Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Lessaim

Lessaim

Ceci est le blog de la Communauté des Franc-Blogueurs, avec plein de l'humour et des relations textuelles dedans.

Ses blogs

Le blog de L'Essaim d'Esprits

Le blog de L'Essaim d'Esprits

Blog communautaire. Humour, défi, relations textuelles, partouses littéraires.
Lessaim Lessaim
Articles : 108
Depuis : 04/04/2009
Categorie : Humour

Articles à découvrir

Hime

Que devient la vie quand meurt une princesse ? Que faire des mots de la poetesse ? Sinon les lire et les relire pour que cessent Les sanglots qui oppressent Et reviennent les images qui caressent Des souvenirs évocateurs d'ivresse et de tendresse. Lili Langue De Pute Aux Doigts De Fée
Le marbre

Le marbre

Paraît qu'on dit qu'on n'entend pas un arbre tomber au milieu de la forêt. Un arbre vient de tomber, le monde continue de mal tourner et Rette est déserte. C'est peut-être vrai, ce quon dit. Ou pas. L'arbre qui se prenait pour une baleine... homme affable, il se marrait pareil Dans ce monde qui court à perdre baleine. Rollo existe, son univers
HENRIETTE TE DEUM (Parle à mes Docs, mon cœur est ailleurs…)

HENRIETTE TE DEUM (Parle à mes Docs, mon cœur est ailleurs…)

Ci-gît Henriette Mauvaise-Foi, de peu de foi ; ne priez pas pour elle. Elle est morte comme elle a vécu. En le faisant savoir. (Vous pouvez enlever vos boules Quiès, d’ailleurs.) On l’a enterrée avec ses Docs – les roses, celles qui portent encore les dents du curé. Ou de l’instit, je sais plus. Ah ! Chère Henriette… On ne l’a pas
Variation sur le même t'aime

Variation sur le même t'aime

H - T'en as pensé quoi ? F - Je te déteste. H - Tu dis pas ça pour pas dire l'inverse du contraire, au moins ? F - Tu ne comprends vraiment rien. Sur ce coup-là, je n'ai justement pas cherché à savoir. Comme on dit chez les psys, qu’ils soient chologues, chiatres, analystes, chothérapeutes ou employés chez EDF: j’ai lâché prise. H –
Dernier bourdonnement

Dernier bourdonnement

Dans son empressement à toujours aller là où la lumière du jour est la plus éclatante, le Bourdon s'est pris une vitre en plein vol. Paf. Et il a bourdonné une dernière fois pour la forme, puis s'est endormi un grand coup. Autant vous dire que le nectar produit par cette ruche a un peu un goût de miel faisandé, à l'heure qu'il est. L'Essa

La couronne de fleurs

Un dernier envol de baleine bleue... La planete Rette, c'était ça, Des baleines volantes, des chats à trois pattes, Et une coccinelle pleine d'humour... Rette sans roi, C'est une galette sans fèves Il restera toujours la galette, Mais elle n'aura plus le même goût de surprise. Le dernier envol d'une baleine bleue Une pirouette...et puis s'en

Le requiem

J'ai le Bourdon et c'est bon signe. Je t'ai attendu sur le balcon, une pancarte à la main: "Boutades bienvenues, porte ouverte toujours". J'ai du la faire tomber un soir où tu l'aurais prise sur le coin du museau. J'ai laissé la fenêtre ouverte, celle du salon où la bataille faisait rage, comme ça vibrait dans l'alvéole... Y a que le vent qu
L'épitaphe

L'épitaphe

"Planète Terre, 60 années d’arrêt, tout le monde descend." Adieu Rollo, je t’aimais bien Adieu Rollo, je t’aimais bien, tu sais Mais tu prends l’train pour ton bon Dieu Tu prends l’train qu’est avant l’mien Mais on prend tous le train qu’on peut. Dans ces moments là, j’ai toujours une chanson du grand Jacques, dans la tête. J

Et Stipe créa Milène…

Stipe est mort, vive Stipe… Nous voici réunis en ce sinistre jour de Pâques pour célébrer le départ involontaire d’un orfèvre des mots, dévoré par une raie manta dans l’Aqualand de Villiers le Morhier (Eure et Loir). Dire qu’il va nous- me- manquer est un euphémisme voire un propos d’une banalité affligeante mais c’est ainsi.
L'oraison funèbre

L'oraison funèbre

Salut Rollo, T’es mort, paraît-il. Bon… On ne s’est jamais rencontré. C’est quoi, l’histoire ? On s’est trouvé un peu par hasard, huit ou neuf, à échanger des jeux de mots par blogs interposés… des calembours à la Gotlib, des absurdités, des blagues imbéciles… souvent de vraies pépites de drôlerie… ça permettait de se