Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
LeSeigneurDesMots

LeSeigneurDesMots

Tags associés : delire, poesie

Ses blogs

leseigneurdesmots

leseigneurdesmots.over-blog.com
LeSeigneurDesMots LeSeigneurDesMots
Articles : 20
Depuis : 15/06/2007
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Délire six point un

Avant de poursuivre mon histoire, je voudrais revenir sur deux points importants. Le premier, et les enfants l’auront vite remarqué, les séquoias, bien que vraiment millénaires pour certains, n’ont pas de feuille, mais des aiguilles comme en ont les sapins de nos régions. Et comme les aiguilles de nos sapins, elles restent vertes l’hiver

Soyez en sûr !

Ce matin, je changeais l’ampoule du plafonnier de la chambre de mon fils quand celui-ci, posant son « Bionicle »sur le bureau, s’approcha de moi et du bas de mon escabeau 3 marches me posa la même question qu’à son age je posais à mon père, son grand père : _ « papa, y-a plein de gens qui croient en dieu et nous, on est pas croyant !

Délire cinquième

Eh hop ! trop facile ! vous avez vu ? je suis entré... dans votre esprit ! oui la petite voix que vous entendez dans votre tête quand vous lisez là ! hé hé ! c’est moi !dès que vous avez commencé à lire je me suis infiltré et tant que vous lisez je reste. Trop fort ! n’est ce pas ? je suis bien là ! au chaud en plein milieu de tous vo

Cours de dessin de Master Sméa

Bonjour et merci d’assister à ce cours. Aujourd’hui nous allons étudier le portrait. Vous utiliserez pour l’acquisition de cette technique artistique l’extrémité de votre index le plus agile. Bien évidemment, vous l’aurez au préalable nettoyé, manucuré et parfumé aux senteurs caractérisant le mieux votre esprit. Le sujet sera l

Le bien le mal

Le mal a plus de chance de transformer le bien en mal que le bien n’à de chance de transformer le mal en bien ! (je vous laisse relire). Si donc, à l’attaque du mal contre le bien, le bien se transforme en mal pour combattre le mal, le mal pourra-t-il devenir bien ? j’ai bien peur que non et au contraire le bien risque de rester mal ! et l

Délire sixième

La petite feuille était fière d’avoir été l’une des plus hautes à la cime du grand séquoia millénaire. Trop proche du soleil elle avait revêtu avant les autres la robe orangée que le solstice d’hiver apporte chaque année et se pâmait, orgueilleuse, de sa splendeur. Elle n’avait cessé de narguer ces congénères depuis l’arriv

ça vous fait ça aussi ?

Quand il m’arrive d’être triste, gris ou simplement fatigué. Quand je sens mes pensées prendre le chemin chagrin de la nostalgie, ou encore qu’un tracas ankylose mes joues à les en faire tomber sous le menton, je me murmure en moi même d’une façon espiègle et complice la question suivante : _ « hey ! tu l’aimes ? » Et là, il se

Ma vieille dame en noir

Je viens vous parler d’une Dame. D’une très vieille dame. Je dis vieille sans réserve car rapporté à une vie d’homme elle aurait bien plus de cent ans à présent. La noblesse de cette reine est telle qu’elle agenouillerait le plus sanguinaire des barbares d’un seul regard. Son cœur bien plus vaillant que cent chevaux de combat, fait
J'ose

J'ose

Ne me laisse pas imaginer que d´un souffle dans le coup, je puisse t´allonger sur le dos, dans l´herbe verte de la prairie de mon esprit. Car, si tu m´encourageais à te dessiner ma façon de démêler les mèches de tes cheveux sur ton front pour que d´un baiser je ne vienne essuyer une goutte de sueur, alors à jamais ton âme serait perdue.

Mon âme au diable

J’ai vendu mon âme au diable Pour manger à sa table Mais il n’en a pas voulu Et dieu me l’a rendu Sans doute beaucoup trop pure Mais je n’en suis pas sûr J’ai offert mon cœur aux femmes Pour elles brûler la flamme Elles n’en ont pas voulu L’une d’elles me l’a rendu Sans doute pas assez pur Mais je n’en suis pas sûr J’ai