Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jacques Pontoizeau

Jacques Pontoizeau

Tags associés : corriges dissertation, cours, travail

Ses blogs

Le blog de Jacques Pontoizeau

co3cours4phi.over-blog.com
Jacques Pontoizeau Jacques Pontoizeau
Articles : 25
Depuis : 24/08/2009
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

TRAVAIL (Résumé du cours en vue de conclure).

Le travail est l’effort volontaire d’un mortel chez qui aucun instinct ne suffit à diriger la production en vue de satisfaire ses besoins et donner réalité à ceux des désirs qui sont tournés vers la production. 1 Le travail n’est pas la volonté mais l’effort volontaire en vue d’une production. La volonté peut agir en vue de fins m

L'homme peut-il échapper au travail? (simple introduction)

Si l’homme n’a pas d’instinct suffisant pour le guider sûrement, s’il est mortel et doit s’affirmer par la volonté, il semble nécessaire qu’il travaille, ce serait même sa liberté même que d’agir ainsi. Or on constate pourtant que l'homme cherche à échapper au travail et qu’il est aisément paresseux. Comment comprendre ce q

Texte de Hannah Arendt Condition de l'homme moderne 1958

Le texte d’Hannah Arendt extrait de la fin du prologue de Condition de l’homme moderne mêle des questions philosophiques, politiques, économiques et sociales autour de « la perspective d’une société de travailleurs sans travail » : « [o]n ne peut rien imaginer de pire ». « L’époque moderne » est éclairée sous un jour inquiétan

CONSEILS UTILES POUR LA DISSERTATION OU LE COMMENTAIRE

Le moins philosophique, le pire que vous puissiez proposer dans un devoir de quatre heures, c’est bien sûr de dire votre opinion dans un exposé rapide avec du pour et du contre qui sont le pour vu de votre point de vue et le contre vu de ce même point de vue, présenté comme une antithèse alors que c’est la même thèse. En général l’o

L'idée d'inconscient ruine-t-elle l'idée de liberté?

On peut faire l’hypothèse, avoir l’idée, qu’il n’existe pas d’inconscient, et donc que l’homme conscient sait tout ce qui se passe en lui, peut accéder à toutes ses pensées, donc peut faire clarté sur tout. Rien ne semblerait alors s’opposer à ce qu’il puisse être pleinement maître de soi et, en cela, libre. Si par contre o

TRAVAIL (III) Contient philo de l'histoire de Marx.

Marx définit le travail comme étant l’essence de l’homme : pourquoi ? D’abord parce que l’homme est son corps. Dieu n’existe pas, ni aucune âme immortelle ou éternelle. Que pourrait alors être un individu si ce n’est son propre corps ? Or ce corps qui n’a pas d’instinct doit, pour survivre, effectuer un certain travail, sur le

TRAVAIL (IV)

3) L’agir et le vouloir qui ne sont pas un travail. La fête, le gratuit, la dépense inutile, l’ailleurs : le consentement à l’altérité. L’autre du travail, c’est aussi la fête. C’est une source essentielle d’énergie, de dynamisme et de libération que de vraiment faire la fête, comme c’est une source de vitalité que de rire

La diversité des opinions conduit-elle nécessairement au scepticisme?

De fait, la diversité des opinions est l’argument qui motive le plus le fait de s’en tenir à une philosophie sceptique. La question ici demande si le scepticisme est une conséquence nécessaire ou si l’on peut constater la diversité des opinions et en tirer des conséquences étrangères au scepticisme. On peut reformuler ainsi l’énonc

Le travail est-il une contrainte, une obligation ou une nécessité?

Que le travail soit une contrainte, une obligation ou une nécessité, il semble qu’il soit dans les trois cas une nécessité : la nécessité de contrainte suppose une force extérieure dénuée de caractère moral, la nécessité d’obligation une force extérieure dotée de caractère moral, enfin il faudra trouver pour nécessité une signi