Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Felix Laitier

Felix Laitier

Graine d'acheteur, amoureux en herbe, qui jusque-là s'est toujours planté.

Ses blogs

ENVOYER-RECEVOIR

Les aventures au bureau de Felix Laitier. De l'amour, des amis, des graphiques, et encore de l'amour !
Felix Laitier Felix Laitier
Articles : 68
Depuis : 24/08/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Ligne 13

Ligne 13

Vincent, son organisation, sa rigueur. Vincent, ses investigations, son opiniâtreté. Vincent, sa loyauté, son sens du sacrifice. Lorsqu'il me remit son fichier Excel, je réinterprétai sa mou de la veille ; j'avais prétendu que même les moins soupçonnables devaient figurer parmi les suspects. Alors le pauvre vieux s'était replacé parmi eux

Intrusion

Dans les oreilles : The Cure "A forest" J'ai avancé la routine de presque deux heures, déjeuné dans le noir, garé mon scooter sur une plaque verglacée, passé un accueil sans réceptionniste. Pour la première fois j'allais ouvrir les portes d'Elaq moi-même et désenclencher l'alarme. 7991EA8967PP. Code à la con - sans doute choisi par Pasqu

Quadrillages

Dans les oreilles : The Black Keys "Run right back" Aujourd'hui. Haletant, j'entrai précipitamment dans la Chambre du Mentaliste, Vincent sur mes pas. L'odeur de poussière avait gagné en acidité. Attaque des sinus ; mon excitation se propulsa à 150 km/h. Deux fois. Au Japon, ça signifie qu'on parle de vous en mal. Trois fois voudrait dire qu'

BackEnd

De : Felix Laitier < felix.laitier@elaq.com > 17h19 à : Emma Vella < emma.vella@elaq.com > Re : Petits secrets entre collègues Moi ? Je suis un imposteur. :-) Bonne soirée à toi. ---------------------------------------------------------------------------------------------- De : Emma Vella < emma.vella@elaq.com > 17h17 à : Felix Laitier < felix

Slash

Dans les oreilles : Elliott Smith "New disaster" Une main sur l'épaule. Un mouvement de nuque. Eddy m'invitait à le suivre dans son bureau. Depuis l'attaque du sanglier, l'impact sur la baie vitrée avait eu raison du verre fêlé dont on avait retiré un triangle au niveau de son renfort - Marie avait peur que la vitre rompe lors d'un de ses pas

L'orchidée sauvage

Dans les oreilles : Tindersticks "The Not knowing" Mes pieds me réclamaient d'être déchaussés. Chacun de mes orteils frissonnait à l'enfantine envie de fouler l'herbe tendre, à l'idée de sentir mille petites langues végétales se faufiler entre eux, bécoter les replis de la peau. Une candeur chatouilleuse, chatouillant. Ecraser sans les ro

Hypertexte

Dans les oreilles : Veronica Falls "Bad feeling" Un bouquin pendait de mes mains comme une langue assoiffée par le rythme de l'intrigue. Sur le banc, je m'accordais une pause au coeur de la ville, sachant que la nuit viendrait me décharner, muscle après muscle : le cousin Gilles avait programmé une "Méta-fête en estafette". Non content de con

La cafétéria

Dans les oreilles : Nino Ferrer "Les cornichons" "- Redis-moi ça Felix ! La fille t'a confié son string ? résume Xavier, le webmaster, ses gros sourcils pliés de rire. - Non, c'était pour sa chatte. Enfin je veux dire..." Tous se poirent, et poivrent leurs plats de postillons. Le ketchup fuite des mains de Vincent. Banjo manque graisser sa mè

La concurrence

Dans les oreilles : Chinawoman "To be with others" L'enfer c'est les autres. De bon matin, la phrase de "Huis clos" escortait toutes mes pensées. L'enthousiasme asséné par Pierre dans le parking. La moue déprimée de Marie. Le pudding de Yoko. Le bonjour sec de Pasquier. Les entourloupes des fournisseurs. L'enfer c'est les autres. L'enfer c'est

Double slash

Dans les oreilles : Radiohead "Paranoïd android" Outrage. Il s'attaque au matériel. Non, au physique. Ma Vespa, ma Fée verte, est un prolongement de mon corps. Ce n'est plus de la mesquinerie, c'est une invasion territoriale. Qu'un sang impur abreuve ce sillon. Je signe un traité de guerre, là, sur le sol granuleux du parking tandis que mes pi