En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Marcel RAMIREZ

Marcel RAMIREZ

Le protéiforme Marcel RAMIREZ vous gratifie en exclusivité mondiale, vous et rien que vous, de ses pensées, critiques, projets divers et variés, etc... Bande de gros veinards !

Ses blogs

Le blog de Marcel RAMIREZ

Le blog de Marcel RAMIREZ

Le protéiforme Marcel RAMIREZ vous gratifie en exclusivité mondiale, vous et rien que vous, de ses pensées, critiques, projets divers et variés, etc... Bande de gros veinards !
Marcel RAMIREZ Marcel RAMIREZ
Articles : 16
Depuis : 09/07/2009

Articles à découvrir

Chatroulette : la peur de ma life...

Chatroulette : la peur de ma life...

J'étais censé vous expliquer comment basculer, avec classe, une nouvelle fois, mais un incident imprévu en a décidé autrement. C'est pourquoi, afin de ne pas être accusé de non-assistance à personnes en danger, je me dois de vous conter, comment j'ai failli ne pas survivre à... LA CHATROULETTE !!! On croirait une blague : « chatroulette
Rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien...

Rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien...

J'ai (une fois de plus) reçu beaucoup de lettres la semaine dernière, et nombre d'entre elles me demandent : " ben alors, vous avez même pas mis à jour votre blog cette semaine ? feignasse !" Alors, tout d'abord, permettez-moi de vous dire que, jamais, je n'ai promis une quelconque assiduité sur ce blog, et sachez que le seul maître à bord i
F.L.L. : Front de Libération de Luigi

F.L.L. : Front de Libération de Luigi

Il suffit ! Alors que vient de sortir le tout nouveau New Super Mario Bros. Wii, il est temps de dénoncer une des plus grande injustice de notre temps : le traitement plus qu'ignoble réservé à Luigi, frère de Mario. Dans ce dernier opus d'ailleurs, notre ami n'apparaît qu'en mode multijoueurs, ou alors très peu, et pour aider son frère Mari
La chronique en retard : le concert de M à la Laiterie de Strasbourg le 16/12/09...

La chronique en retard : le concert de M à la Laiterie de Strasbourg le 16/12/09...

Le concert commençant à 21h, on me conseille de me rendre à la salle de la Laiterie pour 20h30. Vers 20h17 donc, je réalise que, logeant à environ 20 minutes dudit endroit, si je désire réellement y être pour 20h30, je ne peux partir à 20h27 ! (Une réflexion que notre Johnny national, même mal en point, n'aurait certainement pas renié).
Hé Andy ! : Le point sur le cinquième Beatles des Arctic Monkeys...

Hé Andy ! : Le point sur le cinquième Beatles des Arctic Monkeys...

Je dois certainement être seul dans ce cas, mais j'avoue qu'il m'arrive souvent de penser à Andy Nicholson, l'ex-bassiste des Arctic Monkeys. On ne sait s'il était effectivement épuisé, et moralement affecté, par la première tournée mondiale des Chimpanzés en doudounes (ce fut en tout cas la version officielle) ; ou s'il a purement et simp
Au fait...

Au fait...

Au fait, oui, je ne sais pas si tout le monde l'a bien saisi, alors j'explique : je n'écris plus ici, mais là. Ceci dit, vous êtes toujours les bienvenus par ici, cela va de soit. Pour la peine, une chanson, ça m'fait plaisir... Allez, la bise ! Marcel RAMIREZ
Bascule avec moi...

Bascule avec moi...

L'autre jour, tout allait bien, lorsque tout à coup, un ami nous expose sa théorie dite de "La Bascule" : Travaillant du lundi au vendredi à des horaires somme toute classiques, la moitié de sa semaine au bureau se situe donc exactement au mercredi, 12h tapantes. C'est donc là, à ce moment précis, qu'il BASCULE vers la deuxième partie de la
"Flip-Flap la girafe" ruined my life...

"Flip-Flap la girafe" ruined my life...

Au commencement, il y eut "Paf le chien" : d'un mouvement de souris bien dosé, on mettait en branle la jambe d'un quidam, d'arrière en avant, et... PAF ! ... le chien ; inspiré de la fameuse vanne du même nom, le jeu consistait à donner un coup de pied dans les augustes fesses d'un chien, le plus fort possible, afin que ce dernier parcourt la
Where The Wild Things Are...

Where The Wild Things Are...

Vous je ne sais pas, mais moi, je n'en peux plus. J'ai beau lire et relire le livre original, mais je ne suis pas rasséréné (Je viens d'apprendre le mot). Pour tout vous dire, j'ai même acheté un magazine pour filles branchouilles, juste parce qu'un dossier y est consacré au film ce mois-ci... Même mes statuts facebookiens sont infectés et