Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
bureaudesaberrations

bureaudesaberrations

Juste un type, comme ça.

Ses blogs

bureau des aberrations

Bureau des aberrations, bonjour. Veuillez prendre place s'il vous plait.
bureaudesaberrations bureaudesaberrations
Articles : 68
Depuis : 12/02/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Des reprises #3

Des reprises #3

Alors, ça faisait longtemps qu'on avait pas écouté quelques reprises. Cette fois, je vais vous présenter quelques versions de Purple Rain, un morceau à la base joué par Prince et The Revolution, dans un beau mélange Rock'n'roll, pop et gospel. Pour rappel, la version originale: Purple Rain, de Prince & The Revolution Dur de faire quelque cho
Élections

Élections

40% de 18-25 ans n'ont pas voté. 40% de 18-25 ans n'ont pas voté. L'inimaginable se produit. Vous imaginez si *biiip* il est président ce que ça va devenir la France, vous imaginez ? La jeunesse comme nous ? Ya plus de France. Y a plus de France. Y a plus de France. J'ai vu, les larmes aux yeux, Les nouvelles ce matin. 20% pour l'horreur, 20% p
Musée Haut, Musée Bas, de Jean-Michel Ribes.

Musée Haut, Musée Bas, de Jean-Michel Ribes.

Voici une critique réalisée pour un concour d'entrée en médiation culturelle, à bordeau. Elle ne devait pas comporter plus de deux pages, donc elle est assez incomplète, et en plus rédigée sur un ton très académique, je m'en excuse. Néanmoins, je pense que ça pourrait éclairer certains lecteurs sur quelques points, à en juger les reto
Jusqu'au dernier souffle - 10

Jusqu'au dernier souffle - 10

Bon, dixième partie de cette nouvelle qui prend des allures de roman. En fait, j'ai le choix: finir avec le chapitre prochain, et donc m'arrêter un peu avant la moitié de ce que j'avais projetté de faire initialement. Bien sûr que je continuerais d'écrire la suite, mais vu les proportions que ça prend, ce ne sera pas publié sur le blog. Ou
La série des belles pochettes - 3

La série des belles pochettes - 3

Hop hop hop, trois nouvelles pochettes d'albums sympathiques, tout autant que la musique qu'elles contiennent d'ailleurs. Et on commence avec le morbide Laminate Pet Animal, pour l'EP Snowmine. Je m'attendais à une musique un peu violente avec une telle pochette, mais non, bien au contraire, des airs très evanescents, très posés, très éthér
Jusqu'au dernier souffle - neuvième partie

Jusqu'au dernier souffle - neuvième partie

photographie tirée du site http://www.xsa.ad/pmomo/ Allé, c'est parti pour la neuvième partie de cette soi disant nouvelle qui commence à prendre des allures de roman. Bonne lecture. – Ça s’annonce mal. Rorrh passa sa longue-vue à Elliane. La jeune femme jeta un œil inquiet à travers l’instrument, pour y voir défiler une vingtaine de
Jusqu'au dernier souffle - huitième partie

Jusqu'au dernier souffle - huitième partie

Rorrh se confie davantage à Elliane. Retour vingt ans en arrière. Bonne lecture! Elle se retourna vers Rorrh. Le guerrier avait le regard dans le vague, totalement submergé par des pensées qu’elle devinait terribles. Sans un mot, elle s’approcha de lui, tassant la couverture en un léger coussin, avant de s’assoir dessus, face au guerrier
MAMusique

MAMusique

La Médiathèque André Malraux a mis sur pied un site musical soncernant la musique locale en Languedoc-Roussillon. Sa mission: réunir les contact de nombreux acteurs du monde de la musique (labels, prod, artistes, booking, scènes locales...), et proposer aux internautes une actualité sur la musique en région. Chaque mois, quatre morceaux sont
Jusqu'au dernier souffle - septième partie

Jusqu'au dernier souffle - septième partie

Septième partie des aventures de Rorrh Croc-Puissant. ça commence à faire long, je pense que je vais me retrouver avec un roman quand j'étais parti pour une nouvelle d'une vingtaine de pages...j'ai jamais su faire court. Pour rappel: Cela fait deux jours que Rorrh et Elliane fuient les guerriers du Seigneur Noir, chevauchant à travers un paysa

Jusqu'au dernier souffle - 11

Nous voilà arrivés à la fin du premier arc scénaristique de cette nouvelle. Ce qui nous fait déjà une quarantaine de pages...c'est long, trop long pour une nouvelle. C'est pourquoi je terminerai sa publication avec cette dernière partie. Bien sûr, ce n'est pas la fin que j'ai imaginé: au final, ça ne nous donne qu'un extrait d'histoire, i