Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Nadine Guézennec

Nadine Guézennec

Tags associés : chroniques, texte libre

Ses blogs

Le blog des nouvelles de Nadine Guezennec

Le blog des nouvelles de Nadine Guezennec

Des textes, des chroniques, des nouvelles finies ou en chantier, des récits, des tranches de vie... tout ce que j'ai envie d'écrire
Nadine Guézennec Nadine Guézennec
Articles : 15
Depuis : 18/11/2011

Articles à découvrir

Brûlante randonnée

Je ne sais expliquer comment dès l’instant où j’ai jailli de l’extrémité d’un bâtonnet, j’ai compris l’environnement dans lequel j’allais vivre. La journée était belle, ensoleillée, l’air très sec, l’atmosphère chaude. Un enfant s’extasia à ma vue. D’un air buté et malin, il lâcha l’allumette. Je faillis être e

Le miroir brisé

Elle s’est levée la première, comme presque toujours. Elle a préparé le petit-déjeuner pour eux deux, puis déjeuné seule. Au moment où elle est entrée dans la salle de bain, elle l’a entendu grogner dans la chambre. L’eau chaude caresse son corps solitaire. Elle se laisse aller à ce plaisir sans désir. Elle s’est assise sur le fa

Tangente vers l'est et Naissance d'un pont de Maylis de Kerangal

On m’a offert les deux livres en même temps et j’ai commencé par « Tangente vers l’Est », car le livre n’était pas très épais... Et puis j’ai longtemps rêvé de suivre la route de Michel Strogoff, de prendre le transsibérien… À l’heure où j’écris, j’ai lu l’ouvrage il y a un mois environ et je ne garde en mémoire qu

Les jasmins de Carthage - Petites chroniques des évènements Janvier 2011

Carthage, 14/1/2011 Jamais je ne l’aurais imaginé. Ben Ali s’est enfui. Carthage, 15/1/2011 Aujourd'hui, c'est le jour des pillages. Les hommes du quartier, armés de barres de fer, regroupés en comité, ont repoussé des bandes de voyous qui, à la minute où j'écris, dévalisent le Monoprix qui a été incendié hier. Les émeutiers ne se

HHhH de Laurent Binet

La Seconde Guerre mondiale, le nazisme, la Shoah, j'ai lu tant de livres sur ces sujets que j'hésite à en ouvrir un nouveau qui risque, je le crains à chaque fois, de me raconter une histoire que je connais trop. Je sais que c’est une erreur. La question n’est pas le thème, mais la manière dont il va être traité. Tant de poèmes, de chan

Une fille en rouge et noir

Elle doit avoir environ seize ou dix-sept ans. Elle est très apprêtée. Ses cheveux châtains sont striés de discrètes mèches auburn. Elle porte une robe noire au buste ajouré, cintré à la taille qui s’ouvre en corolle sur ses jambes gainées de voile noir. Ses escarpins sobres à courts talons sont vernis. Ses épaules sont couvertes par

Les mots bleus

Les mots bleus Je finis par apprécier les moments que je passe avec Jean-Pierre à la Résidence des Trois Chemins. Son confort quotidien est assuré par d'autres. J’ai trouvé un rythme qui satisfait mon sens du devoir, sans trop me pénaliser. J’y vais tous les cinq jours. Quand je suis là. Je connais presque tout le monde, soignants et ré

Vain désir

Il est assis à côté de moi et je le dévore des yeux. J’aime son allure de vieil adolescent. Il me parle et je bois ses paroles. Je me repais de l’instant. Je parle aussi et ne manque pas de lui toucher le bras de ce geste superbement anodin et audacieux. Je le touche pour le sentir, pour entrer en contact avec sa chair, même si le grain ru

Une femme fuyant l’annonce de David Grossman

Encore un livre que j’ai ouvert sans grand enthousiasme. Comment un peuple qui a connu l’oppression, la destruction, l’acharnement de l’Histoire peut-il devenir oppresseur ? Il y a de la naïveté dans cette question, je le sais bien. Mais elle génère en moi une forme non pas de rejet, mais de mise à distance. Je n’avais pas très envi

Au sujet du voyage

Un questionnement m’occupe beaucoup et, de manière latente, m’angoisse depuis quelques mois. J’ai mis des semaines pour décider où j’emmènerai ma sœur pour son week-end anniversaire des 50 ans. Je ne savais pas où j’avais envie d’aller. Rien dans le monde, aucun paysage, aucun monument, aussi beau soit-il, ne parvient plus à déc