Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Arnaud de Castéra

Arnaud de Castéra

Ses blogs

Cantiques Profanes

Des mots pour étancher la soif Des mots pour dire Des mots pour rire La vie mot à mot pour épeler notre univers
Arnaud de Castéra Arnaud de Castéra
Articles : 31
Depuis : 05/02/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Faux-semblant

Le bal fait semblant de s’amuser. Les uns et les autres tournent, s’alignent et se croisent sans se voir, en cadence, simultanément étrangers. Ainsi la vie sociale, social faux-semblant. Pour de vrai, c’est pour de rire, sauf qu’on ne rit pas. On fait semblant. Je fais semblant. Depuis toujours je fais semblant. Semblant de rire et sembla

Le ciel est vide et je suis fatigué.

Le ciel est vide et je suis fatigué. Fermées les fenêtres, barricadées les portes et bouchées les issues encombrées de gravats. Nous avons effondré les murs et détruit les perspectives. Nos ruisseaux prisonniers sont des égouts qui charrient nos merdes puantes. Nous avons déféqué dans nos vases sacrés et confondu nos mornes ivresses av

Partir

Partir Certains jours c'est trop lourd Je ne peux plus me taire et je ne sais que dire Partir J'ai l'âme à fleur de peau J'ai l'âme écorchée vive Pour mieux frémir mes voiles à la brise ténue Frissons J'ai l'âme de fond océans infinis Lame de fond les mers glauques m'entraînent et m'emportent Tourbillons à perdre haleine Parti Chute ver

Distance?

Le poème, comme le psaume, nait-il de la distance? La distance après l'intimité silencieuse et comblée, après l'amour, où l'union outrepassait les mots et la proximité même. Le poème comme un souvenir, un remerciement balbutié, un regret peut-être un remord, l'évocation d'une présence à peine préssentie qu'échappée... Et si d'avent

Les élus politiques ou la mare aux canards

Messieurs les canards S'en vont à la mare En cancanant dignement A droite à gauche en béquillant Ils croupetonnent en boitillant D'abord en avant Le chef oscillant Le moins sot vient calmement Suivit des autres pesamment L'un derrière l'autre en boitillant Mais devant la mare En bon vrai canard Le premier goutte en bavant Et puis s'élance rés
Prière d'un incroyant : la prière du laron

Prière d'un incroyant : la prière du laron

Oh Christ, donne moi un coeur Un coeur pour adhérer Un coeur pour admirer Un coeur pour adorer pour m'offrir Comme tu t'es offert un coeur vulnérable Que m'importe le Bien Et le Mal et les Lois Je veux aimer toujours seulement Donnes moi pour aimer un coeur vulnérable Car il n'est d'autre Bien Qu'adhérer d'autre mal Que d'être séparé d'autre

en mer

puissante pulsation la houle respire lentement l'horizon un chalutier laboure les eaux calmes et trace sa droite écumante une procession de mouettes agitées lui fait une escorte criarde très haut sur le ciel bleu un avion raye l'espace un vent léger caresse le corps et gonfle les voiles vivant comme une étreinte contre moi le bateau vibre

Que faire?

Quand on est triste à mourir et qu'on ne meure pas que peut-on faire? Quand on gît dans le fossé et qu'on ne peut se relever que peut-on faire? Quand on a tout gâché et qu'on a déchiré ses rêves que peut -on faire? Quand le coeur étouffe et qu'on n'a plus de forces que peut-on faire? Quand on voudrait pleurer et qu'on n'a plus de larmes qu
un jour peut-être ...

un jour peut-être ...

Un jour peut-être, Spartacus vaincra, un jour peut-être, la haine laissera autre chose que du sang dans la bouche, un jour le soleil se lèvera, Un jour peut-être, un jour crois moi ce sera le grand soir, et l'aube sera si belle. Un jour peut-être, cela cessera les crânes explosés l'humanité sous le presssoir les os broyés, le sang qui gicl