Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Choupidou

Choupidou

No comment.
Tags associés : chanson, poesie

Ses blogs

I, Me, and Myself.

Blog poétique d'un barde sans nom.
Choupidou Choupidou
Articles : 65
Depuis : 24/10/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Et revenir...

... un jour d'orage. "Nous en revenons à la pluie Qui lave l'âme, perle si douc' Et, perdus dans tous nos esprits Vivons cette divine douche Puis flânant alentour De ces belles images Je pleure ces amours Qui n'ont plus de visag' Mais doucement bercé par l'ond' A travers l’œil de l'objectif Je me suis juste laissé fondre Loin des pert's et

Partir...

... au loin. "Remettre un pied dans l'inconnu Est toujours une drôle d'aventure, Mais seul j'ai recouvré la vue Et seul je marche vers ma verdure. Qu'ai-je perdu au fil du temps, Alors qu'en fait j'ai vraiment tout ? Moi qui n'en demandais pas tant, Seul je suis sorti de mon trou. Et je suis là à avancer, Aventureux, sourir' en coin, Et dans le

Reprise...

... un poil laborieuse. "Regardes-tu le ciel ? Vois, comme il est lourd Des flocons de ma peine Qui s'abattent sur le bourg. Et l'orage menace Dans ma triste cour Où les pleurs s'entassent Au fil de ces jours. Et c'est dans ce vide Que je tire ma blonde Sous cette pluie limpide Je pompe, pompe, et pompe... Et au creux de mes rides Le sourire s'est

Songe...

... d'une nuit d'été. "Je chant' à celle de mes debuts La seule qui ai vu ma fin Le grand déclin du jour me tue Et je revis chaque matin Ô mon unique compagnie Toujours au fond de mes pensées Ces oubliettes où j'ai enfoui Tous mes comportements viciés Je te présente de mes songes Celui que j'ai longtemps caché Le plus grand des maux qui m

Jusque l'Autel...

... des amours mortes. "Ce matin je me suis levé Et la fraicheur n'était plus là Plus un brin d'air pour attiser La flamm' dormant sous mon coeur froid Tu sais j'en ai connu des roses Dont les pétales éternelles Se sont fanées, cruelle chose Et sont tombées devant l'Autel Et de ma raison sacrifiée Je n'ai pas terminé le deuil J'entends la

Seul.

"J'ai été fendu par une ombre de glace, Et mon âme malade s'en souviendra toujours. Quand elle m'a transpercé, je fûs figé sur place. J'ai senti un frisson, un tremblement d'Amour. Comme une larme qui coule tout au long de la joue, Comme une femme qui s'ouvre pour combler les trous. De l'Âme... Mais mon coeur n'est plus là, je l'ai mis à l

Je pose...

... mes conditions. "Si tu es le jour, je serai ta nuit Si tu es Amour, je serai ta vie Mais mêm' avec ça, je resterai Moi Malgré mes airs froids, je bous sous ceux-là L'on ne m'aura plus, sous airs de candeur Mes vic's mes vertus, trouvés dans mes pleurs Je ne les donn'rai, qu'à force d'avoir L'âme équilibrée, le coeur en espoir Et si l'o

À Francine...

... merci d'être ce que tu es. "Francin' quand elle te troue la peau Ça te fait comme un trou au cœur Comme une cascade dans le cerveau Une bouffée d'air dans la douleur Elle a toujours été si belle Mais sans l'avoir jamais pensé Et sans savoir qu'on ne voit qu'elle Ses envoûtements nous font plier Francin' quand elle bat des paupièr's L'o

Irraisonnable ou pas...

... personne ne peut en juger. "J'érafle ta douce peau nue Puis me blottis contre ton dos Danse avec moi, allons aux nues Ce soir tu n'as droit au repos Achevons-nous dans la natur' Dans la folie de nos offrand's Tous deux unis à l'aventur' A satisfaire nos demand's Et que de ma langue, et mes doigts Tu oublies doucement tes peurs Oh s'il te plai

La douleur...

... n'est qu'un morceau de vie que l'on arrache au destin. "Est-ce vraiment masochiste Que d'aimer la douleur du corps Qu'elle soit du sport ou de l'aiguille ? Je ne vois pas où est le tort. L'on nous a tellement conté Que le travail c'est la santé Alors qu'il nous guid'à la tombe Finir aussi vide qu'une ombre Moi j'y préfère ma souffrance Si