Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
lesfeuxartistiks

lesfeuxartistiks

Ses blogs

Les Feux Artistiks

De DESSINS en ECRITURE, mon dessein s'affiche ici. D'Art, D'air, Dare... Là, en un site, Oser inspirer la création.
lesfeuxartistiks lesfeuxartistiks
Articles : 52
Depuis : 12/03/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Au sein de l'Ange - Blam, blâme, bl'âme

Au sein de l'Ange - Blam, blâme, bl'âme

Ancestrale condescendance Un matin, à l’aube du XXIème siècle, Le jour se lève, XX se plante devant XY… Tu m’inféodes Même avec ma tête de géode Aux pôles scientifiques de mon cerveau, Je glace les égos en mâles d’écho. Toi l’encéphale suprême Programmé en emblème, « C’est toi qui penses C’est moi qui panse. » Au fon

Oscillovivarium

Oscillovivarium, Electrodes d'affolés Tous tellement tagués Crasse de Miss Tick notre Société, On s'en débranche On devient phasme Mimétique automatique Fondu de fantasme Liner du Pic Killer d'authentique, Bienvenue à toi mon Hypocrite Sermonne-moi mon Hippocrate Cinquante s'incante En toi la moitié de moi, Je te soigne pour mieux mourir mo

En bout de l'être - chapitre I

Chapitre I Ce matin ressemblait dangereusement à toutes ces journées d’hiver où le froid engourdit les esprits les plus chaleureux. Elle était là, en bordure de quai, plantée comme une carotte aux fanes quelque peu flétris, attendant que la grosse machine l’aspire pour une nouvelle aventure. Yohann croisait ses bras sur sa poitrine, fais
Glossy Gaïa - Japon

Glossy Gaïa - Japon

Japon (Mon coeur balancé dans tes eaux -NihonKokoro) Au cOeur de l’ « O », Pur disque, ROuge sang, JapOn tu es L’Ombilical rêve L’Ombre de l’Orient L’Origami qui se plit Ô sacrifice des abysses L’Ombellifère qui s’affaire Ô sommet d’une fleur dentellière, Au cOeur de l’ « O », Pur disque, ROuge sang, JapOn tu naîs, Terr

Extraits du prochain ouvrage Globos'fear

Dalittérature Dis donc Dali, Donne moi des dorures d’Art, gente d’allure féminine, en douce sœur de ma désinvolture pour que durent mes délires dessins et d’écriture. Attention, attention… Ici je vois cela, « Vie » gît, lance un cri de désespérance, Terrorisée en sa caisse de petite coercition grandissante Son billet d’Amour n

Aromangas - Chapitre I

« Rien n’est innocent, surtout pas votre Nez. » Chapitre I : « Au pays de Nérolyne… » « Au pays de Nérolyne, bouillonnent nos sept Mondes, Au pays de Néroline, notre Terre féconde L’intense et fraîche idée d’une senteur éternelle D’êtres libres aux égos en jouissance fraternelle… » Voici le refrain des vers de poésie que
"AROMANGAS" : Rien n'est innocent, surtout pas votre nez.

"AROMANGAS" : Rien n'est innocent, surtout pas votre nez.

GusGus - Bremen Cowboys AROMANGAS : LE SYNOPSIS La civilisation humaine s’étant probablement évaporée, des années mangarines auparavant, l’espace en a gardé une curieuse empreinte : sur la planète Osmogonie s’agitent différentes communautés dont les Aromangas. Leur Univers, composé territorialement du Grand Central et des sept Mondes