 5]

Les films du confinement [Partie 5]

Munich (2005) de Steven Spielberg Enfin vu Munich. Pour une raison que je ne m’explique pas aujourd’hui, j’avais passé mon tour lors de sa sortie au cinéma en 2006. Pour ma défense, j’étais à l’internat et par conséquent, je pouvais peu aller au cinéma, hormis le week-end. Mais pourtant, j’avais entendu parler de ce film, pourtan
Invisible Man: La science de l'équivoque

Invisible Man: La science de l'équivoque

Le jour de gloire est arrivé le lundi 22 juin 2020. Les cinémas ont enfin rouvert. Et pour ce jour de fête pour le cinéphile que je suis, il m'a semblé bien de reprendre là où le temps s'était arrêté en optant pour un film qui était sorti peu avant la fermeture des salles. Histoire de refermer la parenthèse. C'est donc tombé sur Invisi
Elephant Man: Human lives matter

Elephant Man: Human lives matter

Qu'il est bon de retourner au cinéma et qu'il est bon d'avoir l'opportunité de voir un classique de 40 ans sur grand écran. Avec la réouverture des salles est venue une sortie inattendue. Le chef d’œuvre de David Lynch, Elephant Man, a fait son retour sur grand écran dans une version restaurée. Et comme les choses sont bien faites, ce film
Top 10 des concerts symphoniques de ma saison 2019/2020

Top 10 des concerts symphoniques de ma saison 2019/2020

Aussi étonnant que cela puisse paraitre aujourd'hui, en ce printemps 2020, il y a bel et bien eu une saison musicale qui s'est déroulée plus ou moins sans encombres. Ou plutôt, je reformule, qui s'est déroulée avec beaucoup d'encombres. Jamais de ma vie je n'ai vu une saison aussi sinistrée, aussi mutilée. Pour faire simple, la saison 2019/
Le temps retrouvé à Radio France

Le temps retrouvé à Radio France

Le temps retrouvé est le titre du septième et dernier tome de A la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Et c'est également le nom donné à la série de concerts que Radio France organise à l'issue du confinement dû à la pandémie de Covid 19. Que de temps perdu en effet, que de notes disparues au gré de toutes ces annulations qui ont
Le public retrouvé à Radio France avec Roth à la tête du National

Le public retrouvé à Radio France avec Roth à la tête du National

Encore une étape de plus vers un retour à la normalité. En effet, le jeudi 25 juin 2020, le public a fait son retour à l'auditorium de Radio France. Et ce, pour un concert au programme passionnant, donné par l'Orchestre National de France, dirigé par le français François-Xavier Roth, avec du Carl Philip Emmanuel Bach, Bohuslav Martinů et e
Les films du confinement [Partie 3]

Les films du confinement [Partie 3]

Baisers Volés (1968) de François Truffaut J’ai opté pour Baisers Volés. J’avais découvert le personnage d’Antoine Doinel en fin d’année dernière lors d’une séance un ciné club de l’ENS de la rue d’Ulm. Il s’agissait de Domicile Conjugal. J’avais adoré. Baisers volés, c’est l’épisode juste avant, où Antoine n’est
Les films du confinement [Partie 4]

Les films du confinement [Partie 4]

Scott Pilgrim (2010) de Edgar Wright J'ai failli verser ma petite larme à la fin de Scott Pilgrim. On fusionne le langage du cinéma, de la BD et du jeu vidéo pour raconter une belle histoire d'amour, pleine de sens qui dénonce certains excès, tout en préservant l'émotion. Edgar Wright vise juste avec virtuosité. Scott Pilgrim n'a jamais eu