Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

الريـاض

الريـاض

Ses blogs

Le blog de الريـاض

Le blog de الريـاض

blog de l'association musicale Ryad El Andalous de Tlemcen
الريـاض الريـاض
Articles : 7
Depuis : 06/04/2008

Articles à découvrir

Centenaire Voie Soufie Alâwiyya

Centenaire Voie Soufie Alâwiyya

Rencontre internationale de Mostaganem Ville natale du cheikh al-Alâwî et de la voie soufie éponyme Mostaganem accueillera du 24 au 31 juillet 2009 une rencontre internationale qui mêlera réflexion, actions et festivités. Durant sept jours, sept grandes questions seront posées débattues et développées par des personnalités politiques des
Ryad El Andalous 1977-2008

Ryad El Andalous 1977-2008

L’Association Musicale «RYAD EL ANDALOUS » a été crée le 06 avril 1977 dans le but de contribuer à la sauvegarde et à la diffusion de la Musique Classique Algérienne et de participer au renouveau de la culture et de l’art andalous. Feu Cheikh Mohamed MALTI Directeur Technique de l'Association de 1977 à 2008. Riche de l’expérience de
لاش تلقي يدك لخدك l’histoire.

لاش تلقي يدك لخدك l’histoire.

لاش تلقي يدك لخدك l’histoire. Par: Hadj. Mokhtar Hadj Slimane. Un point très important est à préciser, les thèmes utilisés dans les poésies chantées dans notre musique sont principalement l’amour, le vin, les plaisir de la vie et la tristesse engendrée par les déceptions amoureuses, cependant, cela n’empêche pas le fai
Mawlid Ennabaoui 2008

Mawlid Ennabaoui 2008

Commémoration du Mawlid Ennabaoui (Naissance du Prophète) 2008. Soirée organisée en collaboration entre l'Association Musicale Ryad El Andalous et la Zaouia Allaouia de Tlemcen, à l'Hôtel Agadir de Tlemcen en date du 20 Mars 2008. Programme de la soirée tiré du Diwane de Cheikh El Allaouiarrangé et mis en scène par Ryad El Andalous.

Slam 1967.

http://www.zshare.net/download/536302175a2fc66b/
Cheikh Hadj Larbi Bensari ( 1872 – 1964 )

Cheikh Hadj Larbi Bensari ( 1872 – 1964 )

Cheikh Hadj Larbi Bensari ( 1872 – 1964 ) Par: Omar Dib. Il a connu l’émerveillement des fêtes et les réceptions grandioses qui rappellent la magnificence des cours royales du sultan poète Abou Hammou Moussa II, des soirées du palais d’El Mechouar « où passaient les habits brillants, les broderies, les lumières reflétant dans les mir