Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
2 Blondes in Latin America

2 Blondes in Latin America

Deux blondes de 24 ans,grandes voyageuses.

Ses blogs

Le blog de 2blondes.over-blog.com

2 colocataires de 24 ans parcourent l'Amérique latine en 6 mois. De Mexico à Ushuaia,en passant par le Costa Rica,le Brésil,le Perou etc..
2 Blondes in Latin America 2 Blondes in Latin America
Articles : 80
Depuis : 15/11/2010
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Algodoal,c'est merveilleux

Debout sans problème à 8h(ça y est on prend le plis).Petit dej (toujours café et pain nature),Daniel(le guide moule bite de la veille pour ceux qui ne suivent pas)est là,nous rapellant que le bateau est à 10h30(il est mignon) et nous souhaite bon voyage.5 minutes plus tard une calèche nous attend devant l'auberge,mais nous lui expliquons (av

Après l'enfer,le paradis

Après l'enfer le paradis. Une enorme nuit de 21h à 8h du matin(on avait du sommeil à rattraper).On s'est reveillées un peu déboussolées deux fois dans la nuit,pensant être le matin mais non,il n'étais que minuit,en nage(grosse chaleur sous la moustiquaire).8h,on prend le petit dej(Cafe de la manana),qui comme son nom l'indique est composé

Quand deux blondes,font le ménage...

22/02 La nuit fût assez inconfortable,mais nous avons réussi à dormir quelques petites heures dans le froid de la clim.Arrivée à 7h30 au terminal.On prend sans trop de problème(une fois compris qu'avec les bagages,il faut passer par la porte arrière du bus)un bus de ville qui nous ammène au centre historique de saint louis.On sort au bon ar

Un paradis nommé , Jeri

Le paradis s'appelle....Jeri. On démarre à 6h30 du matin avec notre colocataire de la nuit la sympatique Andrea.Taxi pour le terminal,nous voilà en route pour encore une bonne journée dans les transports en commun.On retrouve également les 3 allemands.La dernière partie de route est superbe,dans une camionnette ,on traverse des dunes,des cham

25 fevrier : la route des dunes

Aujourd’hui c’est une journée transport, destination Parnaiba : tout un périple : premier transport pour paolhino neve : 2h dans une jeep identique à la veille en version camionnette (rangée de siège rembourrés 10 personns maximum) pour une expedition de 2h dans des chemins de sables au milieu de marécages et d’oasis. La route est abso

24 février : Le sahara du Brésil : Lencois Maranhenses

Le réveil sonne. Il est 4h du matin. Nous nous préparons avant l’arrivée du van que nous attendons devant la grille de l’hotel sans réelle conviction de sa venue. A peine 2 minutes après nous entendons des pas, une femme en talon à 5h du matin ? Non le chauffeur du van ! super ! La journée commence bien ! Le shuttle est peu confortable n

Jeri jour 2

Superbe nuit ,on se lève reposées,avec un bon petit dej local,et nous rencontrons français numéro 2 , Thomas Do(Thomas dominique).On discute une bonne heure voyage et repartons dans les mêmes discussions que la veille avec Seb.Ce super sympatique barman de Sete passera une bonne partie des deux prochaines journées en notre compagnie(le pauvre

Jeri on t'aime,Jeri on t'adore

Debout à 8h,nous voilà fraîches et dispos pour une journée buggy dans les dunes environnantes.Notre guide Leandro se fait accompagner de son ami David,a qui j'ai apparemment tapé dans l'oeil la veille,et Thomas Do qui sera également de la partie. Plus que des paysages hors du commun,la journée se déroule comme si nous étions une bande de p

23 fevrier : alcatraz ou Alcanctara?

Notre nuit n’ a pas été des meilleures… chaleur étouffante, lit creusé, draps pas très propres dans lesquels on ne préfère pas imaginer qui a dormi avant et Anso ajouterai que j’ai ronflé ! (oui ça m’arrive personne n’est parfait…) Nous prenons une douche dans notre salle de bain desinfectée mais qui ne nous fait toujours pas

19 fevrier : courage fuyons!!!

Comme on dit : la nuit porte conseille… n’est ce pas ? Sans même vraiment nous concerter il nous parait totalement logique de fuir cette ville au plus vite. Nous sommes plus que 2 et des filles qui plus est donc nous faisons confiance à notre instinct. Depuis le début de notre arrivée au bresil nous ressentons un mauvais feeling il faut l