Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Severin

Severin

Tags associés : citations

Ses blogs

Le blog de Severin

Rien n'est aussi mal connu que le christianisme. Non pas le christianisme de telle ou telle église, mais celui qui est présenté dans la Bible. L'inculture et les préjuges règnent au point que rares sont ceux qui savent réellement de quoi on parle lorsqu'il est question de foi chrétienne. L'objectif de ce blog est de montrer que la substance du christianisme est infiniment plus riche que ce que l'on nous fait croire généralement.
Severin Severin
Articles : 10
Depuis : 27/06/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

La grâce selon Simone Weil

"Pour Simone Weil il n'y a pas de mouvement ascendant, rien en nous ne nous permet de monter, si ce n'est par l'effet second d'un mouvement descendant. Au fond, ce qu'on appelle la grâce, c'est cela : cette capacité non pas que nous aurions de nous élever, mais qui nous élève, parce que venue d'ailleurs, de plus haut, de Dieu. C'est donc la de

Philosopher pour être sauvé.

"Nous avons commencé à philosopher par orgueil et par là nous avons perdu notre innocence ; alors nous avons vu notre nudité, depuis nous philosophons par nécessité pour trouver notre salut" (Lettre de Fichte à Jacobi). Juste pour ceux qui en douteraient encore : Nul ne philosophe véritablement, authentiquement, si ce n'est pour être sauv

Nietzsche et la mort de Dieu

"N'avez-vous pas entendu parler de cet homme insensé qui, ayant allumé une lanterne en plein midi courait sur la place publique et criait sans cesse : '' je cherche Dieu ! Je cherche Dieu !'' - Et comme là-bas se trouvaient précisément rassemblées beaucoup de ceux qui ne croyaient pas en Dieu, il suscita une grande hilarité. L'a-t-on perdu ?

Le christianisme : faux, ennuyeux, dépassé ?

Le christianisme fait l'objet de toutes sortes de reproches, d'attaques, de critiques. Parmi les conceptions les plus erronées, en voici trois sur lesquelles nous allons nous pencher. 1/ Le christianisme serait faux : Je présume qu'on affirme qu'il est faux comme religion, comme système de pensée, comme "philosophie", etc. Il serait faux sur le

Philosophie

Je vais essayer dans les lignes qui suivent de définir la philosophie selon deux optiques. Tout d'abord une définition générale, de telle sorte que nous trouvions un consensus (et que cela puisse servir aux élèves ou aux étudiants qui auraient la bonne idée de venir visiter ce blog) ; ensuite une définition toute personnelle (sous le titre

Blaise Pascal

Nous disons généralement que Blaise Pascal est le plus chrétien des philosophes. Nietzsche écrivait quelque part (il faudrait que je retrouve les références) que le sang de Pascal - le plus grand des chrétiens - coule dans ses veines. Des philosophes contemporains, comme Pierre Hadot, Marcel Conche et André Comte-Sponville sont des lecteurs

Réclamer un sens et un lieu

"Je pose mon poing dur sur la table du monde, je suis de ceux qui n'ont rien, qui veulent tout, je ne saurai jamais me résigner" (Benjamin Fondane, Le mal des fantômes). Le poète et philosophe roumain Benjamin Fondane, que l'on peut qualifier de penseur existentiel (malgré tous les a priori et les réductions qui s'attachent à ce terme, je le

Du seul athéisme qui vaille

"Il y a deux athéismes dont l'un est une purification de la notion de Dieu" (Simone Weil, La pesanteur et la grâce). S'il y a un athéisme qui est une injure à la raison, c'est celui qui se veut le pourfendeur de l'idée de Dieu en l'homme. Par contre, l'athéisme fructueux consiste en ce mouvement de purification qui lutte, combat, contre la pr

Choix d'une philosophie

"Le genre de philosophie que l'on choisit dépend du genre d'homme que l'on est" (Fichte, Oeuvres Choisies de Philosophie Première, p.253). Je ne peux pas affirmer connaitre parfaitement la philosophie de Fichte, mais cette citation mérite qu'on s'y attarde. Comment la comprendre ? Je dirais que chacun est mis en demeure de construire philosophiq

La théologie pratique de Félix Neff

Félix Neff est né à Genève en 1797. Il est devenu chrétien en 1818. Il résida à Grenoble, puis à Mens, et dans les Hautes-Alpes, avant de s'éteindre d'épuisement en 1829 à Genève. Son existence fut courte mais intense, toute orientée à vivre selon ce en quoi il croyait : L'évangile ; selon Celui en qui il croyait : Jésus-Christ. Voi