Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Isa

Ses blogs

Histoires de fourmis...

Histoires de fourmis...

Je vous présente les fourmis qui m'entourent que ce soit mes colonies ou les fourmis de mon jardin. Je vous souhaite une bonne lecture !
Isa Isa
Articles : 63
Depuis : 06/06/2011
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Camponotus pilicornis

Camponotus pilicornis

Grand changement pour ces belles après la diapause ! Je leur ai fait un nid tout simple dans une petite cuve. Le nid en lui même est un bloc de BC taillé de petite taille et peint avec de la peinture acrylique. Pour les galeries je me suis pas ennuyée et j'ai fait un truc tout bête, certes ça manque de naturel mais bon. Pour les lisser j'ai m
Nouvelles venues

Nouvelles venues

Elles ne sont pas si nouvelles que ça vu qu'elles datent de l'essaimage 2011 mais j'avais oublié de vous en parler. La première est une petite colonie de 14 ouvrières d' Aphaenogaster sp . La diapause c'est très bien passé, je n'ai perdu aucunes ouvrières. Aujourd'hui on peut compter quelques nymphes et des larves tout stade, la gyne a égal
Temnothorax sp

Temnothorax sp

Sur les deux colonies qui m'ont été offertes, j'en ai perdue une. Même schéma que pour les Lasius emarginatus sauf qu'une fois mise en tube la gyne n'a tenue qu'une semaine même pas. (mère Lasius quand à elle s'est remise à pondre !) L'autre colonie se porte très bien, il y a 9 ouvrières et un beau petit couvain qui ne cesse de croître a
Chez les Camponotus

Chez les Camponotus

Mauvaise nouvelle tout d'abord, j'ai perdu ma C. ligniperdus bêtement. En trafiquant l'emplacement des nids j'ai fait tomber sans m'en apercevoir le tube de son support qui s'est retrouvé directement sur le tapis chauffant. Le temps que je m'en rende compte c'était déjà trop tard malheureusement. J'y tenais beaucoup vu que c'était un cadeau e
Les nomades

Les nomades

Suite à la diapause j'ai trouvé une des deux gynes morte, son cadavre toujours au sein du couvain même après le déménagement. Et oui fini le nid en plexi, après le déménagement des Crematogaster scutellaris , je me suis dis que le biorama pourrait peut-être convenir pour les Tapinoma . J'avais fermé les deux grandes faces au départ avec
Mes nouvelles Chouchoutes !

Mes nouvelles Chouchoutes !

Véritable coup de cœur, j'ai pas pu résister longtemps ! Il y a maintenant deux bon mois de cela en furetant chez le spécialiste Monsieur Kalytta, j'ai craqué sur des Pseudomyrmex sp noire (la pssp0003). J'ai d'abord hésité ne trouvant pas trop d'informations sur leur maintient ni beaucoup d'éleveurs. Ce qui me rebuté le plus c'était de r
Nouveau départ !

Nouveau départ !

Mes chouchoutes les belles C. cruentatus sont en pleines actions de reconstruction et ça fait vraiment plaisir à voir ! Je vous avez parlé de ces énormes cocons en espérant une bonne surprise beh ça n'a pas loupé ! Ce sont effectivement des gynes ! Malheureusement la première n'a pas survécue très longtemps, elle n'était sûrement pas vi
Camponotus ligniperdus

Camponotus ligniperdus

La mémère c'est fait un festin en mangeant toutes les larves durant la diapause... Je l'avais un petit peu beaucoup en travers de la gorge sur le coup. Je lui ai donné une ration de miellat, chose que je ne fais habituellement jamais avec des gynes seules, et je n'ai pas été déçue le lendemain en apercevant les premiers œufs ! Je la chauffe
La suite...

La suite...

Et oui ce n'est pas fini... De nouveau j'explore le site de Monsieur Kalytta et là que vois je !? La merveille de toute les merveilles !!! Des Pseudomyrmex cf pallidus ! Sans aucunes hésitations cette fois-ci, aussitôt vu aussitôt pris. Oui je suis faible face a de telles beautés et j'assume ! On discute avec Monsieur Kalytta pour l'envoi au v
Ça y est !!!

Ça y est !!!

Quelle bonne surprise ce matin de constater l'apparition d'une nouvelle gyne et qui plus est en pleine forme ! Elle me semble un peu petite ou alors c'est moi qui me fait des idées, c'est que ça remonte à loin. Par contre je ne sais pas pourquoi, si elle est apparue avec des ailes atrophiées ou si c'est les ouvrières qui les ont grignotées, m