Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
LionnedAtlas

LionnedAtlas

Ses blogs

Le blog de lionne de l'Atlas

Un blog qui décrit la vie professionnelle kafkaïenne d'une prof de droit au Maroc.
LionnedAtlas LionnedAtlas
Articles : 70
Depuis : 11/11/2005
Categorie : Emploi, Enseignement & Etudes

Articles à découvrir

Déli- bérations

La convocation indiquait 9h00. Une heure normale pour les délibérations. A 11h00, les premiers profs arrivaient. A 9H45, je pris la décision de quitter les lieux, mais un collègue m’en dissuada. En attendant, nous avons parlé du laxisme régnant, puis nous n’avions plus rien à ajouter. A 11h 15, il n’y avait plus personne dans la salle
Les petits dictateurs (partie 1)

Les petits dictateurs (partie 1)

Non ceci n’a rien à voir avec la révolution arabe…Quoique, une révolution universitaire, à défaut d’une réforme efficace, s’impose. L’expression phare de la réforme universitaire dont tout le monde se gargarise est « dynamiser les structures », à chaque réunion, à chaque conversation, à chaque pause café, à chaque meeting s
Wild&fake: le look special exams universitaires

Wild&fake: le look special exams universitaires

L’hiver rime avec surveillances. C’est froid et c’est interminable. Chaque étudiant(e) est un(e) coupable présumé (e). La confiance est perdue depuis belle lurette entre l’enseignant et l’étudiant. On s’adresse souvent aux étudiant(e)s surtout lors des examens, en claquant les doigts plutôt qu’en parlant. Hier un étudiant m’a

Nouvelle émission Radio dédidée à l'université

Medi1 consacrera désormais une nouvelle émission à l'université marocaine. La première a commencé Mercredi dernier . Je l'écoutais en faisant mes surveillances et franchement la personne interviewée semble parler d'un système qui se trouve ailleurs, dans une contrée lointaine, car moi j'étais bel et bien là en train de surveiller une ce
Les petits dictateurs (partie 2)

Les petits dictateurs (partie 2)

Ca peut atteindre des proportions extraordinaires, comme ce qui m’est arrivé ce semestre avec le coordonateur de filière. Tout a commencé quand j’ai fixé la date du dernier contrôle, je m’en suis tenue à la réforme qui incite à effectuer des contrôles continus plutôt que de juger les étudiants sur un seul examen. J’ai donc fait f

Le droit international au Maroc

Même après des années passés à enseigner le droit, je bloque toujours lorsque je tente d'expliquer la place du droit international dans le système juridique marocain. C'est qu'il est difficile de se prononce de manière claire et définitive sur le principe de la suprématie du droit international au Maroc surtout en l'absence d'une jurisprud
Le déluge

Le déluge

Les années passent, on est en 2020, mais rien n’a vraiment changé à l’université, les choses empirent. Bien sûr, sur plusieurs aspects, il y a une nette amélioration, mais concernant la fraude aux examens, j’ai l’impression qu’on forme des futures hors la loi, des bandits et des malfrats. Les nouvelles technologies aident à se perf

Absence

Non mon absence n'est pas due à un changement subit dans le système de l'enseignement supérieur (la fameuse kafza nawaiya). Tout le long de mon absence, j'ai continué à vivre dans la meme atmosphère cafkaïne que je tente de décrire dans ce blog depuis le début. C'est juste que j'ai commencé à m'y faire. Pire, j'ai essayé de mettre de l'
Etat de siège dans les facultés marocaines

Etat de siège dans les facultés marocaines

Cela fait plus d’un mois et demi que les facultés marocaines sont en standby. Certes il y a des épreuves qui ressemblent plus aux anciens examens qu’aux contrôles continus tels que la réforme les prévoient, mais peu d’enseignants semblent avoir compris l’avantage du système modulaire. Le phénomène de la rétention des notes qui ne d
I'm back, maybe...

I'm back, maybe...

Oui, je sais, je n'ai pas été à la haureur de mon blog. Je l'ai négligé, laissé en jachère, ingnoré...Ce ne sont pas les maux qui manquent, mais peut être ais-je pris le pli? Parler, palabrer, rédiger quelques pauvres mots sur un écran pour que tout le monde apprenne combien c'est dur la vie universitaire au Maroc, quel exploit! Pendant