Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Ceux d'en haut

Ceux d'en haut

Nous sommes « ceux d’en haut », quatre compagnons qui veulent assouvir leur passion de sommets, et faire entendre les voix de la montagne.

Ses blogs

Le blog de Ceux d'en haut

ceuxdenhaut.over-blog.com
Ceux d'en haut Ceux d'en haut
Articles : 44
Depuis : 30/12/2007
Categorie : Sport

Articles à découvrir

L'approche: de Mendoza à Plaza Argentina.

L'approche: de Mendoza à Plaza Argentina.

Après deux jours mouvementés à Mendoza dûs au retard de l'avion de Jean-Luc, nous sommes enfin prêts à partir, le 30/12/2008, après avoir acheté les permis d'ascension, fait les courses au Carrefour de Mendoza et acheté l'essence et le gaz. Départ de l'hôtel le 31/12/08 avec notre chargement de sac. 31/12/09 Au matin, nous prenons le bus

Un petit tour au Chili et nous rentrons à la maison...

Oups, j'ai fais une mauvaise manip, alors je recommence... Bonjour a tous, La famille, les amis et collègues, Nous sommes depuis quelques jours au Chili. C' est un pays magnifique et plein de diversités. Nous pouvons nous y reposer après cette extraordinaire expédition dans les Andes. Je tiends à vous remercier tous pour avoir suivi notre gran
Tous à Mendoza

Tous à Mendoza

Bonjour , Ca y est, ils sont tous arrivés Mendoza. Jean-Luc et Vincent sont rentrés samedi soir. Après avoir fait plus de 27km avec plus de 34 kilos chacun sur le dos, et un sac de nourriture en bandoulière en plus pour Jean-luc, ils sont arrivés crevés. Quant à Gilles et Frédéric qui avaient emprunté un autre chemin, ils sont arrivés hi

Récit de Jean-Luc

Bonjour à tous, Jean-Luc est rentré en France il y a 3 jours. Voici son récit détaillé qu'il m'a envoyé par mail ce matin. J'ai fait un copier-coller. Vous découvrirez certains détails qui ne m'ont pas été donnés pendant l'expédition et vous comprendrez pourquoi Frédéric avait volontairement omis de m'en informer. Je comprends mieux l
Du camp I au camp II.

Du camp I au camp II.

09/01/09: Ce matin comme d'habitude il fait très beau. Comme nous avons prévu de faire notre premier portage au camp II, nous nous levons à 7h et partons à 9h20. Le début est assez raide, Jean-Luc et Vincent font la trace dans la neige tombée la veille. Je les suis de près, Fred quant a lui est rapidement distancé. Après quelques lacets un
Sommet

Sommet

13/01/09 Dès 3h30, ma montre sonne. Dehors le vent souffle encore assez fort, je tends l'oreille pour voir si les voisins (gros groupe de Québécois encadré par trois guides) bougent ou pas. Pas un bruit, à part le vent. Que fait-on? On y va ou pas? Allez, si on le veut ce sommet il va falloir ce bouger le "cul". Fred ne dort pas et se pose les

Ils rentrent!

Bonjou à tous, Juste un petit mot pour vous dire que Gilles, Frédéric et Vincent rentrent ce jeudi. Youppi! Ils sont à Santiago depuis ce matin, après quelques jours dans la pampa Chilienne. Au cours des prochains jours vous pourrez voir leurs photos. Jean-Luc m'en a envoyé plusieurs mais je n'arrive pas à les mettre sur le blog... Je laisse
Descente

Descente

14/01/09: Aujourd'hui c'est repos, il fait très beau mais le vent souffle assez fort ce matin. Vers 9 heures je me décide enfin à sortir de la tente pour aller voir si Vincent et Jean-Luc sont partis pour une nouvelle tentative. Leur tente est vide, courageux les petits gars car ça souffle fort ce matin, plus fort qu' hier je pense. On va passe
Quelques photos

Quelques photos

Gilles au sommet Gilles au sommet Glacier des Polonais depuis le camp II, la traversée pour rejoindre la voie normale part dans la neige en bas à droite. Levé de soleil au cours de l´ascension.Jean-Luc et Vincent dans leur petite maison jaune (tente 2 places). Fred et moi dans notre palace (tente 3 places) Camp I au petit matin après une chute
De Plaza Argentina au camp 1

De Plaza Argentina au camp 1

05/01/09: Pour profiter de l'absence de vent nous nous levons tôt et après un bon petit déjeuner, départ à 7h20 pour le premier portage au camp 1. Ce matin, comme d'habitude, il fait très beau et frais ce qui est bien agréable pour marcher. Dès le départ, le sentier bien marqué et pentu monte au-dessus du camp. C'est éprouvant car nous s