Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Sidérale

Ses blogs

Articles : 228
Depuis : 12/08/2006
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Kanfr...visitez les ateliers d'artistes

Kanfr...visitez les ateliers d'artistes

L’association "Sur les toiles" organise, les Samedi 24 et Dimanche 25 novembre après-midi, la deuxième édition des« Ateliers portes ouvertes ». 20 plasticiens montpelliérains confirmés, ont accepté de jouer le jeu.Ils se tiendront à votre disposition dans leur atelier respectif, pour vous présenter leur lieu de création ainsi que leurs
SPHINX DE NUIT de Colette Magny

SPHINX DE NUIT de Colette Magny

SPHINX DE NUIT, sauvage Unique, royale et mauve Pour séduire tu te déguises Au carnaval des orchidées Tu ne te laisses pas intimider Qui j'aime me crée Qui m'aime me crée Ah j'ai tout à te dire Et c'est à toi que je le dis ma "grisante", mon orge de printemps Ne me laisse pas en suspens Tu es de ces gens de mer Dont l'eau peut être meurtri

"Les amis inconnus" de Jules SUPERVIELLE

"Les amis inconnus" de Jules SUPERVIELLE Derniers textes ajoutés... Il vous naît un poisson qui se met à tourner Tout de suite au plus noir d’une lampe profonde, Il vous naît une étoile au-dessus de la tête, Elle voudrait chanter mais ne peut faire mieux Que ses sœurs de la nuit les étoiles muettes. Il vous naît un oiseau dans la force d

Zoé Valdès, Cher premier amour

« -Dieu seraient-il homme ou femme ? demanda Terre Fortune Monde d’une voix rauque de mioche rebelle. -Il est masculin, bien sûr, répondit l’adolescente de la ville, de mauvaise grâce. -Qu’est-ce que tu en sais toi ? Tu sais rien ! Personne ne l’as vu. Moi, il me reste un petit espoir qu’il soit femme… (…) -Nous les femmes on est

SI NOUS PARLIONS D'AMOUR.. SI NOUS PARLIONS D'AMOUR...Marie-Jo BONNET

SI NOUS PARLIONS D'AMOUR... Marie-Jo BONNET Article paru dans la revue TRIANGUL'ERE, n°1, Editions Christophe Gendron, 1999. Le débat sur le PACS nous a montré au moins une chose, c'est l'incroyable pauvreté de notre réflexion sur l'amour. Aujourd'hui, nous sommes réduits à débattre pour ou contre le Pacs, pour ou contre l'union libre ou le

À*** René Char

À*** Tu es mon amour depuis tant d’années, Mon vertige devant tant d’attente, Que rien ne peut vieillir, froidir ; Même ce qui attendait notre mort, Ou lentement sut nous combattre, Même ce qui nous est étranger, Et mes éclipses et mes retours. Fermée comme un volet de buis, Une extrême chance compacte Est notre chaîne de montagnes, No