Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Tactile

Tactile

Ici vous trouverez un court résumé ainsi qu'un avis sur quelqu'uns des livres que je lis. Sans prétention, pour le goût de l'écriture et pour nourrir ma mémoire déjà défaillante.

Ses blogs

Tactile Library

Un petit trait d'humeur posé en binaire sur le dernier bouquin écorné. L'objectivité étant un fantasme, ici rien que des reflexions impures diluées au Bourbon glace.
Tactile Tactile
Articles : 160
Depuis : 24/01/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Cygnis. Vincent Gessler

Cygnis. Vincent Gessler

Cygnis prend place dans un monde post-apocalyptique où l’on a que peu de repères temporels si ce n’est un décorum moyenâgeux entremêlé de cybernétique et d’armes à feu. Les sociétés décrites par Gessler son primitives et semblent vivre dans la terreur des attaques de robots et de pillards. Seul avec son loup Ack, Syn explore ce mon
La Métamorphose. Kafka

La Métamorphose. Kafka

La Métamorphose est celle de Gregor Samsa qui se réveille transformé en cancrelat. L’histoire est posée dès les premières lignes par un Kafka qui refuse de nous donner une explication. Le grotesque de la situation de Gregor est verni d’absurde, dès lors nous sommes projetés dans une fiction philosophique où le sujet n’est plus le pro
Le courage de la nuance. Jean Birnbaum

Le courage de la nuance. Jean Birnbaum

Jean Birnbaum signe un essai sur le courage de la nuance qui s’appuie sur un corpus d’auteurs qualifiés de modérés. C’est en partant de cet angle que Birnbaum construit son argumentaire, en dépit de la portée militante engagée des écrivain.e.s qu’ils dépèce. Chaque chapitre est ainsi consacré à l’un de ces penseurs puis est sui
Condor. Caryl Férey

Condor. Caryl Férey

Condor ; c’est le funeste nom du plan machiavélique de Pinochet lors des années de terreur au Chili. Le plan Condor a été conçu pour réduire au silence toute une classe politique héritée de la révolution d’Allende et des idées bolivariennes. Syndicalistes, intellectuels, artistes, communistes étaient systématiquement arrêtés, tort
Un privé à Babylone. Richard Brautigan

Un privé à Babylone. Richard Brautigan

Brautigan propose une parodie de polar centrée autour d’un personnage plutôt cocasse : C. Card, un détective privé. Privé, il l’est de tout ; d’affaires, de pognon, de belle secrétaire, de bureau, de voiture, de logement décent et même de balles pour son 38. Pourtant, un jour il se voit confier une affaire surprenante avec à la clef
Le peuple d'en bas. Jack London

Le peuple d'en bas. Jack London

Cet ouvrage de London s’inscrit dans sa série d’œuvres sociales, dans la ligne du Talon de Fer ou de Martin Eden. London se plonge corps et âme dans l’East de Londres, le quartier coupe gorge de ce début de XX° siècle. Le but est d’en ressortir un témoignage qui donnera corps aux souffrances de ce peuple ; le peuple de l’abîme. En
Le dernier acte. Alex Abella

Le dernier acte. Alex Abella

Ce roman est la suite du « Massacre des Saints » où Charlie Morell se retrouve mêlé à une histoire de culte vaudou cubain appelé Santéria. La suite, Le dernier acte, implique de nouveau le fringuant avocat cubain immigré à Los Angeles. Dans cet opus narration et lauriers sont partagés avec une autre avocate Rita Carr, jeune irlando-mexic
Une odyssée américaine. Jim Harrison

Une odyssée américaine. Jim Harrison

L’odyssée américaine de Jim Harrison se vit à travers les yeux de Cliff, un sexagénaire fraîchement célibataire. Délesté de tout ce qui entrave un homme, ce narrateur peu conventionnel part en goguette sur les routes des États-Unis. Dans sa tête : les souvenirs s’empilent. Dans ses poches : les morceaux d’un puzzle américain, une p
Knulp. Hermann Hesse

Knulp. Hermann Hesse

« Le vagabond se laissait envahir par la douceur de la nuit, il la goûtait par toutes les fibres de son corps et la respirait à longs traits ; il pressentait le retour du printemps, de la chaleur et des longues randonnées sur les routes sèches. » Hermann Hesse raconte la vie de Knulp, vagabond de toute une vie dans l’Allemagne du début du
La panthère des neiges. Sylvain Tesson

La panthère des neiges. Sylvain Tesson

Pour observer la panthère des neiges il faut une patience à toute épreuve et un regard de lynx : deux qualités dont Tesson est dénué. Lui, le myope qui court après le temps et les choses, sautant d’une aventure à l’autre va devoir apprendre l’art de l’affut. Vincent Munier est un grand photographe animalier c’est lui qui amènera