Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Clara

Clara

Tags associés : des mots

Ses blogs

mots du coeur

Chaque jour une pensée écrite et partagée, triste ou heureuse. Des mots du hasard, des mots libres qui tentent de retenir par leur simple présence un moment de l'existence
Clara Clara
Articles : 7
Depuis : 20/09/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

L'amour

L'amour qui pleure dans le silence que tu infliges à mon coeur

faire l'amour

Faire l'amour avec toi , c'est cette bascule vers un monde qui nous appartient à nous seuls c'est fondre dans l'extase de la jouissance suprême. Il n' y a pas de mots justes pour décrire cette fusion de nos corps et celle de nos âmes dans un moment tout à coup suspendu et arrêté. Les minutes non plus de sens, la vie est entre parenthèse, la

un baiser

Un jour de mars 2010 -"Viens que je te donne un baiser. (Silence ça ne peut pas être bientôt le dernier) - oui, embrasse moi,je suis si contente de te voir... (J'ai failli ne pas terminer ma phrase. L'émotion et les larmes sont au bord de mes yeux et je les retiens. Je suis si contente de te voir mais...... Tu ne peux pas partir sans retour) -

le temps

Quel temps fait-il là bas? Derrière ton regard impassible. Sur ton grand front jeune et heureux Quel temps fait-il là bas? A la lisière de ton sourire sur tes paroles du soir Quel temps fait-il là bas? où je ne peux que simplement deviner où je ne peux que m'interroger Quel temps fait-il là bas? Dans ton coeur que je sens blessé Par l'aver

pleure

Pleure cette larme. Laisse là se dérouler et glisser sur ta joue et ne l'essuie pas du revers de ta main. Pleure cette larme. Laisse là te dire combien tu as mal ce soir. Pourquoi la retenir au fond de ton âme. Pleure cette larme. laisse là vivre sa vie de larme et faire sa route sur ton visage stupéfait. Pleure cette larme. Laisse là comme

souviens toi

Souviens toi de la pinède en fleurs et de la mer bleue et intense à perte de vue. le chemin en pierre qui descendait abrupte vers les eaux profondes de la méditerranée. Les cigales bruyantes et heureuses dans les pins fremissant sous l'air pur de l été. La terrasse ombragée où les clients venaient reposer leur âme remplie de soleil La pisc

Anna

-Tu trembles c'est terrible que t'arrive t-il? -J'ai peur , tu es drôle toi! -Arrête d'avoir peur. Regarde autour de toi les autres, les gens, toutes ces vies avant toi et derrière toi.Accepte l'existence telle qu'elle est ici, à cet endroit, maintenant. Ne reste pas figée d'angoisse comme un animal effrayé. Tu devrais courir après la vie pa