En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La petite infirmière

La petite infirmière

C'est l'histoire d'une petite infirmière de campagne, également maman de trois petites fleurs (Tournesol le seul garçon, Coquelicot et Pâquerette) qui aime raconter des histoires.

Ses blogs

La petite infirmière dans la prairie

La petite infirmière dans la prairie

Le blog d'une infirmière libérale. Histoires et anecdotes d'une petite infirmière de campagne en vadrouille qu'il pleuve, qu'il vente et aussi quand le soleil se pointe. Une petite infirmière qui râle un peu, pleure de temps en temps et sourit beaucoup....Bienvenue les zamis, venez sur mon blog prendre le bon air de la prairie...
La petite infirmière La petite infirmière
Articles : 228
Depuis : 22/08/2015

Articles à découvrir

Espoir...

Espoir...

L'avant : il y a ce jeune homme. Il travaille. Il voit du monde. Il sort. Il fait la fête le samedi soir et parfois la semaine aussi. Il a une copine et même plusieurs. Il se bagarre de temps à autre. Il aime rire. Il bouge tout le temps. Il fait du sport. Il est un modèle pour ses copains. L'après : il y a ce jeune homme. Il ne travaille plus
Des maux sur les mots (texte pour l'infirmière magazine)

Des maux sur les mots (texte pour l'infirmière magazine)

Il était une fois une histoire de mots et de maux qui arrivent sans crier gare et qui viennent tout bousculer. Ce matin, je vais chez cette dame que je croise habituellement une fois l'an pour sa prise de sang. C'est une dame d'une cinquantaine d'années, active et dynamique. Aujourd'hui, c'est la quatrième fois que je me rends chez elle. Quatre
Le retour du côté obscur

Le retour du côté obscur

Je suis rentrée dans cette maison. Cela faisait plusieurs mois que je n’y étais pas allée. Le coup de fil d’hier soir semblait urgent. Dans le salon, elle était déjà installée. J'ai vu au premier coup d’œil que cela n'allait pas fort. Le teint était pâle, les yeux fatigués. Elle me montra son ordonnance d’un geste de la main : un
Souvenir de service [3] : Les oiseaux de nuit ...

Souvenir de service [3] : Les oiseaux de nuit ...

La voiture démarre. Je pars dans la nuit. La route m’emporte vers l’hôpital. Le voyage silencieux me paraît interminable, celui du lendemain matin le sera encore plus. Durant les vingt minutes de trajet, je ne pense qu’à la maison : le repas prêt sur la table, le lit vide d’une moitié, le linge laissé en vrac que je n’ai pas eu le
Et avec cela, je vous mets quoi ?

Et avec cela, je vous mets quoi ?

L'autre jour, j'attendais patiemment au rayon charcuterie-traiteur du supermarché. Au vu de l'heure tardive et de mon frigo vide, j'avais pris la sage décision de faire la queue au rayon, histoire de nourrir avant minuit les Mogwaïs qui peuplaient ma maison (et je ne parle pas des animaux !) afin d'empêcher (en leur donnant à manger avant minu
Profession : Infirmière !

Profession : Infirmière !

- Demain, les soignants vont manifester. Je lui ai dit cela au détour d'une conversation parce qu'elle avait regardé une chaîne d'info en continu tout le week-end pour suivre les actions des gilets jaunes à travers la France. J'aurais dû lui dire : "Demain, les soignants vont manifester parce qu'ils en ont ras-le-bol d'être si peu considéré
Pas envie d'y aller !

Pas envie d'y aller !

Parfois, lorsque le week-end se termine, que la nuit tombe doucement sur la campagne, un sentiment étrange s'empare de moi. Il m'envahit sournoisement entourant ma fin de journée d'une amère noirceur. Un léger poids s'installe dans ma poitrine et je prononce ces quelques mots dans un soupir : "j'ai pas envie d'y aller demain !". Le blues du dim
Les petits bonheurs de tournée...

Les petits bonheurs de tournée...

Les petits bonheurs de tournée, ceux que l'on adore retrouver au détour d'une rue au moment où l'on s'y attend le moins, au moment où l'on en a le plus besoin : Voir le soleil qui joue à cache-cache avec les arbres, comme lorsqu'enfant, dans la voiture, on levait les yeux vers le ciel et découvrait les rayons qui illuminaient les branches par