Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Observatus geopoliticus

Ses blogs

Chroniques du Grand jeu

La géopolitique autrement, pour mieux la comprendre...
Observatus geopoliticus Observatus geopoliticus
Articles : 670
Depuis : 25/06/2015
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Tombeau des empires 4.0

Tombeau des empires 4.0

Une gifle au carré, voire au cube. Voilà ce qu'a reçu Washington en Afghanistan. Certes, ce n'est pas le premier empire à voir ses rêves se fracasser au royaume de l'insolence : Britanniques victoriens, Russes tsaristes ou soviétiques en savent quelque chose. Même le grand Gengis Khan y a connu des misères et a dû s'y reprendre à deux foi
Ach so

Ach so

Pendant que la France pleure une nouvelle fois la "trahison" anglo-saxonne (apprendront-ils jamais ?), la situation se réchauffe outre-Rhin où les élections fédérales du 26 septembre risquent d'être sportives... Frau Milka prenant une retraite ô combien méritée dans ses alpages, les électeurs semblent quelque peu perdus. Si l'on en croit
Etat dans l'Etat

Etat dans l'Etat

Nous savions depuis les révélations de Wikileaks que les services de renseignements américains avaient espionné Merkel pendant des années (et ses prédécesseurs durant des décennies). Nous l'évoquions succinctement, et de manière facétieuse, dans l'un des tout premiers billets de ce blog, sous la forme d' un dialogue entre dame Angela et
Effet boomerang ?

Effet boomerang ?

Les attentats de Kaboul, coûtant la vie à des dizaines de personnes dont douze soldats US, représentent la journée la plus meurtrière pour l'armée américaine depuis... 2011. Un funeste épilogue dans lequel, ô ironie de l'histoire, l'oncle Sam a peut-être lui-même une part de responsabilité assez énorme. Dans le livre, nous expliquions
Maiwand

Maiwand

« En l'an 1878, je pris mon diplôme de docteur en médecine à l’Université de Londres et je me rendis à Nepley pour y suivre les cours imposés aux médecins militaires. Y ayant achevé mes études, je fus dûment désigné pour le 5e régiment d'infanterie du Northumberland en qualité d'aide-major. Le régiment était alors en garnison aux
L'Histoire a de ces tours...

L'Histoire a de ces tours...

Les chaotiques images en provenance de Kaboul, l'effondrement soudain du système mis en place par Washington à grands coups de centaines de milliards de dollars et les évacuations sauce saïgonaise ont gravement nui à la crédibilité impériale. C'est un tel torrent de lamentations que le Mur du même nom en pâlit de jalousie : New York Times
Eau dans le gaz et gaz dans l'eau

Eau dans le gaz et gaz dans l'eau

Les derniers jours ont procuré quelques intéressantes nouvelles dans notre Grand jeu énergético-eurasien. Quelques confirmations également. Nord Stream II : cette fois, c'est la bonne ? La palpitante telenovela baltique se dirige-telle vers son clap de fin, au grand dam de ses téléspectateurs toujours plus nombreux ? Gazprom vient en tout ca
Roulette russe

Roulette russe

Deux nouvelles extrêmement intéressantes sont tombées qui pourraient avoir des conséquences géostratégiques aussi palpitantes qu'importantes à moyen terme. A double tranchant également... Un haut placé du ministère russe de la Défense a émis l'idée que la Syrie pourrait (le conditionnel reste pour l'instant largement de mise) rejoindre
A dada sur mon Biden

A dada sur mon Biden

Le sommet attendu entre les présidents russe et américain à Genève a donné lieu à toutes sortes d'interprétations fantasmagoriques. Pour certains, travaillés par la propagande des think tanks impériaux qui glosent depuis 20 ans sur le "péril jaune" en Sibérie et la "peur" russe de son voisin, c'est le prémice à un spectaculaire rapproc
Rosneft vs Gazprom... ou pas tout à fait

Rosneft vs Gazprom... ou pas tout à fait

Décidément, l'interminable et rocambolesque feuilleton Nord Stream II ne cessera de nous étonner. Dernière trouvaille en date des scénaristes, un rapprochement entre les deux géants énergétiques russes. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ces deux-là ne s'entendent guère. Depuis plusieurs années, Rosneft, mastodonte pétrolier