Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

atwistinmystory

atwistinmystory

24 ans, passionnée par l'art, la littérature, la musique. J'écris depuis qu'on m'a mis un stylo entre les doigts et que j'ai compris le sens des mots, le sens de la vie

Ses blogs

Le blog de atwistinmystory

Le blog de atwistinmystory

Quelques mots maladroits pour raconter une vie un peu brouillon.
atwistinmystory atwistinmystory
Articles : 12
Depuis : 14/05/2011

Articles à découvrir

I still try, holdin' on to silly things

Je ne fais définitivement que parler du passé, comme s'il y avait eu une fêlure quelque part, quelque chose qui s'était brisé à tout jamais et qui avait tout changé. C'est, sans aucun doute, le cas. Cependant, c'est vers l'avenir que mes yeux devraient regarder à l'heure qu'il est et pourtant je n'y arrive pas, tout me paraît flou. Mon mé

Parlez-moi d'amour...

Parlons peu, mais parlons bien. Parlons d'amour. Je le sais bien - ou plutôt je le sens - qu'il y a quelqu'un, quelque part, qui m'attend comme moi je l'attends. Je me demande simplement si nous réussirons enfin à nous trouver. J'envie ces autres gens qui ont trouvé leur quelqu'un, j'attends impatiemment de ressentir à nouveau l'étincelle, le

Cause I've burned every bridge I ever built when you were here

Que dire mise à part qu'une fois de plus je suis perdue ?! Voilà, j'ai sans cesse cette impression qui revient, l'impression que je n'appartiens à rien, à personne, à nulle part, pas même à moi-même, et que ma place n'est pas ici. Je suis de nouveau en reconstruction... Ou bien n'en suis-je qu'au stade de la destruction ? Je ne sais même p

souvenirs, souvenirs

Comme Proust avec ses madeleines, j'ai un souvenir gustatif qui ne me quitte pas. Le Lait. Je rafole du lait tiède, à température ambiante, comme ça, sans rien d'autre. Et cette lubie me vient d'une époque qui me paraît déjà lointaine. Je garde le souvenir de mes goûters de l'école maternelle. A cette époque nous avions droit à des made

Absence

Je tiens à m'excuser pour mon absence, j'avais promis que je mettrais ce blog à jour régulièrement et le résultat n'est pas vraiment là. Le temps me manque. Je vais tâcher de faire de mon mieux ! Sachez que malgré tout, chers lecteurs, vos précedentes visites m'ont permis d'accéder au paiement de mes droits d'auteurs pour tous les textes

Hommage à l'inconnu

Il y a un anonyme qui passe tous les jours ou presque sur ce blog et qui me laisse des commentaires. C'est toujours un plaisir de les lire et d'y répondre. Ces commentaires sont pour la plupart du temps une petite bouffée d'air frais dans ma journée :) Et là, j'ai envie de dire : WHOUHOUUUU BORDEL J'AI UN LECTEUR FIDEEEEEELE !!!!!! Il suffisait

Un an déjà

Un an. Je pense toujours à toi, rassure-toi. Comment pourrais-je t'oublier ? Tu resteras pour moi le seul à pouvoir semer le chaos dans mon esprit et dans ma vie, que tu sois présent ou absent. Même à des années lumières de moi, ton souvenir resteras toujours trop vivace. Un an que je te vois revivre dans tous mes rêves. Un an que tu me ren

Juste une mise au poinG

J'ai décidé d'effacer deux de mes articles, j'y avais pas mail réfléchie ces derniers temps et finalement ça m'est apparu plus clairement ces jours-ci. J'ai envie d'écrire, mais je pense que je préfère garder un peu pour moi certains de mes vieux démons, et ces deux articles en laissait savoir bcp trop. Il n'y aurait donc pas de suite au c

le temps, le temps, le temps et rien d'autre...

Voilà un bout de TEMPS que je n'ai pas pu écrire, j'aimerais pouvoir y remédier, mais malheureusement je manque définitivement de TEMPS. L'inspiration est là, elle arrive toujours quand vient le soir, me prend de cour, et comme d'habitude je ne prends pas le TEMPS d'écrire. Je vous avouerai que je suis crevée ces derniers TEMPS, complètemen

Piqûre De Rappel

C'est effrayant..de bâtir son propre roman, et que l'on n'sait quoi vienne le piquer pages par pages. Moi j'ai envie de me souvenir de toute ma vie, toutes mes premières fois, toutes mes douleurs. Oui je sais, beaucoup préfèrent oublier leurs chagrins et leurs désillusions, mais au fond on sait qu'on n'doit pas. Ils font de nous ce que nous so