En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Samir Svet

Samir Svet

Tags associés : amerique, la france, terrorisme

Ses blogs

Samir Svet

Samir Svet

ce blog est destiné aux personnes qui luttent pour la paix , la justice , la liberté , la tolérance , la légalité , le respect mutuel , l'amour , l'amitié , Sans oublié une lutte farouche contre l'impérialisme , le sionisme parrains du terrorisme mondial .. Je ne tolère pas les insultes , les mots déplacés . avec mes sincères salutations
Samir Svet Samir Svet
Articles : 1891
Depuis : 08/07/2015
Categorie : Associations & ONG

samirsvet1223.over-blog.com
Samir Svet Samir Svet
Articles : 36
Depuis : 01/03/2016
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Le plan germano-turc provoque de vives tensions dans l’UE Le Conseil européen qui se tiendra les 17 et 18 mars sera crucial. Si les Vingt-huit ne parviennent pas à adopter le plan proposé le 7 mars par la Turquie

Le plan germano-turc provoque de vives tensions dans l’UE Le Conseil européen qui se tiendra les 17 et 18 mars sera crucial. Si les Vingt-huit ne parviennent pas à adopter le plan proposé le 7 mars par la Turquie

Le plan germano-turc provoque de vives tensions dans l'UE 10 mars 2016, Le plan germano-turc provoque de vives tensions dans l'UE Le Conseil européen qui se tiendra les 17 et 18 mars sera crucial ... Le plan germano-turc provoque de vives tensions dans l’UE Le Conseil européen qui se tiendra les 17 et 18 mars sera crucial. Si les Vingt-huit ne
« Ne t’avise pas à offenser la Russie à nouveau ». Le ton monte au Conseil de Sécurité de l’ONU. Mr. Poutine est un grand stratège et un homme qui a un sens élevé de responsabilité, il a fait et fait tout pour éviter une guerre nucléaire avec ces fous criminels, pour éviter à l'humanité une catastrophe nucléaire, mais la patience a ses limites, si ces détraqués atlantistes ne vont pas changer leur stratégie destructives, la Russie et ses alliés sont prêt à mettre fin à ces parrains du terrorisme mondial, La Russie est une super puissance mondiale et dispose des moyens super sophistiqués destructifs, pour anéantir l'empire atlantistes et ses valets, les missiles et les oiseaux volants des Usa et ses alliés seront détruits en plein vol sans atteindre leurs objectifs , les moyens électroniques seront brouillés , leurs flottes et avions seront aveugles et leurs spécialistes vagueront dans les nuages , sans pouvoir faire quoi que se soit et ils le savent très bien. Donc , faisant confiance à la Russie et laisser ces névrosés atlantistes jouer le clown, le monde est en train de changer , les pays libres et souverains, ne laisseront et ne permettront jamais aux néocons de détruire notre monde. +Samir Svet.dz

« Ne t’avise pas à offenser la Russie à nouveau ». Le ton monte au Conseil de Sécurité de l’ONU. Mr. Poutine est un grand stratège et un homme qui a un sens élevé de responsabilité, il a fait et fait tout pour éviter une guerre nucléaire avec ces fous criminels, pour éviter à l'humanité une catastrophe nucléaire, mais la patience a ses limites, si ces détraqués atlantistes ne vont pas changer leur stratégie destructives, la Russie et ses alliés sont prêt à mettre fin à ces parrains du terrorisme mondial, La Russie est une super puissance mondiale et dispose des moyens super sophistiqués destructifs, pour anéantir l'empire atlantistes et ses valets, les missiles et les oiseaux volants des Usa et ses alliés seront détruits en plein vol sans atteindre leurs objectifs , les moyens électroniques seront brouillés , leurs flottes et avions seront aveugles et leurs spécialistes vagueront dans les nuages , sans pouvoir faire quoi que se soit et ils le savent très bien. Donc , faisant confiance à la Russie et laisser ces névrosés atlantistes jouer le clown, le monde est en train de changer , les pays libres et souverains, ne laisseront et ne permettront jamais aux néocons de détruire notre monde. +Samir Svet.dz

