Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Vénus Callipyge

Vénus Callipyge

Je suis "obèse", comme je pourrais dire "j'ai les yeux bleus" ou "je pratique la natation", sauf que moi... je l'ai pas toujours été et que c'est une souffrance indicible. Mais justement, j'ai envie de le dire !

Ses blogs

Le blog de Vénus Callipyge

Le blog de Vénus Callipyge

Je suis "obèse", comme je pourrais dire "j'ai les yeux bleus" ou "je pratique la natation", sauf que moi... je l'ai pas toujours été et que c'est une souffrance indicible. Mais justement, j'ai envie de le dire !
Vénus Callipyge Vénus Callipyge
Articles : 69
Depuis : 09/01/2008
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

des mots pour le dire

des mots pour le dire

La photo déchirée ... quand le ciel tout à coup nuageux, s'assombrit quand on touche à l'aurore en baillonnant son cri qu'on écrase d'une main une fleur en bouton sans qu'autour un chacun ne devine le larron quand les années passées la blessure est toujours aussi vive et sanglante quand le pardon muet, muselé, ne vient pas à la bouche quan
L'orage

L'orage

J'avais très envie de revenir ici... Oui je sais, moi non plus je ne suis pas très fidèle, la preuve... L'orage a éclaté il y a maintenant presque cinq mois (4 mois, vingt jours, 3 heures et 44 minutes, exactement...). Les gros nuages sont toujours là, il y a du noir du gris du blanc... et peut-être un coin de ciel bleu. Et moi je suis toujo
au soleil !

au soleil !

J'ai acheté un bikini ! Oui oui... vous avez bien lu. J'ai acheté mon premier bikini depuis au moins vingt ans si ce n'est plus. On ne peut pas dire que mon changement d'apparence y soit complètement pour quelque chose, mais, disons qu'aujourd'hui je fais fi des apparences. J'avais tout simplement envie de me faire bronzer le nombril, vu qu'il n
détruire Vénus ?

détruire Vénus ?

Mon moi intime étalé ici... Faut-il que j'en aie honte ? Je suis venue sur ce blog ce matin pour le détruire, comme s'il était devenu gênant à force d'être impudique... et quelque chose me retient d'effacer ce qu'il contient qui contient aussi mes peines, mes douleurs, mes souffrances. Seule, le plus souvent, je n'ai personne à qui les conf
Le stagiaire d'été (1)

Le stagiaire d'été (1)

J’avais déjà aimé, avant... La vie m’avait appris beaucoup de choses, entre autres à ne pas laisser le cœur s’affoler pour un regard. Et puis mon cœur était fatigué, alors bien sûr je n’ai pas pensé qu’il pouvait encore s’emballer… pas si vite, pas si complètement. Pierre-Paul est entré dans mon bureau. C’était aussi le
Encore une fois...

Encore une fois...

Je ne suis revenue sur ce blog que pour le détruire... et puis j'ai relu les quelques dernières pages que j'y avais couchées. J'ai relu aussi les quelques commentaires qu'il contenait. Et comme la dernière fois, il y a déjà un an, j'ai renoncé à le détruire parce que justement les mots qui s'y trouvaient étaient l'expression de ma tristes
Il neige

Il neige

Puisse la neige tout recouvrir et la douleur des souvenirs ensevelir
2010 pantoufles, 2011 escarpins !

2010 pantoufles, 2011 escarpins !

Non je ne pleurerai plus ! Aujourd'hui encore j'étais la reine des pommes, mais demain je redeviens moi-même. Parce que demain s'annonce le premier jour du reste de ma vie... et je rirai !
Se tromper de route...

Se tromper de route...

Quelle est la chose la plus importante dans une vie ? Laisser une trace ? Ecrire son nom au Panthéon des illustres ? Sauver l'humanité ? Pour chacun de nous, foin d'idéal, il me semble de façon plus primaire que notre sentiment d'avoir réussi notre vie tient surtout à celui d'avoir réussi à être aimé. On veut d'abord être aimé : de ses