Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Nanou

Nanou

L'écriture est mon second souffle. Laisser une trace de moi, par mes écrits, dans ce vieux monde, est mon leitmotiv.

Ses blogs

Le blog de Nanou

Blog intimiste où vous trouverez mes poésies, mes textes, mes nouvelles, et mon parcours d'écrivain en devenir !
Nanou Nanou
Articles : 126
Depuis : 02/02/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

A un lecteur

Il est de doux moments, au pied d'un olivier Parmi les lavandins et autres tournesols Lorsque le mistral ébouriffe nos pensées Et qu'au lointain s'époumone le rossignol, Où j'accouche de vers, et de mots mutins Qua ma plume asservie dépose sous tes yeux Tantôt comme un baiser sur un coussin de thym Tantôt comme un éclair ou un vent audacieu

La vieille femme et la mer

Quand le matin se lève sur la mer Et blanchit le rivage d’ondes bleues, Ses longues paupières diaphanes Cernées de minuscules halos bruns, Sont flétries par l’écume des flots, Et gonflées de mille perles d’argent. Ses cheveux blancs dépeignés Tourmentés par un vent gémissant Flottent sur des épaules courbées Ou se fondent dans l

Une boule de mots

J’aime écrire comme on parle du temps qu’il fait, une idée en l’air, une idée sous terre, crocheter les mots comme ils viennent dans mon cerveau, ou les détricoter avec tendresse, avec humour et paresse, à la mode « cocooning », ou bien hors du contexte. J’aime les bousculer, les tournebouler, les prendre pour un autre, les glisser d

Vers fugaces

Avant de tourner la page de mes vers fugaces, Qu’une année nouvelle se profilant déjà, efface Je te laisse ici le recueil de ce qui fut parfois, N’a jamais été et ne sera plus comme autrefois. Quelques mots éparpillés à même le sol, Quelques textes sibyllins, sans parabole, Des consonnes saugrenues et déplacées Des voyelles baroques

Jongleries

J' aime jongler avec les mots Pour mieux les capturer, Et les encrer à mon stylo, Les faire sauter et sursauter, Les arrondir, les embellir, Les guider sur le chemin, Les dompter, les assagir, Les enivrer au creux de mes mains. Les lier, les délier, les effacer, Admirer leur tracé accompli, Les bousculer, les tourmenter, Leur redonner le sens de

La poésie du pinceau

Le pinceau déverse con cortège de couleurs, A petits pas butine l’espace vierge de mon cœur. Le pinceau esquisse un sourire coquin Lorsque dans mes rêves il devine le dessein De mes amours ombragées qu’il griffonne De petites hachures habiles et friponnes Tantôt il étale mon corps de toute sa douceur Tantôt il taquine mes traits rebelle

Si peu, si vite

Si peu, Si vite, Des lumières aux ténèbres, L’écart est Si peu, Si vite, De la terre fertile Au grain de poussière Du grain de blé doré, A la mauvaise herbe, Si peu, Si vite, L’instant est Fragile, Et sur la branche, L’oiseau Ne sait pas encore Si elle pliera Demain. Si peu, Si vite, D’une poignée de secondes A l’éternité, D’u

A coup de craies noires

J’écris mon histoire A coups de craies noires Que je dilue parfois Dans un feu de joie. Les mots défigurent Tous ces tracés obscurs Et tremblent souvent Sous le poids des ans. Mes pensées courent Au goût des jours Et se reflètent Dans ma petite tête Pour mieux ressurgir Dans mes désirs Et m’embarquer Dans d’autres contrées. Je puise

Recette pour tuer le temps

Prenez des graines de vie épicées, Eclatez les gousses des heures En petits instants bien enrobés Jetez-les en pluie, avec ferveur. Râpez les secondes finement Pelez une à une les idées reçues Egrainez les saisons lentement Videz-les de leur contenu. Hachez les souvenirs passés Ecumez le silence petit à petit Epépinez les récits fanés E

Hommage aux artistes

Par sa plume, Le poète accroche nos lèvres à l’encrier, De mots d’insondables réminiscences Dont les saveurs exquises Noient nos angoisses existentielles. Le poète, garde-mot de nos maux Chuchote, éveille et nourrit. Par son pinceau, Le peintre traque le métissage Des démons hurlants de nos âmes, Et de sa plus belle palette Les fait fo