En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Passerelle

Ses blogs

Le blog de Passerelle

Le blog de Passerelle

passerelle.over-blog.com
Passerelle Passerelle
Articles : 310
Depuis : 22/08/2008

Articles à découvrir

"La Cage Dorée" d'un ascenseur social en panne

"La Cage Dorée" d'un ascenseur social en panne

Re-belote. Une semaine après « Mud », je ne peux m’empêcher de nouveau de vous faire part d’un coup de cœur cinéphile (et il mérite cet adjectif même s’il s’agit d’un film grand public). Et, bien que je me sois, là aussi, laissée emporter par l’histoire, et l’intrigue menée de main de maître à un rythme ajusté, cette foi
La cuisine maltaise, à la croisée des mondes

La cuisine maltaise, à la croisée des mondes

La culture de Malte, comme sa langue au carrefour entre Orient et Occident, Nord et Sud, se reflète dans les étals des commerces et dans les assiettes, où toutefois dominent les produits typiquement méditerranéens : fruits (pêches, figues, pastèques, melons, prunes) et légumes (tomates, aubergines, courgettes, poivrons...) gorgés de soleil
De boue et d'or - "Mud. Sur les rives du Mississippi"

De boue et d'or - "Mud. Sur les rives du Mississippi"

Concentrée dans la difficile et laborieuse rédaction de ma thèse de doctorat, il y a bien longtemps que je n’ai rien publié sur ce blog... Pas vraiment le temps, mais surtout pas la tête à ça, toute mon énergie d’écriture étant absorbée par cette tâche académique ardue – et s’il y a encore quelques lecteurs qui suivent la Passe
Quand la fête bat son plein : les "festas" de Malte

Quand la fête bat son plein : les "festas" de Malte

La religion (catholique romaine) a une place et un poids très important dans la vie maltaise : il suffit d'observer et d'écouter pour le constater – chapelles, représentations de la Sainte Vierge, crucifix, sont omniprésents ; les cloches de l'église sonnent à toute heure pour rappeler les fidèles à leurs oraisons ; le bénédicité est p
Joerg Boettcher, Gozitain de cœur et de pinceaux

Joerg Boettcher, Gozitain de cœur et de pinceaux

Il est venu pour la première fois à Gozo en 1978. Ce fut le coup de foudre. Il a tout laissé tomber pour revenir s'y installer. Depuis, Joerg Boettcher explore l'île dans ses moindres recoins, capturant, avec son appareil photo ou ses pinceaux, la vaste palette de couleurs qu'offre le paysage maltais. Joerg Boettcher, alors jeune Berlinois en q
So British! But made in... Malta

So British! But made in... Malta

Placée sous l'emblème de la George Cross, qui orne son drapeau rouge et blanc, Malte conserve avec son ancien tuteur, le Royaume-Uni, une relation ambivalente qui oscille entre une vassalité déguisée et des sursauts de souveraineté aux inflexions âprement nationalistes. L'occupation anglaise de l'archipel de Malte, considéré comme une colo

Morte e vida

Depuis le 13 novembre, comme tous les Français de métropole et d’ailleurs, je suis sous le choc, et je continue à vivre. Choquée par la violence inédite, la barbarie et la haine, le massacre de l’innocence, l’atteinte délibérée aux symboles d’une jeunesse. Saturée d’informations, de lectures, d’opinions, de réflexions. J’ai

Malte, une nation multilingue

Chaque été, des cargaisons entière d'adolescents viennent « étudier » l'anglais à Malte, où le climat et les plages sont, il faut l'avouer, plus attrayants pour un summer course qu'au Royaume-Uni. Malte conserve en effet de l'époque de la domination britannique (1814-1964) un important héritage culturel et linguistique : l'anglais est ain
Ode épique à Malte : “The Kappillan of Malta”, de Nicholas Montsarrat

Ode épique à Malte : “The Kappillan of Malta”, de Nicholas Montsarrat

À peine a-t-on le temps d'entendre les sirènes d'alerte retentir que déjà les bombes sifflent et s'écrasent, dévastant tout sur leur passage, laissant dans leur sillage hommes, femmes, vieillards et enfants en fuite ou mourants, des cadavres enterrés sous les décombres, les vestiges d'une civilisation brillante qui s'écroule sous les bomba

Quanto tempo...

« Quanto tempo... » : c’est ce que disent les Brésiliens quand ils ne se sont pas vus depuis longtemps. Je regarde la date de mon dernier post : 25 mai 2013. Il y a bien longtemps en effet que je n’ai pas écrit sur ce blog. Et beaucoup de choses sont advenues dans ma vie pendant ces deux ans et quelques mois : dans l’ordre, un nouveau pos