Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Sermina

Sermina

Jeune fille qui aime écrire durant son temps libre^^!!!
Tags associés : citations, l'amour, la mort, la vie

Ses blogs

Le blog de Sermina

Une de mes facettes^^!! La poésie a bercé ma vie depuis que je suis enfant, c'est elle qui m'a permis de me relever après chaque coup bas que la vie mettait sur ma route ;)^^!! Bonne lecture :)!
Sermina Sermina
Articles : 38
Depuis : 14/10/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Tristesse

Tristesse Coeur serré dans la lenteur du moment. Îles qui se noient et lèvres froissées. A travers les larmes du temps, La vie, reprends ce que tu m'as donné ! Espoir infiniment bas. Marre simplement d'attendre. Ouvre-moi la voix, Pour mourir de mes cendres ! Rêve incertain du rouge écarlate de mon sang Qui s'écoule en moi sans fin : Seul m
Idéal

Idéal

Le verdict est tombé et.... je n'ai pas gagné (ouinnnnnnnnnnn)! Bon ok, c'était mon premier concours mais ça n'explique rien ! Ok, j'avoue le premier poème lauréat est magnifique mais ça n'explique (toujours) pas tout (comme vous le voyez, on a à faire à une mauvaise perdante XD)!!!! Donc (pour retrouver ce que je viens de perdre avec mon
Deux points de vue...

Deux points de vue...

Deux points de vue Je suis ici en ces lieux En ce monde avec toi Souvent jugé par tes yeux Unit en ce groupe dont le nombre fait loi. Il est toujours très blessant de voir Se dessiner de la pitié au fond de tes prunelles Habituellement le seul et unique miroir Alimentant notre animosité mutuelle. Nul doute encore aujourd'hui De passer à côté

Regard sur le monde

Regard sur le monde Regard sur le monde incertain Quand dans leurs yeux s'évaporent Cette volonté qui lentement les éteint, Qui doucement nous perfore. Regard sur le monde attristé Quand dans leurs pupilles avec peur s'effacent Cet espoir qui jusqu'à présent les faisait exister, Qui jusqu'à présent expliquait notre place. Mais regard sur le
Je m'évade

Je m'évade

Je m'évade Au fil de l'eau, je m'évade Un instant à travers son ciel bleu, Fuyant les sombres façades Irradiants sur le liquide joyeux. L'illustre blasphème que de voir, Dans cet étrange sillons d'ondes Éphémère mais sombre devoir L'illusion d'un espoir qui se fonde. Et espérer encore par cette tirade : "Au fil de l'eau, je m'évade" Usur
Addiction

Addiction

Addiction Prise dans les filets de mon imagination, j'en oublie presque la réalité, Cette étrange forme d'addiction qui m'empêche par moment d'exister. Mystérieuse sensation qui me pousse à souvent me retrancher, Me faisant oublier toutes mes autres passions, ne vivant plus que pour cette activité. Je pourrais passer des heures, à parcourir
Puisque...

Puisque...

Puisque... Puisque mon être s'enivre, à chacun de tes regards enflammés, Puisque mes yeux sont ivres d'amour pour toi jusqu'au plus profond de l'immensité, Puisque mon âme pleure à chaque fois que je dois m'éloigner de ton corps, Puisque ma joie se meurt lorsque toi et moi ne formons plus les mêmes accords. Puisque mes mains ne vivent que d
La-haut !

La-haut !

LA-HAUT Sensation bien étrange du temps qui doucement s'étire Percevant presqu'un ange au sein de cette satyre, Un étrange petit môme qui me sourirait presque Si je n'étais pas en somme à ce point grotesque. Les minutes défilent avec lenteur dans cet espace grand ouvert Multipliant, de façon exponentielle, ma peur qui s'éloigne trop vite d