Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Djihesse

Ses blogs

Morgenstraich

Commentaires, états d'âme et épanchements divers
Djihesse Djihesse
Articles : 75
Depuis : 12/08/2006
Categorie : Économie, Finance & Droit

Articles à découvrir

Sonnet du trou du cul

Obscur et froncé comme un oeillet violet Il respire, humblement tapi parmi la mousse. Humide encor d'amour qui suit la fuite douce Des Fesses blanches jusqu'au coeur de son ourlet. Des filaments pareils à des larmes de lait Ont pleuré, sous le vent cruel qui les repousse, À travers de petits caillots de marne rousse Pour s'aller perdre où la p
Endormissement de Brünnhilde

Endormissement de Brünnhilde

probablement mon passage préféré du Ring Wotan, la mort dans l'âme, doit châtier sa fille rebelle qui a agi contre l'intérêt des dieux : elle sera déchue de son état divin et plongée dans le sommeil pour l'éternité. « Que seul vienne réveiller Brünnhilde, un libre héros, qui ait la vaillance d'affronter le feu, que Wotan, vigilant g

Rue 89, du néo-con à la française

je les ai lus à quelques reprises, impression bizarrelibéral, libertaire, sarkozyste (gentiment contre, façon Libé), pas très pro-musulman...
Nouvelle Revue d'histoire : le Proche-Orient

Nouvelle Revue d'histoire : le Proche-Orient

Nouvelle livraison de la NRH : NOVEMBRE-DECEMBRE 2007 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Dossier : Proche-Orient. Des clefs pour comprendre - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - La tragédie palestinienne Chronologie du Proche-Orient arabe L’Irak rebelle L’exception libanaise Le Hezbollah Hervé Coutau-Bégarie, Les Blancs et les Rou

Les cons osent tout, et c'est à ça qu'on les reconnaît

article du Canard Enchaîné En bonne fifille à son président, Rachida Dati a bien compris tout l’intêret qu’il y avait à draguer l’électeur catho. Parachutée pour les municipales dans le très chic VIIe arrondissement de Paris, la candidate de la diversité heureuese s’est mise à fréquenter la messe du dimanche. Après une célébr
Il ne vous reste que quelques mois, monsieur Attali

Il ne vous reste que quelques mois, monsieur Attali

Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société ; il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.’ ‘On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie à condition de rendre