En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

She-Me

She-Me

www.facebook.com/shememusic www.she-me.fr

Ses blogs

Le blog de She_Me

Le blog de She_Me

she-me.over-blog.com
She-Me She-Me
Articles : 54
Depuis : 10/04/2009

Articles à découvrir

TOUS PAREILS

Le matin, pas très bien Le réveil, j'ai sommeil Au radar, salle de bains Dans mon lit, j'resterais bien Tous pareils On est tous pareils Tous pareils Pas mieux que la veille Bien lavé, habillé Bien rasé, bien coupé La chemise, bien tachée Repasser, se changer ... Le café, préparé Les tartines, bien beurrées De la main, échappée Et tomb

LES GENS QUI SEMENT ...

J'aime pas les gens qu'y s'aiment Et le doute dans ma tête qu'ils sèment J'aime pas les gens qui s'aiment Et le doute dans ma vie qu'ils sèment Et pourtant je les jalouse A se promener sur la pelouse Et pourtant je les envie A faire des projets pour la vie J'aime pas les gens qu'y s'aiment Et le doute dans ma tête qu'ils sèment J'aime pas les

Terrien, t'es rien

Je suis terrien Mais toi, t'es rien Rien qu'une couleur T'as pas de peau Je suis terrien Mais toi, t'es rien Qu'une religion Qu'est ce que c'est con REFRAIN Il suffirait de trois fois rien Peut être un peu plus De regarder un peu plus loin Toujours un peu plus Il suffirait de peu de choses Il suffit que l'on ose Etre de la race des humains Ne plus

LE SOLDAT

Si je marche où me porte le vent Je connais des bourrasques mais je marche tout le temps J'ai appris à marcher des coups de pieds au derrière Et si j'avance encore, je le dois à mon père J'ai marché courbé sous les coups de la vie Parfois j'ai courru et des fois ralenti J'ai marché de travers et j'en suis pas très fier Mais je marche tout

TU ES EN PLEINE POSSESSION DE MES MOYENS

Tu es en pleine possession des mes moyens (Camille Feist / She-Me) J'tai pas vu venir Avec tes fins sabots T’as su le pire Trop tard, si tôt Je ne veux pas le voir, mais je le ressens bien Tu es en pleine possession de mes moyens Lâcher ma prise, La bienséance Épris, éprise Quel qu'en soit le sens Je ne veux pas le voir, mais je le ressens b

JE VEUX FAIRE CA EN PUBLIC

Je veux faire ça en public Afin de redonner la trique Aux voyeurs frustrés A mon voisin de palier Je veux faire ça en public Me faire arrêter par les flics Qui prônent la morale et la loi Et qui font ça qu'une fois par mois Je veux faire ça en public Que mon cul soit médiatique Ca nous changera des politiques Qui ne peuvent le faire qu'avec

Robinson cru Zoé

Moi, j'ai cru Zoé Quand elle m'a dit C'est l'paradis Seul à ses cotés J'pouvais pas mieux rêver (J'pouvais pas mieux rêver) Moi, j'ai cru Zoé Quand elle m'a dit A vendredi J'me suis dis sur ma presqu'ile Que c'était presqu'elle (Que c'était presqu'elle) Moi, j'ai cru Zoé Quand elle m'a dit A vendredi J'en suis pas revenu sur mon atoll Mais

COMA IDYLLIQUE

J'ai fini par voir Tes crocodiles bleus Ceux que tu vois dans le noir Quand tu fermes les yeux Jouants dans l'eau orange A des jeux pas dangereux Avec deux ou trois anges Qui passaient dans les cieux j'ai également vu Ta maison faite de feuilles j'ai un gage si je mens L'hyppo campe sur le seuil Avec sa porte en pain d'épice Quelqu'un en a mangé

Poussière d'étoile

Quelque chose est arrive le jour ou il est mort Combien de fois un ange tombe t il ? Le compte a rebours a commence Il construira un asile de verre Il est temps de quitter la capsule Les étoiles ne dorment jamais Elles nous fixent derrières leurs ombres Elles attendent qu'on fasse un mouvement A présent je suis plus sage que les rêves Les nuits

Acuerdo de los cuerpos

Este viento Que me soplas Me da escalofrios Esos gritos que callas Parecen resonar Nos rozamos, nos tocamos En la penumbra, dentro de la oscuridad Nos rozamos labio a labio En un juego de sombras, el amor nos gusta Libres y sin tabues Nos enlazamos,nos acariciamos Nada entre nosotros Ningun stress Historias sin palabras Donde esta no tiene su lugar