Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Confessions d'une Lyonnaise

Confessions d'une Lyonnaise

Une Lyonnaise passionnée par la cuisine, la pâtisserie, la photographie, et tellement de choses encore. Confessions d'une Lyonnaise, a débuté par une envie, puis s'est transformé en un blog - très personnel -.

Ses blogs

Confessions d'une Lyonnaise

Une Lyonnaise passionnée par la cuisine, la pâtisserie, la photographie, et tellement de choses encore. Confessions d'une Lyonnaise, à débuté par une envie, puis s'est transformé en un blog - très personnel -, afin de vous faire partager mes coups de cœur, mes envies, mes secrets & mes bons plans.
Confessions d'une Lyonnaise Confessions d'une Lyonnaise
Articles : 68
Depuis : 19/02/2011
Categorie : Cuisine

Articles à découvrir

« Samba, Samba De Janeiro» ou comment cette chanson me rappelle France 98.

« Samba, Samba De Janeiro» ou comment cette chanson me rappelle France 98.

Il fait beau. Et c’est temps mieux. Autant à Lyon, j’adulais corps et âme, l’Automne et l’Hiver. Le froid et la neige. Autant, à Poitiers, je n’ai qu’une hâte, c’est de voir le Printemps, le soleil, les petits oiseaux et enfin l’Eté arriver à toute vitesse. C’est dire. M’enfin. Aujourd’hui, il fait beau. Mais pas bien ch
« Mon beau sapin … Roi du goûter ».

« Mon beau sapin … Roi du goûter ».

Pfiou. Depuis le temps, que je parle de recettes d’Hiver, de recettes gourmandes pour les Fêtes et Noël… Oui. Depuis. Je crois que c’est bien le mot du jour. Malgré tout, j’ai enfin pu me trouver un petit créneau pour me consacrer et me jeter avec passion dans mes idées gourmandes et enfin en concrétiser une. C’est dans une ambiance

« Parce que les vaccins ne soignent pas mais préviennent d’un mal, j’ai dû prendre le temps d’une mise à jour. Pour mieux faire le bilan. »

Revenir sur ses pas. Comme si il y avait un trou. Un manque. Le tout à combler. Voici déjà plus de 3 mois que j’ai tout délaissé. J’ai lâché prise et perdu de vue mes envies. Plus de 3 mois que j’ai laissé le vent me balayer et me trainer de part et d’autre. Et puis le bilan, s’impose presque de lui-même. Me voici déjà loin de
« Le silence, la souffrance et les insomnies. Des mots, qui sont tous synonymes de créativité. Ou comment, l'inconscient te pousse toujours au plus bas, pour te faire remonter au plus haut. »

« Le silence, la souffrance et les insomnies. Des mots, qui sont tous synonymes de créativité. Ou comment, l'inconscient te pousse toujours au plus bas, pour te faire remonter au plus haut. »

Jusqu'à aujourd'hui, j'ai un peu joué au chat et à la souris avec moi même. Alors non, je vous arrête tout de suite, je ne suis pas schizophrène. Mais un tel secret ne se dévoile pas ici, voyons! J'ai juste eu besoin de prendre du recul. De réfléchir. Prendre du temps. Mais alors beaucoup de temps. En fait, juste le temps nécessaire, afin
« 100 fans, ça se fête. Enfin, surtout avec un bon gâteau ! »

« 100 fans, ça se fête. Enfin, surtout avec un bon gâteau ! »

Et oui. 100 fans. J’en ai le cul par terre de joie. 100, ce n’est pas forcément beaucoup pour certain(e)s blogeur(euse)s, mais pour moi, ca veut dire beaucoup ! Non France Gall, je t’ai déjà dis que je ne jouais pas de piano ! Encore moins debout ! Ca suffit ! Enfin bref, tout ceci pour vous dire merci, merci et encore une fois merci. De q
« Y’a les adeptes des fleurs, musique douce et repas romantique. Et puis y’a les autres. Ceux qui s’en tapent, et qui veulent juste bouffer ».

« Y’a les adeptes des fleurs, musique douce et repas romantique. Et puis y’a les autres. Ceux qui s’en tapent, et qui veulent juste bouffer ».

Février, le mois du ski, des raclettes en tout genre, du froid, mais aussi des gens coulants d’amour, neuneus et un poil trop guimauve rose. Car oui, Février aurait pu être un mois parfait. Mais, non. Il a fallu qu’un con, trouve l’idée de se faire du fric un 14. Pendant que certains se remplirons les poches, d’autres les viderons pour
« Ce que j’aime dans Mardi Gras, c’est surtout le mot Gras. »

« Ce que j’aime dans Mardi Gras, c’est surtout le mot Gras. »

Mardi Gras, c’est un max d’archives quand tu étais gosse, mais surtout, une tonne de bons souvenirs. Petite, je crois que j’ai rendu dingue ma mère et mon grand-père, avec mes envies de costumes de fée, de princesse, ou encore de monstre. Entre deux essayages, une retouche maquillage et "coiffage", mon cœur battait la chamade lorsque l