Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
lepoetedusiecle

lepoetedusiecle

Ses blogs

le journal du poete mais pas que

littérature, humeur, actualité, poésie, monde du travail
lepoetedusiecle lepoetedusiecle
Articles : 50
Depuis : 07/06/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Prologue: le premier jour du reste de ma vie ( la vie où l'on court)

Prologue: le premier jour du reste de ma vie ( la vie où l'on court)

Pendant mes derniers entraînements les paroles de cette chanson revenaient sans cesse marteler ma course… J’avais bien aimé le film ! Il portait le même titre que la chanson, cette chanson d'Etienne Daho Le Premier Jour Du Reste de ta Vie Je rentre dans le car qui attend les coureurs devant l'hôtel. Il va nous amener jusqu’à la ligne de
La vie où l'on court  chapitre 7

La vie où l'on court chapitre 7

la vie où l'on court Chapitre 7 La septième des douze semaines d’entraînement prévues avant le marathon fut laborieuse. Raoul rentrait de vacances fatigué et avec deux, trois kilos de trop. C’était à chaque fois ce qu’il redoutait le plus quand il allait en vacances au Portugal avec son ami. L’aller retour à Rennes l’avait quant
La vie où l'on court  chapitre 9

La vie où l'on court chapitre 9

La vie où l’on court: chapitre 9 Épuisé après son entrainement de 2h15, Raoul passe un long moment à consulter ses statistiques. Il est temps qu’il s’inscrive au marathon pour que son corps adapte son rythme pour être prêt au moment voulu. Quand il a couru la première fois le marathon de Porto, à sa sortie d'avion, il s'est rendu com
La vie où l'on court  chapitre 1 (nouvelle version)

La vie où l'on court chapitre 1 (nouvelle version)

La vie ou l'on court Chapitre 1: « Cette histoire est entièrement vraie puisque je l’ai inventée d’un bout à l’autre » disait Boris Vian ! Je n’écrirai pas tout à fait ça car l’histoire que je vais vous raconter comportera une partie qui sera vraie puisque je vais l’inventer et une autre partie qui sera fausse puisque tirée de
La vie où l'on court  Chapitre 10

La vie où l'on court Chapitre 10

. La vie où l’on court Chapitre 10 C’est tous les ans pareils, il ne prend que quinze jours de vacances, revient et se dit qu’il aurait dû prendre un mois. ça n’aurait pas changé grand-chose, les fins de mois auraient été les mêmes. Il a vécu avec moins, il n’était pas malheureux. il a vécu avec plus il n’était pas plus heure
La vie où l'on court  chapitre 8

La vie où l'on court chapitre 8

La vie où l'on court. Chapitre 8 “La route est droite mais la pente est forte” En courant ce mardi de la septième semaine d’entrainement. (j’ai refait le calcul avec Raoul et il s’avère que mes ou ses calculs étaient erronés. La semaine qui vient de s’achever est bien la septième, la douzième finissant avec le marathon le 24 octo
la vie où l'on court chapitre 11

la vie où l'on court chapitre 11

La vie où l’on court Chapitre 11 Jeanne, Ah l’arrière saison en Bretagne, beaucoup de personnes la trouvent formidable car souvent bien plus chaude qu’en plein été… D’ailleurs souvent on l’appelle l’été breton, une saison qui n’existe que dans l’ouest de la France, région peuplée de personnes résistantes aux nitrates de l
la vie où l'on court  chapitre 12  (fin)

la vie où l'on court chapitre 12 (fin)

« Cette histoire est entièrement vraie puisque je l’ai inventée d’un bout à l’autre » Boris Vian Je remet la citation du début de notre histoire et vous rappelle que j'avais rajouté "l’histoire que je vais vous raconter est entièrement vraie puisque je vais l’inventer, cependant il y aura une grande partie qui sera fausse puisque
La vie où l'on court  chapitre 6

La vie où l'on court chapitre 6

. La vie où l’on court chapitre 6 Raoul et Jorge sont assis sur la terrasse de la maison qui donne sur le potager. Le soleil est passé derrière la colline, un reste de lumière flamboie encore l’horizon mais bientôt l’obscurité dictera sa loi… Les deux amis boivent un verre en attendant que la cousine de Jorge passe les chercher avec u
La vie où l'on court  chapitre 5

La vie où l'on court chapitre 5

La vie où l’on court (chapitre 5) Il était normal qu’elle ne l’appelle pas, ils avaient convenus de rester quinze jours sans se donner de nouvelles, de communiquer juste par des pensées comme ils avaient dit. C’est sûr que ça fait joli cette image, mais elle laisse énormément de flou. La petite voix qui est en nous dans ces périodes