Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Benaissa El Messaoudi

Benaissa El Messaoudi

Le jour distrait toujours un peu, mais la nuit, l'âme s'ouvre toute entière à la rêverie!

Ses blogs

Côté ville de Nador

Ecrire, c'est une liaison d'amour avec soi et les choses, et les moments et les gens. Ecrire, c'est comme vivre une vie parallèle à sa vie de chaque jour ; c'est le vase purificateur de l'âme et de ses mouvances. [Louise Portal]
Benaissa El Messaoudi Benaissa El Messaoudi
Articles : 86
Depuis : 11/08/2008
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Humanisme

Humanisme

Pour ceux que le monde piétine, soyons l’ombre de cet arbre, un havre de bonté et de charité...
Patience ô Palestine.

Patience ô Palestine.

Craint-il la mort, Celui qui sous la terre est enseveli? Craint-il la mort, Celui qui meurt sous les balles pour sa patrie? Patience ô Palestine, Bientôt l’univers s’inclinera Devant tes enfants Écrasant les assaillants. L’Histoire relatera L’épopée des vaillants.
L'être changeant

L'être changeant

Nous savons qu’au final, nous sommes de petites âmes. Ces âmes s’allument et s’éteignent. Certains jours, vous me verrez trimer comme une machine et danser comme si personne ne me voyait. Vous sentirez ma joie, mes rires, mes sentiments; vous sentirez le soleil briller de mon intérieur sans raison ! Et sans raisons aussi, vous me verrez c
I LOVE NADOR

I LOVE NADOR

J’aime Nador.. Oui.. J’aime ma ville Nador.. Je l’aime car j’y suis né… Je l’aime car j’y ai mes plus beaux souvenirs. Et tout en grandissant, son amour grandit en moi.. Elle est telle une mère qui retient ses enfants au sein de son giron.. leur offrant tout ce dont ils ont besoin.. et jamais ils ne prennent de canoés de malheur po
 ماذا أصاب نخيل مدينتي؟

ماذا أصاب نخيل مدينتي؟

مؤسسة الرسالة2 للتعليم الخصوصي تشارك في مباراة الصحفيون الشباب من أجل البيئة بموضوع: آفة سوسة النخيل بالناظور شاركت مؤسسة الرسالة2 في مباراة الصحفيين الشباب من أجل البيئة دورة 2020 في نسخته الثا
Père, mère, mer...

Père, mère, mer...

Père, Mère, Comment vous dire Sans vous alarmer, Que dans ma patrie Je n’ai pas de vie… Vous avez tant souffert Pour me nourrir, M’instruire, Me voir grandir, Devenir un bon fils Avec un gagne-pain. Hélas… Père, Mère, Le cœur meurtri Je galère le jour, la nuit, Tout s’enfuit, Aucun avenir dans mon pays... Père, Mère, Je pars Entr