Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Zizanie

Zizanie

Tags associés : bestiaire, soliloques

Ses blogs

Quinze mars : Le blog malgré Zizanie // Ce blog a déménagé : Q U I N Z E M A R S . C O M //
Articles : 435
Depuis : 07/08/2006
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Tolérance zéro

Y'a de drôles de secrets chez moi, des portes qui ne livrent pas toutes leurs clefs. Des sourds et muets dont on ne sait rien mais qui trouvent toujours un moyen pour gueuler. Schtroumpf grognon a usé de ses charmes et my funny Valentine a accepté de se joindre à nous pour la suite et fin du week-end d'anniversaire. Etonnamment, j'ai presque r

Follow the yellow brick road

Je fais des nœuds dans mon crâne. Alors j'écris pour essayer de démêler tout ça. Mon cerveau est une pelote de laine. Mes angoisses, un chaton joueur. Je suis aigrie. Je suis maladroite. Je suis froide avec les autres. Les gens. Les potes. Parfois, c'est justifié. Mais démesuré. Un lapin posé par Bunny. Décidemment, elle mérite toujours

Les baskets qui courent vite

Faut croire que j'avais pas fait assez de conneries, ces derniers mois. Dimanche dernier, c'était l'anniversaire de Jolene. Parce que ça m'arrange, je lui propose de le fêter le samedi soir, avec Schtroumpf grognon et tribu. La soirée se passe sans anicroche. Je me retrouve très vite avec quatre grammes dans chaque bras, à vue d'alcootest. Et

Le fil d'Ariane

Conciliabule avec la p'tite voix. Elle ne me cautionne pas. Mes conneries et mon je-m'en-foutisme. Je fais du tricot avec mes synapses. Pour changer, ne sais plus trop où j'en suis. Jolene me fait la gueule. Faut dire qu'elle a des raisons de. En attendant, je m'occupe. Viens de rentrer. Me suis mis une mine à l'anniversaire de Schtroumpf grognon

Stratégie de l’échec

Je comprends parfois pourquoi elle me fait cet effet là. Et parfois non. Toujours est-il que jeudi matin, au milieu de la nuit (comprenez : aux aurores), on a pris la voiture pour aller faire un tour. Et qu'on a atterrit en Normandie, deux heures plus tard. Plage déserte, ciel dégagé, horizon à perte de vue. Dépaysement garanti. Et efficace.

She's running out again. She's running out. She runs runs runs.

A chaque fois, ça ne manque pas. Visite chez la despote prolongée , crise de boulimie assurée. Une fois de plus, ça s'est vérifié. J'étais pourtant pleine de bonne volonté. Jusqu'au soir. Une fois que l'ambiance m'a complètement imprégnée. Mon frangin, dépressif mais surtout trop couvé, est enfermé dans sa chambre et téléphone à sa

Petits cailloux et gros rochers

Le cendrier posé sur son ventre bouge au rythme de ses respirations. J'entends « Tu vas me manquer, tu sais... ». Et je réponds « Oui... ». Le « moi aussi » me reste coincé dans la gorge. C'est fou, il peut se passer tellement de choses en deux mois. Depuis que je l'ai rencontrée, elle ne cesse de me surprendre. Elle arrive à me retourne

Comme un punk en hiver

Festiblues. Ou le système immunitaire déjà en vacances. Prendre froid malgré la canicule, il n'y avait que moi pour essayer. Game over. Fièvre, nausées, douleurs. J'agonise. C'est pas comme si j'avais été malade tous ces derniers mois. Mes anticorps pioncent, mais mon cerveau continue à tourner, ça me fatigue. Et, juste au moment où je s

Du plomb dans l'aile

Je me lance. J'ai besoin de faire le vide. Alors évidemment, ça ne ressemble pas du tout à ce que j'avais en tête. Ce sur quoi j'étais en train de bosser. Qui, de toute façon, ne convient pas à ce dont j'ai besoin. Là, tout de suite. Minimalisme. Tu l'auras compris, lecteur, je déménage. Me suivre.