« Ne t’avise pas à offenser la Russie à nouveau ». Le ton monte au Conseil de Sécurité de l’ONU. Mr. Poutine est un grand stratège et un homme qui a un sens élevé de responsabilité, il a fait et fait tout pour éviter une guerre nucléaire avec ces fous criminels, pour éviter à l'humanité une catastrophe nucléaire, mais la patienc
Syrie: la Russie repositionne ses S-300 et S-400

Syrie: la Russie repositionne ses S-300 et S-400

Syrie: la Russie repositionne ses S-300 et S-400 7501 vues 22 juin 2017 23 commentaires Guerres Réseau International image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/06/4bmy6f2799fe5bs5jo_800C450-1728x800_c.jpg Partager la publication "Syrie: la Russie repositionne ses S-300 et S-400" La Russie a commencé à repositionner ses systèm
Émergence d’une nouvelle alliance au Moyen-Orient élargi

Émergence d’une nouvelle alliance au Moyen-Orient élargi

Émergence d’une nouvelle alliance au Moyen-Orient élargi 581 vues 26 juillet 2017 6 commentaires Guerres Thierry Meyssan image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/07/Voltairenet-org-777e8-1728x800_c.jpg Partager la publication "Émergence d’une nouvelle alliance au Moyen-Orient élargi" La politique du président Trump au

L'armée de l'air est aux limites de ses possibilités

L'armée de l'air est aux limites de ses possibilités Le CEMAA, le général André Lanata Le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général André Lanata, a insisté, hier face à des journalistes de l'AJD, sur l'adaptation de son arme face à des engagements hors-norme dans les opérations extérieures (photo armée de l'air). Comme son p
SYRIE – La chute d’Alep par Pierre Piccinin

SYRIE – La chute d’Alep par Pierre Piccinin

SYRIE – La chute d’Alep By Pierre Piccinin da Prata on February, 2016 Syria Alep va-t-elle tomber aux mains du régime de Bashar al-Assad dans les prochains mois, voire les prochaines semaines ? Tous les observateurs qui, à l’été 2011, avaient annoncé dans l’euphorie la fin imminente du régime baathiste en Syrie titrent à présent sur
L'armée de l'air est aux limites de ses possibilités

L'armée de l'air est aux limites de ses possibilités

L'armée de l'air est aux limites de ses possibilités Le CEMAA, le général André Lanata Le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général André Lanata, a insisté, hier face à des journalistes de l'AJD, sur l'adaptation de son arme face à des engagements hors-norme dans les opérations extérieures (photo armée de l'air). Comme son p
Le ton monte entre médias saoudiens et qataris, sur fond de crise politique larvée entre les deux alliés. Après avoir diffusé et vilipendé une déclaration jugée «révisionniste» de l’émir du Qatar, le principal canal de propagande saoudienne, Al-Arabia revient à la charge en accusant l’Emirat voisin de promouvoir une politique médiatique hostile aux intérêts des autres pays du Golfe et de l’Egypte et visant à semer la division et la discorde dans la région.  Dans un article incendiaire, le site de la chaîne saoudienne basée aux Emirats Arabes Unis reproche au gouvernement de Doha d’avoir mobilisé tout un  arsenal médiatique confié à Azmy Béchara, membre du Knesset et conseiller attiré de la famille régnante des Al-Thani. Une vérité connue depuis plusieurs années mais occultée par tous les médias arabes dominants, y compris les médias pro-saoudiens qui étaient du même bord qu’Al-Jazeera et autres instruments de la subversion islamiste dès le début des insurrections arabes en 2011.  Al-Arabia cite, entre autres outils de propagande qataris, la chaîne Al-Arabi Al-Jadid et un quotidien portant le même nom paraissant à Londres et diffusé partout dans le monde, et aussi des sites comme Huffington Post (version arabe). Ces médias sont accusés d’accointances avec la confrérie des Frères musulmans et de soutien aux mouvements islamistes dans le monde arabe. Une autre évidence, puisque même Al-Arabia et les autres chaînes et organes de presse saoudiens continuent à ce jour à promouvoir l’islamisme politique et les mouvements salafistes les plus nihilistes, à l’image de ceux qui sèment actuellement le chaos en Syrie, en Irak ou au Yémen.  Né pendant la destitution de l’ex-président égyptien Mohamed Morsi, protégé des Qataris, ce schisme entre Ryad et Doha a été longtemps contenu, au moment où il fallait faire front contre Damas et ses alliés qui commençaient à reprendre l’initiative dans la guerre contre les groupes terroristes financés et armés en grande partie par Ryad et Doha.  Le Qatar avait alors accepté de jouer les seconds rôles, laissant l’Arabie Saoudite conduire, pour le compte du Conseil de coopération des pays du Golfe, la contre-offensive avec ses alliés turcs et occidentaux. C’est la visite «historique» effectuée par le président américain, Donald Truùmp, à Ryad pour le sommet Etats-Unis-monde musulman, le 21 mai dernier, qui a accéléré la décantation. La caution renouvelée  de Trump à l’Arabie Saoudite aura laissé des frustrations qui semblaient difficiles à surmonter.

