Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Tsunéhiko KUWABARA

Tsunéhiko KUWABARA

Ses blogs

Blog illustré par Tsunéhiko KUWABARA

Description du blog :
Tsunéhiko KUWABARA Tsunéhiko KUWABARA
Articles : 36
Depuis : 09/01/2009
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Jura : fleurs et insectes

Jura : fleurs et insectes

Le lendemain matin, je me suis réveillé vers cinq heures. Je m'étais couché non seulement tout habillé, mais j'avais pris soin de mettre en plus, des sous-vêtements en laine : je n'ai eu aucune sensation de froid, alors que la température était descendue au-deça de 10°c. Je poursuivis la GR5 en direction du nord-est. Sur le chemin, j'ai p
Pontarlier (une balade dans le Jura)

Pontarlier (une balade dans le Jura)

J'ai terminé mon récit du petit voyage dans les Deux-Sèvres (dont ci-dessus la vue de St-Maixent), et par la suite j'avais enchaîné sur un séjour en Touraine, chez un ami qui m'a montré un coin à castor. Nous avons eu la chance d'en observer plusieurs, avec le soleil couchant : un spectacle enchanteur ! A propos de cet animal extraordinaire
Nouveau site

Nouveau site

On vient de renouveller mon site internet, et ce blog dessiné sera dorénavant sur ce site. Je vous remercie de bien vouloir noter la nouvelle adresse : www.kuwabaratsunehiko.com/fr/ (Sculpteur - Dessinateur, Ses oeuvres faune, flore, humain, paysag, aquarelles… ) A très bientôt !
Balade dans les Deux-Sèvres (5) : Verte et jaune

Balade dans les Deux-Sèvres (5) : Verte et jaune

J'ai passé une bonne partie de la journée à rechercher la race bovine Parthenaise. J'en ai dessiné dans les près en train de remuer : les vaches, les jeunes... mais pas de taureau (alors que j'ai pu en croquer au Salon de l'Agriculture à Paris). Dans l'après-midi, je commençais ma descente vers St-Maixent, point final de ma balade. Je passa
Jura : retour à Paris

Jura : retour à Paris

Je m'étais endormi au son de clochette des vaches du coin ... Le lendemain, je me suis levé avant l'aube vers quatre heures, ai ramassé vite fait mes affaires et repartis sur une petite départementale. A cette heure, aucune voiture en circulation en pleine forêt : ma lampe frontale a capté les yeux d'une bête dans les fourrés. Peut-être un
Balade dans les Deux-Sèvres (3) : Chantecorps

Balade dans les Deux-Sèvres (3) : Chantecorps

J'ai laissé l'étang de Pouvreau, et empruntai le sentier de grande randonnée GR364 et me laissai aller vers l'ouest. Ces petits chemins indiqués de signe rouge et blanche sont bien pratiques pour les marcheurs "étrangers" à la région. Le GR364 passait parmi les champs, friches et bois. Je ne pouvais guère progresser vite, tant les motifs de
Balade dans les Deux-Sèvres (4) : Départementales

Balade dans les Deux-Sèvres (4) : Départementales

Alors que la nuit tombait, la lune fit une lente apparition. Elle était pleine trois jours auparavant, mais elle éclairait bien mon chemin : des petites départementales où ne passait que de très rare voiture. J'aperçu bientôt une masse sombre gigantesque : la forêt de la Saisine. Je décidai de dormir là, peu après avoir suivi un sentier.
Jura : à la Emil Nolde

Jura : à la Emil Nolde

Le GR5 m'a permis de faire deux incursions (brèves, certes) en Suisse, le pays d'un grand artiste, Robert Hainard. Il fut naturaliste, peintre, graveur et (pour moi en particulier) sculpteur de grand talent. Habitant dans la banlieu de Genève, il a beaucoup travaillé dans les montagnes jurasiennes. Le point final de ma deuxième journée devait
Balade dans les Deux-Sèvres (fin) : St-Maixent

Balade dans les Deux-Sèvres (fin) : St-Maixent

Après avoir passé ma deuxième nuit dans une friche, je descendis vers St-Maixent d'un trait. Je revis des troupeaux de Pathernaise, dessinai des grenouilles dans un fossé, puis ai atteint la petite ville de St-Maixent, le point final de mon voyage à pied. C'était un samedi, le jour de marché : j'ai trouvé un producteur local de fromage de c
Jura : le temps des amours

Jura : le temps des amours

Alors que le soleil commençait sérieusement à décliner, je cherchais un coin sympathique pour dormir dans la forêt. Je marchais sur un sentier de GR, et entendis soudain des bruits de bêtes qui couraient. Dans une clairière, une forme beige rousse apparut : une chevrette. Et un brocard la poursuivait de près. C'était leur saison d'amour. L