Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
petite parisienne

petite parisienne

Parisienne Passionnée d'écriture (entre autre)ce blog lui est dédié! Sinon, j'écris aussi là : petiteparisienne.wordpress.com Et je fais de la photo ici : cielleparis.wordpress.com et aussi là : www.cielle.fr

Ses blogs

Les Carnets de la Petite Parisienne

Un blog, pour écrire, pour partager mes écrits, pour parler de mots aussi et de littérature
petite parisienne petite parisienne
Articles : 69
Depuis : 25/04/2011
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Un homme dans le noir.

La vie c’est quelque chose de compliqué. Trop. Horriblement compliqué. Et pourtant si simple en même temps, il est vrai. Je suis là. Assis. Il fait nuit. Je suis perdu. Je ne sais plus que faire. Et pourtant, au plus profond de cette nuit noire, j’ai espoir quand même. Toujours. Sans espérance est-on encore humain. Peut-on encore vivre qu

"Endlessly"

J'attends, Je compte, J'égrène, Un, eux, trois ... Quatre te voilà. Je meuble le silence. je recopie 100 fois les mêmes mots, Ceux de mes espoirs perdus. Je reprends le manuscrit, Les efface, Sème des peut être, Reviens à j'y crois, Hésite, Repars, Reste, Recommence. Je regarde par la fenêtre, Observe le poids du silence. Me complais dans

Je suis mes mots

Ecrire pour vivre Ecrire pour survivre Ecrire pour exister Ecrire pour vivre Ecrire comme un besoin vital Ecire pour ne pas sombrer Ecrire avec les mots pour oxygène Ecrire quand il n'y a plus rien d'autre Et voilà. Ca vous dérange? Détournez le regard, Vous le faites si bien après tout !

Désir - Chapitre 10

Vous avez remarqué comme parfois tout vous semble nébuleux et brumeux ; un peu comme s’il n’existait aucune sortie à la pièce dans laquelle vous étiez enfermé. D’ailleurs au plus profond de votre nébuleuse, il vous semble ne même pas y voir d’issue. Certains appellent cela la dépression. C’est drôle comme de nos jours la dépres

Sunny day

Ce matin, en ouvrant ma newsletter Evène, j'ai lu cette citation du jour. Elle fleurait bon le soleil, la bonne humeur. Elle était pleine de sourires. Et de lendemain. Pile poile ce que j'avais envie de lire en ce mois de décembre et après ces jours gris et pluvieux. Je ne sais pas vous, mis ça fait du bien. Assorti à ce beau ciel bleu qui in

L'écho de toi

Par tours et détours, D’années en années tu n’as cessé de me manquer. Pas une sans chercher à te joindre, à t’écrire, t’appeler, et t’interpeller. Avec seulement en retour ce mur : l’écho de ton silence. Il rebondit de parois en parois dans mon âme. Pourtant nos routes n’ont cessé de se croiser sans jamais se chevaucher. D

Dans l'attente de tes bras

Je ne vis que dans l'attente de tes bras, Qu'ils me serrent à nouveau. Je ne vis que dans l'attente de cet Au-delà, Qui brûle tes prunelles. Un peu plus, un peu moins, De celle de ta peau charnelle. Au creux de ta main, Un peu moîte, Posée ici et là, Peut être sur mon sein. Un Au-delà aux échos de demain Un éternel qui regarde derrière.

Petite incursion noveliste on the blog

Un petit coucou les gens, à vous de passage ici, par erreur, hasard, ou volontairement . Le rythme fonctionne au big, grand ralenti, un peu comme ailleurs, où je me fais absente. J'écris, un peu, pas beaucoup. Pour les quelques rares, 2 ou 3 personnes, qui avez suivi la nouvelle "désir" et attendent le dernier chapitre,le tout dernier chpaitre

Sans titre.

Pleurer fait du bien Pleurer même dans les tristes moments est une belle chose Pleurer fait se sentir humain Car les émotions, sont justement des émotions Et que les ressentir, Reste une chance … Alors ce soir je pleure, Moi aussi Et je ne m’en sens pas si mal… Enfin je crois.
Je dérive

Je dérive

Je dérive Toujours Vers Toi Langoureuse Egarée Pourtant sereine Vaguement apaisée Par le souvenir de ta voix, De la douceur de tes bras. Pourtant toujours je dérive Entre deux eaux Happpées Soudain En haute mer Coeur à l'abandon, Je m'échoue. Ainsi Vont Ce qu'on nomme Ainsi part Ce qui va Ainsi va Dit-on La vie Etc ...