Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Kevin

Kevin

Ses blogs

Alternative Readings

Alternative Readings

Blog d'analyses de films particulièrement poussées et rigoureuses dans leur cohérence interne, tournées vers les sous-textes, métaphores et "secrets" et ayant un intérêt dépassant largement le monde du cinéma.
Kevin Kevin
Articles : 246
Depuis : 24/04/2009
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

The Shining: L'Overlook comme lieu métaphorique. Partie 3.

The Shining: L'Overlook comme lieu métaphorique. Partie 3.

----------------Wendy devient la tueuse de l’Overlook--------------- Jack détruit le dernier lien avec l’extérieur, la radio, marquée du sceaux de la tromperie. Dans le monde réel, Jack interdit peut-être à Wendy d’utiliser le téléphone parce qu’il pense qu’elle a un amant. Cependant, il y a ici une autre possibilité. Depuis la s
Le Trailer de Spiderman (2001) : Hollywood vous dit parfois la vérité.

Le Trailer de Spiderman (2001) : Hollywood vous dit parfois la vérité.

Par un hasard hasardeux, je viens de voir pour la première fois le fameux premier trailer du premier Spiderman de Sam Raimi qui annonçait une scène avec les tours jumelles de New York avant d’être enlevée du film à cause des attentats du onze septembre et mon dieu, ça réveille. Sérieusement. L’esthétique publicitaire, la musique de Ma
The Shining: L'Overlook comme lieu métaphorique partie 2.

The Shining: L'Overlook comme lieu métaphorique partie 2.

----------------La Métaphore de la maison--------------- Le déménagement à l’Overlook peut très facilement être perçu comme une métaphore de la situation réelle des Torrence, surtout que le lieu est une aberration architecturale. Entre fenêtre impossibles et couloirs et portent qui ne peuvent pas exister, on sent bien que Kubrick voulai
The Last of Us Part II : Dina Knows that Ellie is Immune from the Start. (2400 words)

The Last of Us Part II : Dina Knows that Ellie is Immune from the Start. (2400 words)

The Last of Us 1&2 are horribly hard to interpret because although they are quite precisely written, the huge amount of information, the huge number of mysteries, seeming contradictions and ambiguous elements make hypothesis very easy to find and develop but without ever reaching a point where they feel like they truly are relevant to and coherent
School-Live ! : Dilemmes de la naissance de la libido. (2000 Mots)

School-Live ! : Dilemmes de la naissance de la libido. (2000 Mots)

Le jardin d'Eden, lumière, innocence, pureté, barrières protectrices, surplombant le chaos post-apocalyptique de la vie sexuée. Sans chercher à faire de blague facile, School Live est un film très scolaire et c’est souvent agréablement le cas avec les films asiatiques qui ne cherchent pas nécessairement à être à la pointe de la mode m
The Shining (Kubrick's): The Overlook as a Metaphorical Place. (5800 words)

The Shining (Kubrick's): The Overlook as a Metaphorical Place. (5800 words)

I was never a big fan of Kubrick’s The Shining and last year I decided to read King’s novel hoping it’d give me a few clues about what in the world happens in this movie. I was agreeably surprised to see that Jack Torrance is more fleshed out in it. And for some reasons, I had this feeling that it was very unlikely that Kubrick would have wan
Chanson Douce: Myriam obtient ce qu'elle cherche. (3900 mots)

Chanson Douce: Myriam obtient ce qu'elle cherche. (3900 mots)

Le visage qui se fissure, l'individualité qui s'effondre. Louise est présentée comme une victime dès le départ. C'est quand même sacrément osé. Si elle avait été souriante et resplendissante, j'y aurais vu l'idée du mal caché derrière la surface, mais là, non, on nous montre vraiment une pauvre femme fragile qui va être amenée jusqu
The Shining: L'Overlook comme lieu métaphorique. (8210 mots).

The Shining: L'Overlook comme lieu métaphorique. (8210 mots).

Cela fait un bout de temps que j’essaye d’écrire un truc sur The Shining. Le problème c’est que contrairement à la plupart des films, qui me semblent avoir une opposition facile entre apparence/réalité, surface/profondeur, The Shining donne l’impression de simplement raconter plusieurs histoires en même temps et que par conséquent, c
The Shining (Kubrick's): Jack Torrance is not crazy, Wendy is. Part 2.

The Shining (Kubrick's): Jack Torrance is not crazy, Wendy is. Part 2.

Part 1 I agree with Bob Ager that during the exploration of room 237 by Jack, Jack is actually Danny. This is due to the fact that Danny is abused sexually by his mother that his representation of the event shows him under his father’s features. In the kid’s mind, only his father can have that kind of interaction with his mother, so he’s now