Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Nathou

Nathou

Passionnée des arts et de littérature j'apprécie cette liberté d'expression que nous procure l'internet et toutes ses applications
Tags associés : poesie

Ses blogs

Poésie, littérature, Les carnets de Nathou

Poésie, litterature, Individuation, Carl Gustav Jung, citations, textes inspirants
Nathou Nathou
Articles : 27
Depuis : 02/11/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Monture magique... tu me donne des ailes....

Monture magique... tu me donne des ailes....

Ô créature magique, belle monture qui me donne des ailes, je nage vers toi dans ces eaux noires, je t'entends qui m'appelle... Tu es la beauté, la pûreté, la vérité... je viens avec toi vers la lumière, je sens la force agissante créatrice qui émane de toi, celle qui te vient de la divine puissance... j'ajoute mes larmes à cet océan noi
Transformation - Reflet de conscience

Transformation - Reflet de conscience

Un examen de conscience personnel m'a permis d'apporter une vision, une action et une grâce nouvelle sur la partie obscure et négative de ma personnalité. Ce fût une étape vers le développement de cette forme d'humilité qui me permet de ressentir la force et la sagesse de la divine ... puissance. J'ai découvert que je pouvais peu à peu aba
Songes mirifiques

Songes mirifiques

Tard en après midi je marchais au bord du lac, la chaleur accablante persistait malgré la faible brise qui n'arrivait pas à faire rider la face de l'eau. Saisie par l'émotion de l'admirable spectacle qui s'offrait à moi, Je songeai qu'il n'y avait rien d'autant apaisant que d'observer la forêt qui fièrement se mire sur la surface des eaux ca
La magie du destin

La magie du destin

Cet amour que tu verses au fin fond de mon coeur Je l'accueille en toute humilité avec tant de ferveur Il m'émeut me console et me rend plus forte Avec courage et volonté je demande aux anges de tenir grandes ouvertes les portes Non sans craintes et sans efforts je maintiens le cap de mon vaisseau abîmé Battant l'écûme afin qu'il ne dérive
L'amertume...

L'amertume...

Ô Grande marée de l'amertume, Ta force d'attraction aspirant mon chagrin Tes vagues se retirent en glissant de mes mains Revenant à la charge toutes gonflées d'écume Se noyer dans mon cœur avalant toute ma peine Crachant mes larmes qui volent en éclats de cristal Sur les rochers comme au fond des gorges pleines En myriades d'étincelles tell
Torrent de peine

Torrent de peine

Un épais brouillard s'est levé sur le fleuve de mes larmes, le vaisseau dans lequel mon coeur avait trouvé refuge, s'est fracassé contre un rocher, mon coeur est naufragé. Blessé, déchiré, meurtrit, de mon coeur resté seul sur la berge, le torrent de peine n'en finit plus de s'échapper, gravant le lit du fleuve coulant profondément jusqu
Le deuil en quanrantaine

Le deuil en quanrantaine

Mon coeur n'a pas de veine, hors je l'ai mis en quarantaine. Dans son vaisseau d'amour, il a traversé bien des tempêtes, combattu des pirates et vaincu des bêtes, découvert des îles et chassé des trésors, trompé son ennui dans les ports, gaspillant ses fortunes dans la joie comme dans le drame, seul et malade il chercha en son âme, pour tr
Le temps est venu...

Le temps est venu...

Ô Douce nature qui fait vibrer mon âme, les eaux de tes rivières baignent mon cœur tendre, et se jettent dans le fleuve de ta divine puissance. L'intense courant qui anime ma passion tourbillonne dans les eaux troubles du passé cependant mon cœur, telle une bouée de sauvetage te supporte et nous ramène sur le rivage. Si tu as froid je t'env
Explosion de lumière suivi de : Le Kybalion

Explosion de lumière suivi de : Le Kybalion

Le vent a prit dans les voiles, je navigue à une vitesse fulgurante Mon coeur a revêtu ses ailes et a lavé de ses larmes tout son amour Laissant loin derrière lui les blessures subies par des lames coupantes Du haut du mat attendant l'instant où il volera à son tour Déployant ses ailes il boira tout le ciel et quittera la tourmente. Laissant
Saveurs nocturnes

Saveurs nocturnes

Quand la nuit venue, mes mains suaves cherchent ta cambrure, que nos corps fusionnent, élevant cette ombre mouvante sur le mur, Ta douce chaleur et ton parfum qui m'embrume, me rendent bête ou animal et transcendent toutes mes censures, je frétille dans ton écume en allégeant mes enclumes. En parcourant les courbes de ton corps je sens la chal