Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
nellecat

nellecat

Je souhaite simplement partager mes réflexions, mes émotions, et je vous remercie de votre visite ....
Tags associés : billets d'humeur, lectures, poesie

Ses blogs

Ce que j'en pense ...

Ce que j'en pense ...

Mes réflexions sur un peu tout ... les livres lus, l'actualité, le quotidien, y ajouter mes passions...
nellecat nellecat
Articles : 25
Depuis : 29/01/2011
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Petite Poucette

Petite Poucette

Avec un C et non 2S ! Et pourtant ! A l'oreille, il n'y a pas grande différence ! ... Et alors que l'auteur nous parle de pouces, à "première audition" on en retient ce véhicule léger qui permet de transporter la génération future vers un lieu qu'elle n'a pas forcément choisi et mue par une génération précédente qui sait fort bien où l

En fin de conte ....

Je m'en vais vous conter une parodie d'Histoire ... Le Maréchal, qui n'était pas encore Maréchal, dit un jour à son Lieutenant qui n'était pas encore Général ... "Jeu de mains, jeu de vilains !" ... Beaucoup plus tard, le Général, ancien lieutenant, se souvenant de cette apostrophe, s'adressa à son auteur devenu Maréchal ... "Devant un t
Quand la beauté nous sauve ...

Quand la beauté nous sauve ...

Quand la beauté nous sauve Charles PEPIN Le livre est attrayant, et on a envie de le prendre en main dès que le regard s'est posé sur lui ... Alors tout naturellement on le saisi, on le retourne et, on découvre le fameux pitch .... Philo .... ouhhh là là ... quoique un peu intrigué tout de même parce que le sujet à l'air passionnant. Alors
Nos Politiques aiment Ruy Blas !

Nos Politiques aiment Ruy Blas !

Et oui, nos hommes politiques aiment tellement la littérature et le théâtre qu'is jouent sur la scène de la vie comme s'ils étaient sur les planches ! Que dites-vous ? Je raconte n'importe quoi ? Que nenni mes amis ... en 1838, Victor Hugo écrivait RUY BLAS .... en 2011, le même texte semble être mis en scène à New York ! Acte I - Scène
Grâce et dénuement - Alice Ferney

Grâce et dénuement - Alice Ferney

Avec ce roman, Alice Ferney obtient le prix Culture et Bibliothèque pour tous en 1997 .... 14 ans ont passé, et toujours aussi vrai ... pas une ride. L'auteur nous fait entrer dans un monde qui nous est totalement inconnu quoiqu'on en dise ... si loin de toutes nos idées préconçues sur le monde tzigane ... Ce roman est d'une violence inouïe,
La conversation - Jean d'Ormesson

La conversation - Jean d'Ormesson

Ecrire sur ..., commenter, interpréter, .... etc un écrit de Monsieur Jean d'Ormesson ?.... Quelle audace ! ....Voire pire, quelle outrecuidance ! Cette fois-ci, c'est différent ... différent de ses autres oeuvres ... car ce n'est pas l'auteur qui parle, ni même qui raconte. Il nous retrace, dans ce livre, une conversation fictive entre Bonapa
Art en Capital

Art en Capital

Art en capital 2011 a fermé ses portes, cela fait déjà quelques jours, le lendemain de ma visite ... Il m'a bien fallu tout ce temps pour digérer et mettre en forme ce que j'avais vu, mais surtout ce que j'avais retenu ... Presque six heures passées dans un autre monde, un monde de rêve, cela n'arrive pas tous les jours, alors il faut soigner
A quoi pensez-vous ....

A quoi pensez-vous ....

À quoi pensez-vous lorsque vous lisez ? ... Parce que moi, je me suis posée la question ... de savoir ce qu'il me passe par la tête en regardant tous ces petits signes typographiques alignés les uns près des autres ... L'image d'une page de livre, doit apparaître bien obscure à celui qui ne peut la déchiffrer ... bien que, parfois, en y reg
Vibrations ... les aimer ...

Vibrations ... les aimer ...

Ce sont souvent des évènements fortuits qui mènent à de petites réflexions. Pour preuve ... Alors que j'ai eu la chance d'avoir une instruction plus que correcte sur l'Art et son Histoire, je vivais depuis plusieurs années sur mes acquis ... sans bien m'en rendre compte d'ailleurs ... et donc sans m'en plaindre ... Jusqu'au jour, où j'ai dé
Bargème ...

Bargème ...

Ce village du Haut-Var, d'une insolente beauté, m'a fait frémir ... Mais pourquoi ? Du toit du Var, quand je regarde le spectacle offert par cette vue qui semble illimitée ... je ne peux m'empêcher de penser à Douceline ... Douceline de Pontevès, fille de Foulques de Pontevès, Seigneur de Bargème ... aurait-elle pu imaginer un jour que sa d