Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Observatus geopoliticus

Ses blogs

Chroniques du Grand jeu

Chroniques du Grand jeu

La géopolitique autrement, pour mieux la comprendre...
Observatus geopoliticus Observatus geopoliticus
Articles : 490
Depuis : 25/06/2015
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Escalade persique

Escalade persique

« La plupart des Perses sont une foule sans discipline ni expérience des dangers, amollie devant la guerre et mieux formée à la servitude que les esclaves de chez nous. La richesse leur avachit le corps, la monarchie leur rend l'âme misérable et craintive. » Que de chemin parcouru depuis les discours fielleux d'Isocrate... L'orateur athénie
Cette satanée multipolarité

Cette satanée multipolarité

Un mélancolique article du Jerusalem Post intitulé "Les sommets d'Asie centrale qui montrent que Washington perd prise" nous rappelle une nouvelle fois, si l'en était besoin, que derrière les strass et paillettes de l'événementiel, l'empire américain est inexorablement engagé sur la pente descendante. A Bichkek, au Kirghizstan, a eu lieu la
La belle et le bête

La belle et le bête

Si le nom de Tulsi Gabbard est, depuis des années, très familier aux fidèles lecteurs de nos Chroniques, il ne l'était pas pour l'électeur moyen états-unien. Dame Tulsi ne dépassait pas 1% des intentions de vote aux primaires Démocrates. Ce, jusqu'au mercredi 26 juin, jour du premier débat télévisé entre candidats. Paniquée par son dis
Malaise en Malaisie

Malaise en Malaisie

Les jours se ressemblent pour l'empire, apportant leur lot de nouvelles mauvaises ou simplement irritantes. C'est dans cette dernière catégorie que se rangent les récentes sorties du leader d'un pays dont on parle peu ici : la Malaisie. Premier ministre de 1981 à 2003 puis, à nouveau, depuis 2018, le sémillant Mahathir (93 ans !) n'a pas la l
Lettres persanes

Lettres persanes

Lorsqu'il publia son roman épistolaire en 1721, Montesquieu ne s'imaginait peut-être pas que sa chère Perse serait dans l'oeil du cyclone géopolitique 298 ans plus tard... Beaucoup a déjà été dit, ici ou ailleurs, sur la crise du Golfe 3.0 ou 4.0 (on ne compte plus). Contentons-nous de revenir sur les tous derniers éléments pertinents. Si
Le sanctionneur arrosé

Le sanctionneur arrosé

Lorsque les frères Lumière projetèrent, en 1895, le premier film de l'histoire cinématographique, ils n'imaginaient sans doute pas la postérité de leur Arroseur arrosé. Ces derniers temps, le rôle du jardinier crétin est repris avec ardeur, quoiqu'à son corps défendant, par l'empire qui ne semble décidément pas savoir comment s'y prend
Brouillard d'Ormuz

Brouillard d'Ormuz

Et c'est reparti ! La guéguerre irano-américaine retrouve des couleurs. Si, en Syrie, les falses flags chimiques avaient la furieuse habitude de se dérouler début avril, leurs supposés collègues du Golfe persique ont une légère préférence pour le milieu de chaque mois. Le 12 mai, on s'en rappelle, quatre navires, dont deux pétroliers sao
Gazprom...enade

Gazprom...enade

Dans le grand jeu pour le contrôle des ressources énergétiques de la planète, la bête noire de l'empire américain avance inexorablement ses pièces sur l'échiquier. Balade sur les pipelines de Gazprom... Le géant russe a le vent en poupe et vient d'ailleurs de payer des dividendes records à ses actionnaires. Cette année, la compagnie pré
La presstituée dans toute sa splendeur

La presstituée dans toute sa splendeur

Si certains pensaient qu'après avoir été prise à de multiples reprises la main dans le sac, la journaloperie mettrait le holà à son entreprise de désinformation, ils se fourraient le doigt dans l’œil. Telle une éruption cutanée, les mensonges ont, ces derniers jours, fleuri sur la vérolée peau médiatique... L'arrestation, à Turin, d
Brouille & brouillage

Brouille & brouillage

Après que l'envoyé russe au sommet de Jérusalem ait renvoyé Washington et Tell Aviv dans les cordes concernant l'Iran, des accusations avaient paru dans la presse israélienne faisant état de brouillages systématiques de la part de l'ours. Peut-être pas tout à fait à tort... On sait que l'OTAN avait déjà pleurniché en novembre de l'ann