Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Appassionata

Appassionata

Ses blogs

Le blog de Appassionata

Le blog de Appassionata

Juste un peu de poésie
Appassionata Appassionata
Articles : 62
Depuis : 23/12/2009

Articles à découvrir

« Mors »

Le cuivre et le laiton conduisent un vaisseau Brillant de milles feux – mors: l’éclat de sa bouche Quand cuirs et ardillons alignent un faisceau. Le cuivre et le laiton conduisent un vaisseau Galope un pangaré grisant belle Anne-So Un panache de crins saute la vielle souche. Le cuivre et le laiton conduisent un vaisseau Brillant de milles feu

« Homme/Omni »

H o m m e Iras-tu demain courir sur le chemin? Idiote est ma question… Je serai au carrefour des bandits, Et tu seras à celui des aventuriers. O m n i Eperdument épris de Toi, au fond du bois, Je sens la pluie sur mon corps épilé, et La fraîcheur de ton parfum m’enivre : « Serpentine ou chienne, enlace mes veines. Venin, Valentine, ma Ven

« CRISTALINE »

C ombattre l’Injustice R épondre par l’Amour I nsuffler l’Esprit S aisir son Être T aper en MAJUSCULES A gir pour la Paix L ire I nscrire N on, non, non E tonnante: ma Mie Appassionata– « CRISTALINE » – Janvier 2010.

« Cachot »

L’escalier menait au cachot centenaire Dévoilant les secrets parfumés d’ Orient Logés aux plis flottants de ton corps défiant Les mystères d’Antan, douleurs d’un mercenaire. Sol battu, par l’attente, haïssant la galère Qui amena cette âme en ce lieu, ciel – cyan, Mélange d’ Océan , embrun asphyxiant Les âges, de ton ombre

« Mors - suite possible »

Le cuivre et le laiton conduisent un vaisseau Brillant de milles feux – mors: l’éclat de sa bouche Quand cuirs et ardillons alignent un faisceau. Le cuivre et le laiton conduisent un vaisseau Galope un pangaré grisant belle Anne-So Un panache de crins saute la vielle souche. Le cuivre et le laiton conduisent un vaisseau Brillant de milles feu

« Hôtel du Voyageur »

Il était tout mignon l’Hôtel du Voyageur. Sa matrone italienne adorant l’aventure Avait jeté son âme un soir par imposture Sur Raymond – le moignon, l’increvable nageur. Sa vie, il la rêvait en grattant « Partageur » Ses trois accords brailleurs contre la devanture, Un vieux banjo Blue Grass, posé en fioriture Comme un bandit mancho
« Accromaton SON/ATE »

« Accromaton SON/ATE »

S O N.ge au mouvement du cœur de la tempête/tance S O N ore/heure A T E mporelle musique que le sourd fît/sur: S O N Attel.âge S O N.dage des profondeurs cordées A T E.lier des doigts rebelles S O N________________________________A T E M O V E /ment Appassionata – « Accromaton SON/ATE » – Décembre 2009.

« Dévoile Mes Pênes »

Une fois encore épris de ton corps Je m'endors - chérie étourdi d'accords. Laisse-moi R E V E r. Laisse-moi - Ad or ée ... Serpentine ou chienne, enlace mes veines. Venin, Valentine, ma Vénus dorée ... Dévoile mes pênes. Appassionata – « Dévoile Mes Pênes » – Juin 2010.

« Airs de Danse »

__***__ I l M a r c h e R a s a n t L a T e r r e, Se T e n a n t L a T ê t e, P o u r F i n i r E n H a u t I m a g i n a t i f, C r é a t i f, D a n s a n t ... __***__ Ce hère martèle son pas aventureux Souffrant d’une affreuse douleur encéphalique. Des troubles embrouillent l’air méphistophélique Dans sa conscience : d’obscures aff

« Trials »

__***__ Regarde ... Depuis que le temps coule aléchant les étoiles Depuis que les nuits regardent nos sommeils … Les jours s’éclairent nus, dévoilant nos réveils Et ce matin, bonne heure enchante mes grand-voiles. __***__ Mes pensées ... Que deviendra ma sphère aux quatre cerveaux-toiles Où la piste défile artistes des conseils Et chev