Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Lucie S.

Ses blogs

Lettres à vous - le blog du Chat Qui Pelote

Lettres à vous - le blog du Chat Qui Pelote

Correspondance d'une libraire jeunesse
Lucie S. Lucie S.
Articles : 135
Depuis : 13/10/2008

Articles à découvrir

Polina

Polina

Cher Bastien V., Vous ne pouviez pas plus toucher quelqu'un d'autre que moi. Il faut dire que je suis passé à côté d'une grande carrière de danseur étoile. A 4 ans, je commence la danse dans mon coin en accompagnant ma mère à son cours. A 5 ans, j'imite les grandes faire leurs gammes, enchaine sissonne, arabesque et entrechat. La prof me re
Librairie Le Chat Qui Pelote

Librairie Le Chat Qui Pelote

Bonjour à tous, je vous donne rendez-vous dans ma librairie Le Chat Qui Pelote et sur son site web www.lechatquipelote.fr pour découvrir tous mes nouveaux coups de coeur ! La librairie vient d'ouvrir ses portes au 11 avenue du Général de Gaulle à Maisons-Laffitte, et elle a déjà le plaisir d'accueillir de nombreux lecteurs ! Quand au site we
POP UP la fête sous la lune

POP UP la fête sous la lune

Chère Astrid, cher Marc, Aujourd’hui aussi à la librairie c’est la fête : je reprends la plume ! Après une (petite) pause de 9 ans pour créer une librairie jeunesse, retaper une maison, donner naissance à deux (adoraaables) enfants, organiser mon mariage, me revoilà face au clavier, au milieu de mes albums jeunesse préférés, avec en h
Quand Jean-Baptiste Andrea me répond !

Quand Jean-Baptiste Andrea me répond !

Chère Lucie, J'ai été ravi de lire votre lettre ce soir, et puisque vous m'avez écrit, je ne peux pas ne pas vous répondre. Même si je suis moins doué que vous pour écrire des lettres, je crois. Ou plus exactement, celles que j'ai voulu écrire sont mes deux romans. On m'y trouve dedans, plus ou moins caché. Merci d'avoir voyagé avec Shel
Terrienne

Terrienne

Cher Jean-Claude M., Je reprends la plume après plusieurs mois d’absence (créer sa librairie, ça peut prendre du temps hein) pour vous témoigner toute ma gratitude : MERCI !! Merci d’écrire, merci de nous faire voyager au-delà des frontières terrestres, de nous faire rêver, de nous faire peur (il faut dire que seule dans ma chambre, vot
Monstres de maison

Monstres de maison

Chère Eleonora, je vous écris en français, ne connaissant pas un mot d'italien et n'étant pas toujours très sûre de ma conjugaison anglaise... Je compte sur votre traducteur Christian Demilly ou une autre gentille personne de chez Grasset pour vous traduire ma lettre ! Je dois vous avouer que j'ai d'abord ouvert votre livre en cachette, loin
Culottées !

Culottées !

Chère Pénélope, En ces temps de confinement, vous et vos Culottées m'êtes de précieuses alliées. Quand j'ai appris que je devais fermer ma librairie, j'en ai passé les rayons à la loupe et rempli un gros sac de provisions pour les semaines à venir. C'est qu'il en faut des livres pour nourrir ma famille de lecteurs. Là où certains ont en
Alma le vent se lève

Alma le vent se lève

Cher Timothée, Voilà je suis prête, cela fait plus d’un mois que j’attends. Au taquet. Je patiente, je ronge mon frein, même si la patience est loin d’être ma qualité première. J’en ai parlé à mes plus fidèles clients. Je les ai tellement inondés de paroles qu’ils ont souhaité le réserver. Quoi, mais de quoi parle-t-on ? De v
La réponse d'Eleonora !

La réponse d'Eleonora !

Dear Lucie, thank you so much for your beautiful letter! I'm very glad your kids had fun with the Monsters in my book and that you had a peaceful night :) I hope they'll remember Crissgrif and the others next time they encounter a scary shadow in the hallway. I love it when books take you back in time to a particular event of your life, and I'm hap
Cent millions d'années et un jour

Cent millions d'années et un jour

Cher Jean-Baptiste, Vous n’imaginez pas comme il est doux dans une vie de libraire jeunesse de profiter des journées creuses des vacances scolaires ! Ces journées qui s’étirent et qui s’étiolent, pendant que le soleil s’attarde à réchauffer les heureux vacanciers. Ces journées où je m’éloigne des albums et ose me confronter à mo