En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

innocent Azilan

innocent Azilan

Tags associés : ce que je pense

Ses blogs

Mémoires d'un innocent

Mémoires d'un innocent

Parcequ'en réalité, il n'y a de plus grand des hommes que celui qui dit ce qu'il pense.
innocent Azilan innocent Azilan
Articles : 17
Depuis : 05/06/2015

Articles à découvrir

Les mille et un pasteurs escrocs

Les mille et un pasteurs escrocs

Le boom des églises nouvelles tapent dans l’œil. En Afrique, surtout au Togo, autant le chômage importune la population, autant des idées ingénieuses -mais devenues moins originales- d’entrepreneuriat éclosent. Des demandeurs d’emplois de jadis deviennent presto des hommes de Dieu, et des patrons. De la « révélation » en un premier
Lettre à MoovTogo

Lettre à MoovTogo

Crédit photo: Togo-online Moov, Je t'ai connu déjà quand le téléphone portable était encore de luxe et coûtait un peu comme les yeux de la tête. L'opportunité d'utiliser ta carte SIM était domptée par les nantis en ces temps là. Dieu merci, quelques calculettes conçues sous forme de téléphone portable nous avaient servis de simulacre
Et si Allah n’existait pas ?

Et si Allah n’existait pas ?

Si par une témérité propre aux humains je venais à blasphémer ou à dire des contre-vérités dans cet écrit, que le Dieu clément ou Allah (pour moi le signifié est le même) ne m’en tienne rigueur. Il vaut beaucoup mieux ne jamais parler de religion pour toute idéologie qui ne prône pas l’union et la quiétude de l’âme plutôt qu
« Nos étoiles noires »

« Nos étoiles noires »

crédit photo: RFI Lilian Thuram ne m'a pas appris que je suis Noir ou que la Négritude est une valeur de noblesse. Lilian ne m'a pas renseigné que le Noir est aussi ingénieux, ou encore que le Lucy est la mère de l'humanité. Mais j'ai été fier que Lilian me montre des étoiles noires dans le ciel. Par la puissance de l'écrit, j'ai vaincu l
Mes amours secrètes (1)

Mes amours secrètes (1)

Raphe tourna ses prunelles vers moi, et m’offrit son sourire gratis. Et, j'en fît autant. Sur les pétales de lilas par dessus lesquels, royaux, nous triomphions, ceux-ci par leurs bruits qui riment nos pas, nous servaient des versets d'amour. Nous nous étions retrouvés, comme si c'était lors d'une rencontre de routine sur un vague sentier no
Le meilleur des mondes...

Le meilleur des mondes...

Image: iufs.sk Sur le large d’un rêve auréolé de bonheurs fatidiques,Là où gisent l’espoir, le futur et la félicité de l’Afrique,Terreau prolifique à la jeunesse éveillée et ambitieuse,Brave continent, mise sur ses têtes fructueuses. Fleur d’une vie, force d’un universDe la besogne pour éradiquer le calvaire,Faire l’écho d
Appelez-moi Afrique

Appelez-moi Afrique

Appelez-moi volontier Afrique, Je suis cette terre où pour mes enfants et hôtes tout se complique Mais qui sert les coudes et tient le coup. Je suis cette terre de malheur et de tout. Appelez-moi mère Monique Koumaté Je suis la mère morte en voulant donner vie à mes jumeaux Qui a périt sous les vices de la pauvreté Mais qui fait le choux gr
Quand la politique est chancre de "Epé-Ekpé"

Quand la politique est chancre de "Epé-Ekpé"

J e me suis assez réservé, de communiquer ce que je pense ces derniers temps. J'ai cru que vite le dire serait de ma part, trop zélé et me condamnerait tel un sycophante . J'ai en fait toujours gardé pour moi, ce que je pense des ethnies, des culture s et de s religion s . Mais taire un problème, c'est comme arroser l'ivraie. Le problème s'a
Un matin pas comme les autres : aujourd'hui, j’ai battu Papa

Un matin pas comme les autres : aujourd'hui, j’ai battu Papa

Crédit Image: Atlantico.fr Le jour où j’ai battu le daro, c’était un lundi de Pâques pas comme les autres. Cette Pâques (2016) n’a rien de spécial à mes yeux. Loin s’en faut, on penserait à une crise économique qui secoue la ville de Tsévié où j’ai passé ces congés aux côtés de mes parents. Rien de spécial, je ne garde au