Le ton monte entre médias saoudiens et qataris, sur fond de crise politique larvée entre les deux alliés. Après avoir diffusé et vilipendé une déclaration jugée «révisionniste» de l’émir du Qatar, le principal canal de propagande saoudienne, Al-Arabia revient à la charge en accusant l’Emirat voisin de promouvoir une politique médiatique hostile aux intérêts des autres pays du Golfe et de l’Egypte et visant à semer la division et la discorde dans la région. Dans un article incendiaire, le site de la chaîne saoudienne basée aux Emirats Arabes Unis reproche au gouvernement de Doha d’avoir mobilisé tout un arsenal médiatique confié à Azmy Béchara, membre du Knesset et conseiller attiré de la famille régnante des Al-Thani. Une vérité connue depuis plusieurs années mais occultée par tous les médias arabes dominants, y compris les médias pro-saoudiens qui étaient du même bord qu’Al-Jazeera et autres instruments de la subversion islamiste dès le début des insurrections arabes en 2011. Al-Arabia cite, entre autres outils de propagande qataris, la chaîne Al-Arabi Al-Jadid et un quotidien portant le même nom paraissant à Londres et diffusé partout dans le monde, et aussi des sites comme Huffington Post (version arabe). Ces médias sont accusés d’accointances avec la confrérie des Frères musulmans et de soutien aux mouvements islamistes dans le monde arabe. Une autre évidence, puisque même Al-Arabia et les autres chaînes et organes de presse saoudiens continuent à ce jour à promouvoir l’islamisme politique et les mouvements salafistes les plus nihilistes, à l’image de ceux qui sèment actuellement le chaos en Syrie, en Irak ou au Yémen. Né pendant la destitution de l’ex-président égyptien Mohamed Morsi, protégé des Qataris, ce schisme entre Ryad et Doha a été longtemps contenu, au moment où il fallait faire front contre Damas et ses alliés qui commençaient à reprendre l’initiative dans la guerre contre les groupes terroristes financés et armés en grande partie par Ryad et Doha. Le Qatar avait alors accepté de jouer les seconds rôles, laissant l’Arabie Saoudite conduire, pour le compte du Conseil de coopération des pays du Golfe, la contre-offensive avec ses alliés turcs et occidentaux. C’est la visite «historique» effectuée par le président américain, Donald Truùmp, à Ryad pour le sommet Etats-Unis-monde musulman, le 21 mai dernier, qui a accéléré la décantation. La caution renouvelée de Trump à l’Arabie Saoudite aura laissé des frustrations qui semblaient difficiles à surmonter.

Riyad et Doha se livrent une guerre médiatique : vers l’implosion du CCG ? 3129 vues 01 juin 2017 3 commentaires Géopolitique Réseau International image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/06/146471949217255691-1728x800_c.jpg Partager la publication "Riyad et Doha se livrent une guerre médiatique : vers l’implosion du CC