En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Druth Daern

Ses blogs

La Cité de l'Aube

La Cité de l'Aube

Myth Dwannor, c'est beau... Le Calendrier des Vaux n'est pas dans les esprits et la Pierre Debout n'est pas encore érigée; Myth Drannor se lève alors comme le plus grand berceau culturel et devient la Tour de la Beauté... Aux alentours de 715 CV, l'Armée des Ténèbres déferle sur la Cité de l'Amour et la détruit, ne laissant que des ruines fumantes et monstrueuses... En 1358, les Ruines de Myth Drannor sont conquises et vers 1364 CV Myth Dwannor, la Cité de l'Aube se réveille!
Druth Daern Druth Daern
Articles : 600
Depuis : 24/01/2007
Categorie : Jeux & Jeux Vidéo

Articles à découvrir

Crépuscule 1367

(…) après s’être largement restauré au sein de la Flèche de l’Aube, Telen est de retour au Collège Harmonique pour y goûter une quasi-retraite. Il reçoit bientôt ses deux compagnons, élevés au range divin, Gardienne des Arcanes et Gardien de la Pierre des Âmes ; dans cette ultime rencontre, la Patrouille se salut et le haut-prêtre
Jours du Pourrissement 1367

Jours du Pourrissement 1367

(…) Faeryl et Kreuhn poursuivent leur épopée, après avoir probablement quittés la tour de ChanteVent ; un passage furtif dans l’Arbre d’Ombrechant et une entrée dans le Nid de ChanteVent leur permet d’obtenir leur second puis troisième trésor : une partition antique et unique ainsi qu’un autre parchemin magique sur lequel sont insc
Ode au ChanteVent

Ode au ChanteVent

Ode au ChanteVent , par Darcassan le Prophète « Les arbres ont grandi dans la clairière cachée Sous la tour sans bruit qui n’en était pas une Contre sort, contre lame, fut longtemps préservée Et pendant des éons, ce fut là sa fortune L’ouvrage des gardiens se jouait des années Et l’amour de Mystra était comme une rune Les mots qui

Jours du Crépuscule 1367

(…) pièges et rencontres se succèdent mais Faeryl et Kreuhn se surpassent et progressent de plus bel, toujours plus déterminés. La découverte d’un retour à la « normale » dans l’environnement du Labyrinthe amène la haute-mage à une vision Véritable qui lui révèle alors tous les secrets de ChanteVent… C’est l’illumination !

Jours du Pourrissement1367

(…) Faeryl et Kreuhn s’harmonisent un peu plus avec les lieux et se décident même à y insuffler leur énergie. D’abord soucieux de restaurer la zone de magie sauvage générée lors des derniers affrontements magiques massifs, les patrouilleurs font appel à toute leur force ; la haute-mage recourt alors à un enchantement primordial de Pr

Jours du Crépuscule 1367

(…) forts de leurs découvertes, Faeryl et Kreuhn accèdent enfin aux termes de leur épopée à la Tour de ChanteVent ; après différents passages dans la Tour, l’Arbre d’Ombre et le Nid de ChanteVent, les patrouilleurs entrent dans le Labyrinthe grâce aux trésors réunis. Cette ultime expédition, semée d’embûches et d’affrontement
Jours du Pourrissement 1367

Jours du Pourrissement 1367

(…) alors que le temps vacille, Faeryl et Kreuhn entrent dans de nouvelles épreuves ; aux rencontres palpables se succèdent les affrontements spirituels. Aux termes de combats psychiques et de force de volonté, les deux patrouilleurs semblent avoir distillés leurs énergies respectives dans le manteau magique environnant ; quoiqu’il arrive
Jours du Pourrissement 1367

Jours du Pourrissement 1367

(…) confrontés alors à une première épreuve d’un tout nouveau genre, Faeryl et Kreuhn découvrent bientôt leur premier trésor, synonyme de guide : un coffret, d’une rare beauté et surprotégé, dissimulant un antique parchemin magique sur lequel sont inscrites deux strophes : « Les arbres ont grandi dans la clairière cachée Sous la

Jours du Pourrissement1367

(…) Faeryl et Kreuhn investissent un peu plus encore la Tour de ChanteVent ; les rencontres se font plus dangereuses et le recours à la magie devient plus délicat. L’apparition de chers disparus dans des conditions étranges apporte un mystère supplémentaire au sein d’un parcours non moins énigmatique ; les patrouilleurs montrent des sig

Jours du Crépuscule 1367

(…) le Labyrinthe touche enfin à son terme ; Faeryl et Kreuhn entrent alors dans le Solarium, microcosme éblouissant et enchanteur. En son sein le Quess’Ar’Teranthvar, fabuleuse mutation d’un set complet des Parchemins de Néther ; les deux patrouilleurs sont captivés par la beauté et l’énergie de la relique ancestrale. Une seconde a