En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Emile Zona

Emile Zona

Misérable nombriliste, à tendance ovoïdale, qui se la joue artiste-intello-conceptuel, à la limite du ridicule.

Ses blogs

Le blog d' Emile Zona

Le blog d' Emile Zona

Le blog des misérables aventures d'Emile Zona
Emile Zona Emile Zona
Articles : 184
Depuis : 19/09/2008
Categorie : Humour

Articles à découvrir

Un jour à la plage

Comme dans un spectacle de danse de Maguy Marin , Emile évoluait à la manière d’un crabe « uca pugilator » sur le sable brûlant, avec ses deux cornets de glace. Chuintant, sifflant, suant, Il atteint la serviette de bain salvatrice et remis le trophée lacté à la fraise dans la paume de sa tendre Alexandrine avec fierté, tout en conserva

Un jour dans le garage

Gêné par les va-et-vient nocturnes de l’animal, Émile, avait mis « Gribouille » dans le garage afin de passer une nuit tranquille. C’est Alexandrine, sa voisine, qui lui avait confié le rongeur. Elle devait assister aux obsèques de sa tante sarde et son absence allait durer une semaine. Au petit matin, lorsqu’ Émile se rendit au garag

Un jour riche en Oméga3

Malgré les embouteillages, Émile arriva à l’heure. Le train était à quai et le contrôleur s’apprêtait à siffler la fermeture des portes. Émile courut en direction de son wagon, sans précipitation irraisonnée, avec toutefois une foulée véloce. il arrivait presque au but, quand soudain, un goéland, surgit d’on ne sait où, l’att

Un jour aux bains

Tantôt à droite, tantôt à gauche, deux pas en avant, un pas en arrière, le vieillard atteint de dystonie généralisée, obstruait l’accès de l’escalier roulant et le dépasser tint lieu de l’exploit, chose que réussit avec brio Émile. L’obstacle contourné, il enjamba l’escalier à vive allure. Le temps était compté, il ne lui

Un jour irritant

Une graine de pissenlit, mue par le vent, vint chatouiller les récepteurs olfactifs de la narine d' Émile. Il éternua violemment et cette myriade de postillons dans la lumière du soleil lui rappela, bizarrement, les paroles de maître Sinkant: ''Nous sommes les âmes suspendues aux fleurs d’écume dans le ressac des vagues océanes. Nous somm

un jour sur le frigo

Alors qu’il suçait benoîtement un noyau de pruneau, une colonie de Messor barbarus grimpait le long du frigo d'Emile, en direction d’une boîte de quinoa récemment ouverte. Les Messor barbarus annoncent la fin de l'hiver, ce qui, aux yeux d'Emile, les rendent fort sympathiques, malgré leur absence de jabot social et de trophallaxie. Alors q

Un jour en miettes

Le froid s'immisçait sournoisement dans la maison. Blotti dans son lit, Émile visionnait un diaporama en streaming, de Gertrude, tout en dégustant une boîte de maquereaux aux 7 aromates, avec des biscottes au blé complet. Soudain, on frappa à sa porte violemment. Il sursauta. Quelques gouttes de sauce aromatisées giclèrent sur les draps et

Un jour petit

Émile examinait le « hexbug nano » que lui avait remis avec fierté, « Koichi » le fils de son ami japonais, chez lequel il célébrait le nouvel an. Un petit arthropode robot, formé de segments articulés, recouverts d'une cuticule rigide en plastique, se déplaçant de façon autonome en contournant les obstacles percutés. Curieux de voir

Un jour fuyant

Emile tentait, vaille que vaille, avec le gros orteil, d'obturer la fuite d'eau générée par l'éjection malencontreuse du robinet de l'évier. Un jet puissant meurtrit ses testicules, il serra les dents et contint sa douleur avec bravoure. Alors que ses doigts gourds, faute de prises, glissèrent sur le robinet d'arrivée d 'eau située sous l'

un jour à la mer

La belle Alexandrine, au parfum envoûtant, dansait au clair de lune et les embruns du large léchaient sa peau nacrée. Une corne de brume sonnait dans le lointain et les goélands volaient dans le ressac des vagues . Emile passait sa langue sur ses lèvres salées, il savourait l'intensité de l'instant présent et aussi son plateau de fruits de