Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jamaisvertige

Ses blogs

jamaisvertige

jamaisvertige

le grand saut
Jamaisvertige Jamaisvertige
Articles : 436
Depuis : 28/09/2006

Articles à découvrir

désamour illusoire

désamour illusoire

Tu inventes. Tu ne sais rien. Tu crois savoir. Tu sais tout. Tu as toujours raison. Tu veux toujours avoir le dernier mot. Tu sais tout. Tu ne sais rien. Ce qui n'est pas, n'est pas. Même en se forçant. C'est si difficile à entendre? Tu inventes. Ce qui est, tu ne l'acceptes pas. Tu n'acceptes pas ce qui est. Tu ne l'acceptes pas. Tu inventes de
un ascendant rêvé

un ascendant rêvé

Une voyante apparut dans la cour, c'était la nuit et le feuillage généreux d'une essence méditerranéenne tombait doucement au dessus des têtes, brodant dans l'espace son dessin sombre, familier et accueuillant. La femme saisit une poignée de roses roses et closes et les jeta en l'air, au dessus des curieux qui regardèrent la trajectoire des
les joies de l'altitude

les joies de l'altitude

On croit avoir escaladé un versant mais on n'a pas commencé à franchir les premiers mètres. On est déjà épuisé. On n'aperçoit même pas - de loin on pourrait - la cime qui se perd derrière de lourds nuages immobiles. Très vite le brouillard arrive et s'épaissit, il faut poursuivre à l'aveuglette: on suit le sentier que l'on reconnaît
celui qui divise

celui qui divise

Il s'assit près du bord et baissa les yeux. Ils rencontrèrent ses mains qui lui firent baisser les paupières. Tout allait bien, décidément bien. Le désastre en cours ne le concernait que latéralement, ou mieux, ne le concernait pas du tout. Et pourtant, songeait-il en réouvrant les yeux sur ses mains, et pourtant, il devait être possible d
le courage de la goutte d'eau c'est qu'elle ose tomber dans le désert (proverbe chinois)

le courage de la goutte d'eau c'est qu'elle ose tomber dans le désert (proverbe chinois)

Elle s'approcha de lui qui se détournait. - Tu sais, je ne te comprends pas, dit-elle pour dire quelque chose de sensé. Il la regarda, tout à coup curieusement présent à lui-même. - Moi non plus, dit-il, soulagé de pouvoir prononcer quelques mots. - Tu ne me comprends pas ou tu ne te comprends pas? - Les deux! Il sourit, il avait trouvé une
physique et sans issue

physique et sans issue

La vie est parfois amusante. Ce qu'on avait nommé à 17 ans et faute de mieux absolu s'était dissous entre temps dans le temps devenu fin comme un couperet, pratiquement large comme l'instant. On avait découvert l'absolu avec Baudelaire qui était en quête tandis qu'on buvait des kirs ou n'importe quoi d'autre pour trouver du Nouveau et qu'on n
la Reine-Blanche

la Reine-Blanche

À un certain point, tout semblait s'arrêter et se figer. Cela ressemblait à l'idée que l'on se faisait de l'ennui parce qu'à ce point, précisément, il n'y avait plus que des idées, des images et rien qui ne soit réel, rien qui n'ait la densité du corps inanimé de ma mère lorsque j'allai la voir dans le sous-sol glacé de la clinique de
vases communicants

vases communicants

Au beau milieu de cette foule disparate, elle était immobile et dévorait du regard la femme qui était apparue sur l'estrade. Un rideau jaune pendait sur la gauche de la scène, les lumières étaient basses et l'atmosphère feutrée. On se serait cru au fond d'un océan où chaque son aurait pu prendre un tour imprévisible, être anéanti ou di